La formation d’ingénieur : une formation pour un métier d’avenir - Tribune du Concours Alpha

Concours Alpha - Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Bac

 

Une formation pour un métier d’avenir, 

Tribune du Concours Alpha*

 

QU’EST-CE QU’UN INGÉNIEUR ?

Difficile d’imaginer un monde sans ordinateur, sans téléphone mobile ou sans GPS. Toutes ces évolutions récentes sont le fruit du travail de milliers d’ingénieurs, acteurs du progrès au sein de l’entreprise. L’ingénieur utilise ses connaissances scientifiques et technologiques pour résoudre des problèmes complexes. Réaliste, créatif et adaptable, l’ingénieur est souvent amené à diriger des projets et des équipes.

la Commission des Titres d’ingénieur (CTI) En France, le titre d’ingénieur est protégé. On devient ingénieur dès lors que l’on obtient un diplôme de l’une des 220 Écoles habilitées par la Commission des Titres d’ingénieur (CTI). Cet organisme vérifie périodiquement la qualité et la performance des écoles d’ingénieurs au regard des compétences scientifiques et professionnelles qu’elles dispensent, mais aussi de leur ouverture internationale, de la performance de la recherche conduite au sein de leurs laboratoires…

 

QU’APPREND-T-ON DANS UNE ÉCOLE D’INGÉNIEURS ?

La formation d’ingénieur en France dure 5 ans après le Baccalauréat. Tout au long de cette période, l’étudiant acquiert une solide culture scientifique multidisciplinaire, une spécialisation technologique, mais aussi des compétences à la conduite de projet et au management d’équipes…

L’enseignement est rythmé par de nombreux stages et projets de groupe conduisant les étudiants à appliquer leurs connaissances sur des problématiques réelles issues du monde professionnel.

Le diplôme d’ingénieur confère automatiquement le grade universitaire de Master. L’ingénieur qui le souhaite peut s’orienter vers des approfondissements scientifiques, notamment dans le cadre d’études de troisième cycle universitaire conduisant à un Doctorat.

 

INGÉNIEUR GÉNÉRALISTE OU SPÉCIALISTE

L’idée préconçue selon laquelle un diplôme d’ingénieur généraliste ouvre plus d’opportunités professionnelles qu’un diplôme d’ingénieur spécialiste est fausse. Les entreprises cherchent de plus en plus de profils spécialisés pour répondre à des défis technologiques pointus. Dans les faits, qu’elles se déclarent généralistes ou spécialistes, les écoles d’ingénieurs offrent toutes plusieurs approfondissements en fin de cursus pour proposer une formation au plus près des attentes du monde professionnel.

 

LES MÉTIERS / LES CARRIÈRES

La définition du métier d’ingénieur (source CTI) : « le métier de base de l’ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette aptitude résulte d’un ensemble de connaissances techniques d’une part, économiques, sociales et humaines d’autre part, reposant sur une solide culture scientifique ».

Dès lors, il est difficile d’énumérer la liste exhaustive des métiers de l’ingénieur tant le champ d’application de ses compétences peut être étendu.

L’ingénieur dispose des ressources nécessaires pour s’insérer aisément sur le marché de l’emploi et pour évoluer rapidement dans le monde professionnel. Les diplômés ingénieurs connaissent un très faible taux de chômage, bien inférieur à la moyenne des diplômés « Bac+5 » en France. Leur salaire brut moyen à la sortie de l’école est de 36 000 € par an (environ 2 400 € net par mois) et évolue rapidement. Le salaire moyen des ingénieurs français se situe autour de 52 000 € par an (environ 3 500 € par mois).

 

LES SECTEURS D’EMPLOI

Imaginer qu’un ingénieur en informatique travaillera toujours dans une SSII est faux, il en est de même pour un ingénieur en agriculture qui ne sera pas cantonné aux métiers de la production agricole.

Bien évidemment, certains secteurs d’emploi sont plus consommateurs d’ingénieurs que d’autres, mais il est tout à fait possible d’orienter son parcours pour s’insérer dans un secteur autre que celui de la spécialisation de son diplôme.

On retrouve des ingénieurs dans des secteurs aussi variés que la santé, la presse, l’enseignement, la finance… Il suffit de se renseigner auprès des associations des anciens élèves des écoles pour se rendre compte de la variété des débouchés et la richesse des carrières des diplômés ingénieurs.

 

Le Concours Alpha : Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Bac

Le Concours Alpha, lancé en 2012, permet aux étudiants de terminale S, ES spécialité Mathématiques, STI2D, STL, et STAV d'intégrer 7 Écoles d'ingénieurs, membres de la CGE (Conférence des Grandes Écoles) et dont les formations sont habilitées par la Commission des Titres d'Ingénieurs (CTI)

En fonction de leur cursus les candidats peuvent se présenter à :

3iL Ingénieurs : École d'ingénieurs en informatique

 

EBI - École de Biologie Industrielle

 

Efrei : École d'ingénieur généraliste en informatique et technologies du numérique

 

 ELISA AEROSPACE - École d'Ingénieurs des Sciences Aérospatiales

 

ESIEA : École d'ingénieurs du monde numérique

Esigetel : École d'ingénieur des sciences du numérique

ISMANS : Institut supérieur des matériaux et mécaniques avancés

 

 Toutes les actualités du Concours Alpha

 

 Suivez le Concours Alpha: Page facebook du Concours Alpha   @ConcoursAlpha- Compte Twitter du Concours Alpha  

 

Lecture recommandée sur ce thème

Les écoles du Concours Alpha s’ouvrent à l’international et se développent en national

Révélateur de talents, le Concours Alpha réunit plusieurs grandes écoles d'ingénieurs dans une offre de formation unique, plus lisible aux lycéens. Pour cette année 2017, les écoles du Concours Alpha développent leurs programmes avec pour volonté d’offrir aux étudiants des formations toujours plus adaptées au monde qui les entoure.

Calendrier 2017 du Concours Alpha - Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Bac

Inscriptions, épreuves écrites, admissions ; découvrez l'agenda 2017 du Concours Alpha, le Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Bac qui vous ouvre les portes de 3iL, l'EBI, l'ELISA AEROSPACE, l'ESIEA du Groupe EFREI ( Efrei-Esigetel).

Concours Alpha : Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Bac

Le Concours Alpha permet aux étudiants de Terminale S, ES spécialité Mathématiques, STI2D, STL et STAV d'intégrer l'une des 6 écoles d'ingénieurs suivantes : 3iL, l'EBI, l'EFREI, L'ELISA AEROSPACE, l'ESIEA et l'ESIGETEL.

 

Haut de Page