Un nouveau label pour les Écoles d'Ingénieurs privées : EESPIG

 

La qualification d'Établissement d'Enseignement

Supérieur Privé d'Intérêt Général - EESPIG

 

Une nouvelle qualification créée par la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013, permet de labelliser les établissements privés d’enseignement supérieur, à but non lucratif, qui sont en contrat avec l’Etat. 
 

 

Cette qualification liée à l'enseignement supérieur et à la recherche définit un nouveau chapitre relatif aux rapports entre l'Etat et les établissements d'enseignement supérieur privés à but non lucratif.

Seuls les établissements créés par des associations, fondations reconnues d'utilité publique, ou syndicats professionnels peuvent obtenir la qualification d'Établissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général (EESPIG).

Le label EESPIG devrait clarifier le secteur de l’enseignement supérieur privé en distinguant les établissements à but non lucratif, contribuant au service public, délivrant des diplômes au nom de l’Etat.

Les écoles seront régulièrement controlées  et un comité dédié décidera du renouvellement du label.

 

 La reconnaissance en EESPIG s’articule autour de trois axes :

  • Le statut de l’établissement doit avoir été créé par une association, une fondation reconnue d’utilité publique ou un syndicat professionnel.
  • Le caractère non lucratif et l’indépendance de gestion
  • Le concours aux missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche :
    • la formation initiale et continue tout au long de la vie
    • la recherche scientifique et technologique
    • l’orientation
    • la promotion sociale et l’insertion professionnelle
    • la diffusion de la culture humaniste
    • la participation à la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche
    • la coopération internationale.

 

 

Liste des premières Écoles de commerce et d'ingénieurs labellisées EESPIG:

  • École de hautes études commerciales du Nord (Edhec)
  • École des hautes études d'ingénieurs (HEI), Institut supérieur du numérique et de l'électronique de Lille (Isen-Lille) et Institut supérieur d'agriculture (Isa)
  • École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie (ESTP)
  • École supérieure d'ingénieurs des travaux de la construction de Cachan (ESITC)
  • École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec)
  • Institut catholique de Lille (ICL)
  • Institut d'économie scientifique et de gestion (Ieseg)
  • Skema Business School

 

Lecture recommandée sur ce thème

L’ESIEA confirmée dans son expertise cybersécurité par l’ANSSI

À l’occasion du FIC 2017 - Forum International de la Sécurité, l’Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), a accordé à l’ESIEA deux nouveaux labels, ajoutant ainsi à la réputation d’excellence de l’enseignement en Sécurité Informatique de l’école d’ingénieurs du monde numérique.

Les Écoles d'Ingénieurs membres de la CGE -Conférence des Grandes Écoles

La CGE regroupe 145 Écoles d'ingénieurs40 Écoles de commerce20 écoles d'autres spécialités (ENS, écoles vétérinaires, écoles d'arts appliqués...), des établissement étrangers ainsi que des entreprises et une trentaine d'associations. La CGE - assure l'accréditation de différents programmes de formations : le Mastère Spécialisé (MS), le Mastère en Sciences (MSc) et le BADGE (Bilan d'Aptitude Délivré par les Grandes Ecoles).

L’ESAIP labellisée d’intérêt général

L’ESAIP est reconnue par l’État, et depuis peu, labellisée Établissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général (EESPIG). Cette reconnaissance s’applique à des établissements d’enseignement supérieur privés à but non lucratif, accomplissant leurs missions dans l’esprit de service public. Elle est décidée par arrêté du Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur.

 

Haut de Page