Financer ses études en écoles d'ingénieurs

 

Les formations d'ingénieurs coûtent en moyenne entre 5.000 et 10 000 euros par an. Mais tout le monde ne peut pas financer ses études. C'est pour cette raison que plusieurs dispositifs d'aide au financement sont proposés.

Le Revenu Minimum Étudiant (RME)

Vous pouvez tout d'abord, sous conditions de ressources, bénéficier du Revenu Minimum Étudiant (RME) ou des aides spécifiques offertes par les CROUS.

Pour info le RME c'est entre 230 et 2 290 € par an pour les étudiants de moins de 27 ans habitant (ou dont les parents habitent) depuis au moins 2 ans dans une commune délivrant le RME et ayant fait une demande de bourse sur critères sociaux, qu'elle soit acceptée ou non.

Si vous ne répondez pas à ces critères sociaux, vous devrez alors vous tourner vers les prêts d'honneur ou les prêts étudiants.

Les aides spécifiques

Pour demander une aide, vous devez avoir moins de 35 ans au 1er septembre de l'année pour laquelle vous demandez l'aide particulière (allocation annuelle ou aide ponctuelle). Il n'y a aucune limite d'âge pour les étudiants atteints d'un handicap reconnu par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées.

L'allocation annuelle (ou allocation d'études)

Cette aide est l'équivalent d'une bourse sur critères sociaux. L'allocation annuelle est une aide spécifique qui permet ainsi d'être exonéré des droits d'inscription universitaires et de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC).

Pour obtenir cette aide il faut remplir des conditions spécifiques comme par exemple :

  • être en situation d'autonomie avérée et ne plus bénéficier du soutien matériel de ses parents. 
  • être en rupture familiale. 
  • être en reprise d'études au-delà de 28 ans ne disposant pas de ressources supérieures au plafond prévu par le barème d'attribution des bourses, sous réserve que l'intéressé ne bénéficie pas, par ailleurs, d'autres aides (allocation de chômage, revenu de solidarité active). 
  • être français ou ressortissant d'un Etat membre de l'Union européenne autre que la France, d'un Etat partie à l'Espace économique européen ou de la Confédération Suisse demeurant seul sur le territoire français et dont les revenus déclarés de la famille résidant à l'étranger ne permettent pas d'apprécier le droit à bourse.
  • être élevé par un membre de sa famille sans décision judiciaire (oncle, tante, grands-parents par exemple).

L'aide spécifique ponctuelle

Cette aide vise à ce que vous puissiez poursuivre vos études malgré à une situation grave se présentant au cours de l'année universitaire. Votre situation sera attestée par une évaluation sociale.

L'aide ponctuelle est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une allocation annuelle, une aide à la mobilité internationale, une aide au mérite.

Pour prétendre à cette aide vous devez être étudiant en formation initiale, boursier ou non. Plusieurs aides ponctuelles peuvent exceptionnellement être accordées au cours d'une même année universitaire.

Les demandes d'aide spécifique sont examinées par une commission présidée par le directeur du Crous. C'est lui qui décide du montant de l'aide attribuée et notifie la décision à l'étudiant. Il prend cette décision après que le dossier de l'étudiant ait été, au préalable, examiné par une commission (ayant rendu un avis d'attribution ou de non-attribution de l'aide spécifique).

Les bourses de l'enseignement supérieur

L'Éducation Nationale propose aux étudiants aux revenus modestes des bourses d'études sur une année scolaire (de septembre à mai).

La bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux est accordée aux étudiants confrontés à des difficultés matérielles ne leur permettant pas d'entreprendre ou de poursuivre des études supérieures. Elle constitue une aide complémentaire à celle touchée par la famille. Elle ne peut néanmoins pas se substituer à l'obligation qui impose aux parents d'assurer l'entretien de leurs enfants, même majeurs, tant que ces derniers ne sont pas en mesure de subvenir à leurs propres besoins. Les revenus ainsi que les charges de la famille sont pris en compte pour déterminer le taux de la bourse fixé en application d'un barème national.

