Orientation et reconnaissance des Écoles d'Ingénieurs

L'orientation en écoles d'ingénieurs n'est pas chose aisée du fait de la spécificité de chaque école, de l'enseignement dispensé et de la sélection des candidats aux concours d'entrée.

Les écoles d'ingénieurs délivrent un diplôme de niveau Bac+5 (grade de Master). En France le titre "d'Ingénieur diplômé" est protégé. De ce fait, seules les écoles d'ingénieurs habilitées par la CTI (Commission des Titres d'Ingénieurs), peuvent délivrer ce titre.

Quelles soient post-bac, post-prépa, ou via les admissions sur titres (bac+2/3), les écoles d'ingénieurs recrutent plus spécifiquement des étudiants issus de filières scientifiques et technologiques. L'orientation en école d'ingénieurs est donc une subtile alchimie entre votre profil et vos aspirations personnelles. 

L'orientation en école d'ingénieurs est également un choix : le choix de s'orienter vers des établissements publics sous la tutelle des ministères ou des établissements privés.

Vous trouverez dans cette rubrique de nombreuses informations utiles afin de réussir votre orientation en école d'ingénieurs.

Comment choisir une École d'ingénieurs ?

De nombreux paramètres rentrent en compte au moment de choisir son École d'ingénieurs : la durée des études, la notoriété de l'école, la spécialité d'ingénieur, les débouchés... La première question que vous devez vous poser est de savoir si vous êtes prêts à vous lancer dans deux voire trois années de cycle préparatoire à un rythme particulièrement soutenu...


Profil des étudiants en École d'ingénieurs en 2015

Les effectifs des Écoles d'ingénieurs ont plus que triplé en trente ans. Nous nous sommes intéressés au profil des élèves-ingénieurs inscrits en 2014-2015 dans les établissements français habilités à délivrer le titre d'ingénieur par la CTI (Commission des Titres d'Ingénieurs) : Où étudient-ils ? Quel est leur niveau de formation ? Quelle est la proportion d'étudiantes dans les Écoles d'ingénieurs ?


Un nouveau label pour les Écoles d'Ingénieurs privées : EESPIG

Une nouvelle qualification créée par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, EESPIG - Établissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Généralpermet de labelliser les établissements privés d’enseignement supérieur, à but non lucratif, qui sont en contrat avec l’Etat. 


Les Écoles d'Ingénieurs membres de la CGE -Conférence des Grandes Écoles

La CGE regroupe 158 Écoles d'ingénieurs35 Écoles de commerce26 écoles d'autres spécialités (ENS, écoles vétérinaires, écoles d'arts appliqués...), des établissement étrangers ainsi que des entreprises et une trentaine d'associations. La CGE - assure l'accréditation de différents programmes de formations : le Mastère Spécialisé (MS), le Mastère en Sciences (MSc) et le BADGE (Bilan d'Aptitude Délivré par les Grandes Ecoles).


La Commission des Titres d’Ingénieur - CTI

Suivre une formation au sein d'une École d'Ingénieurs habilitée par la CTI c'est l'assurance d'acquérir un niveau élevé de compétences scientifiques, technologiques, industrielles et professionnelles ; en effet depuis 1934, la CTI est en charge légalement de l'habilitation des formations d'ingénieurs en France. Cet organisme autonome délivre pour une durée maximale de 6 ans un label de qualité reconnu mondialement.


Le diplôme d’ingénieur français enfin reconnu aux Etats-Unis

C'est une excellente nouvelle pour les ingénieurs Français : l'AACRAO (American Association of Collegiate Registrars and Admissions Officers) reconnait désormais le diplôme d'ingénieur français comme équivalent au « Master of Science » et non plus seulement « Bachelor of Science ».


Les formations d'ingénieurs plébiscitées par les étudiantes en Écoles d'ingénieurs

Les Écoles d'ingénieurs et les entreprises ont des difficultés pour recruter des femmes dans certaines filières de l'ingénierie notamment la mécanique, la physique, le génie civil et le BTP. Nous nous sommes intéressés aux spécialisations qui sont plébiscitées et celles qui sont boudées par les étudiantes en école d'ingénieur.


Les nouvelles voies d'accès aux écoles d'ingénieurs

Sur les 500 000 nouveaux bacheliers en France, seuls 27 000 suivront une formation en école d'ingénieurs, soit 5,4%. Les voies d'accès au diplôme d'ingénieur ont évolué depuis quelques années. Les écoles d'ingénieurs accessibles directement après le bac ainsi que les admissions parallèles ont considérablement facilité le recrutement des futurs ingénieurs.


 

Haut de Page