Pour bénéficier d'une bourse vous devez être de nationalité française (ou ressortissant d'un pays de l'Union Européenne), avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l'année universitaire, être inscrit en formation initiale en France ou dans un État membre du Conseil de l'Europe dans un établissement d'enseignement public ou privé et suivre une formation qui peut accueillir des boursiers (voir la liste). 

Suivant le nombre d'enfants au sein d'un foyer, l'éloignement du lieu d'études et les revenus des parents, vous pourrez avoir droit à une bourse sur critères sociaux. Pour savoir si vous pouvez y avoir droit, il suffit de consulter les plafonds de ressources (voir plafond de ressources) sans oublier que les revenus pris en compte figurent à la ligne "revenu brut global" de l'avis d'imposition ou de non-imposition de vos parents. (Pour l'année universitaire 2020-2021 par exemple, les revenus retenus seront ceux perçus en 2018 (avis fiscal de 2019)).

À partir de 28 ans, vous ne devez pas arrêter vos études pour continuer à en bénéficier. Cette limite d'âge peut néanmoins être reculée en fonction de la durée :

  • du volontariat dans les armées,
  • du Service Civique,
  • du volontariat international

Elle est aussi reculée d'un an par enfant élevé, pour tout étudiant. Si vous êtes reconnu handicapé par la CDAPH, il n'y a aucune condition d'âge.

Certaines conditions particulières permettent également à un ressortissant de l'union européenne ou un ressortissant hors de l'union européenne de bénéficier de cette bourse. Nous vous invitons, si vous êtes dans ce cas, à consulter le site du gouvernement pour en savoir plus.

Sachez quand même que ne sont pas éligibles à la bourse sur critères sociaux :

  • les fonctionnaires stagiaires et les agents titulaires des fonctions publiques de l'État, territoriale ou hospitalière, en activité, en disponibilité ou en congé sans traitement
  • les étudiants ayant réussi un concours de recrutement des maîtres des établissements d'enseignement privés sous contrat et qui accomplissent leur stage pendant leur deuxième année de master
  • les étudiants ayant réussi le concours de l'internat (médecine, pharmacie, odontologie)
  • les personnes inscrites à Pôle emploi comme demandeurs d'emploi ou bénéficiaires d'aides à l'insertion et/ou à la formation professionnelle
  • les personnes rémunérées sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ou en congé individuel de formation
  • les personnes rémunérées sous contrat d'apprentissage dans le secteur public, non industriel et commercial
  • les personnes percevant une pension de retraite
  • les étudiants qui suivent des cours de mise à niveau linguistique dans un État étranger

Les avantages des étudiants boursiers sur critères sociaux sont les suivants :

  • l'exonération des droits d'inscription universitaires
  • l'exonération de la CVEC
  • la priorité dans l'attribution d'un logement étudiant CROUS
  • le repas à 1€ dans les restaurants universitaires des Crous

 Pour faire une demande de bourse, le "Dossier social étudiant" (DSE) est une procédure unique. Vous n'avez qu'un seul dossier à déposer. Pour déposer votre dossier c'est ici.

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

Les aides des mairies

Certaines villes attribuent des prêts, des bourses ou le revenu minimum étudiant (RME) qui est calculé selon les ressources et l'éloignement du lieu d'études.

Les aides Loca-Pass

Les aides Loca-Pass sont attribuées par les organismes collecteurs du 1% logement et sont accordées aux salariés des entreprises versant cette contribution, aux jeunes de moins de 30 ans répondant à certains critères et aux étudiants boursiers d'État.

Deux aides distinctes sont proposées :

  • l'avance Loca-Pass : l'organisme verse à votre place le dépôt de garantie demandé pour toute location,
  • la garantie Loca-Pass : l'organisme garantit le paiement des loyers en cas de défaillance de votre part.

Pour tester votre éligibilité et savoir si vous pouvez en bénéficier : aide loca-pass

Les prêts étudiants

Tous les établissements de crédit proposent des prêts à destination des étudiants. Principal avantage, les taux proposés sont généralement plus bas que ceux consentis aux particuliers.

Vous bénéficiez d'avantages importants car la concurrence est rude entre les banques qui cherchent à acquérir et à fidéliser une clientèle jeune et à fort potentiel de revenus. Les prêts les plus intéressants sont attribués aux étudiants qui s'engagent vers des formations prestigieuses et des métiers à forte rémunération (Grandes écoles de commerce et d'ingénieurs, ENS, ENA...).

Les prêts étudiants sont garantis par l’Etat. Ils sont octroyés par l’entremise de BPI France. Ils remplacent depuis 2008 les prêts d’honneur attribués sur des critères sociaux et de réussite scolaire.

Un prêt étudiant à taux 0 s'adresse à tous les étudiants :

  • de moins de 28 ans,
  • sans aucune condition de ressources,
  • sans aucune demande de caution parentale ou d’un tiers.

Il n'y a aussi aucune condition d'utilisation. Votre seule obligation sera de le rembourser !

Ces prêts sont destinés à élargir l’accès au crédit. Ils sont notamment destinés à des étudiants issus de familles modestes qui ne peuvent pas recourir aux prêts traditionnels.

Le montant maximal accordé est de 15 000 €, pour une durée de deux à dix ans, avec un taux d’intérêt fixé librement par les banques. Les étudiants qui recourent à ce prêt bénéficient comme les autres d’une franchise totale ou partielle.

Vous contracterez votre prêt auprès de votre banque. Le taux de l’emprunt est librement fixé par chaque établissement financier mais peut varier selon le type d’études poursuivies et le type de remboursement choisi. Votre banque étudiera le projet de financement avec vous et s'assurera de la viabilité de votre projet professionnel, de la filière que vous envisagez pour le mettre en oeuvre et de votre niveau d’études, avant de vous l'octroyer. Si le projet est jugé "prometteur" alors la banque vous accordera le prêt. L’étudiant pourra emprunter davantage s’il est inscrit dans une grande école plutôt qu’à l’université et s’il est en master plutôt qu’en première année de licence.

Il faut savoir que les étudiants ne sont pas égaux devant les taux. Certaines banques proposent des taux préférentiels selon votre établissement, votre filière, votre niveau d'études ou votre mutuelle. Prenez le temps de vous renseigner auprès de votre établissement et de votre mutuelle, afin de vérifier si vous ne pouvez pas bénéficier d'un taux plus avantageux auprès de certaines banques.

Taux nominal, TEG et Coût du crédit

Pour comparer les différentes offres des banques, vous devez utiliser le TEG (Taux Effectif Global), qui a l'avantage de prendre en compte l'ensemble des charges (le taux d'intérêt, les frais de dossier, l'assurance et les perceptions forfaitaires) ou encore le Coût Total du Crédit, qui reprend toutes ces charges mais est exprimé en euros.

Le taux nominal est utilisé pour calculer uniquement les intérêts de votre crédit. Certaines banques ont tendance à le mettre en avant parce qu'il est inférieur au TEG car il ne tient pas compte des frais de dossier et du coût de l'assurance.

A retenir :

  • Vous avez 7 jours pour vous rétracter et changer d'avis. Étudiez bien les différentes offres et faites jouer la concurrence avant de vous engager,
  • Étudiez dans le détail les conditions générales des prêts qui définissent les conditions de remboursement et les modalités de sortie du prêt (en cas d'échec de vos études, d'allongement de la durée de vos études, en cas d'incapacité de remboursement...),
  • Les prêts ne sont pas liés à des dépenses prédéterminées. Vous n'avez pas à vous justifier de vos dépenses et avez le libre usage de votre emprunt,
  • Optez plutôt pour la franchise de remboursement partielle, qui minore vos mensualités et diminue le coût total de l'emprunt.

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

 

Haut de Page