Thibaut WIART reçoit le Prix National André Blanc Lapierre 2012

 

Thibaut WIART reçoit le Prix

Ile-de-France André Blanc Lapierre 2012

 

 

 

Thibaut WIART, jeune diplômé de Télécom SudParis, a remporté le Prix National André Blanc Lapierre 2012 de la SEE (Société de l'Electricité, de l'Electronique et des Technologies de l'Information et de la Communication). Cette récompense distingue ses travaux en thérapie génique par imagerie fluorescente. Ce trophée lui sera remis au cours de la cérémonie des Grands Prix le 3 décembre 2012 à partir de 17h au siège de la SEE.


Les travaux de stage ingénieur de Thibaut WIART sur les « effets épigénétiques de la thérapie génique par la cytométrie en image » ont été primés. Leur intérêt tient à l’analyse des images de fluorescence de cellules. Cette étude a été réalisée dans le cadre d’un projet de recherche en biothérapie, au sein de l’association Généthon (*) (UMR951 Généthon – INSERM).

 

La thérapie génique consiste à apporter aux cellules malades un gène thérapeutique. L’épigénétique est le domaine de recherche qui étudie la transmission de caractères indépendemment des gènes au travers de l’histoire des cellules voir des individus. La technique dite « imagerie à fluorescence » consiste à transmettre une énergie lumineuse aux molécules qui renvoient une lumière d’une autre couleur. Elle permet de visualiser les différents aspects morphologiques ou moléculaires au sein même des cellules.

 

Pendant six mois, cet élève ingénieur de Télécom SudParis, option High Tech Imaging (HTI), a rejoint une équipe de biologistes. Grâce à des méthodes d’analyse développées depuis peu, il a pu analyser et quantifier la morphologie des cellules à partir des images de fluorescence. «La méthode développée fera l’objet d’une publication. » précise Thibaut WIART.

 

Thibaut WIART est également nominé pour le Prix National de la SEE, comme tous les lauréats des autres régions. La SEE, fondée en 1883, est une association scientifique et technique. Elle a pour objet de rassembler, en France, la communauté des domaines de l'électrotechnique, de l'électronique, des télécommunications, du traitement de l'information. Sa mission essentielle est d'aider à la diffusion de la connaissance, en lien étroit avec les grands services publics, les établissements d'enseignements supérieurs, l'industrie, et les institutions similaires à l'étranger.

 

 

Légende 1 (longue) : Cellules traitées par thérapie génique et marquées en fluorescence en vue de détecter des modifications épigénétiques

Légende 2 (courte) : Cellules traitées par thérapie génique et marquées en fluorescence.

Complément d’information sur l’illustration : Le rouge représente l'ADN (le noyau) de la cellule et le vert une protéine de la cellule.

 

 

 

A visiter : Télécom SudParis - Grande école publique d'ingénieurs généralistes

 

(*) Généthon se consacre à la mise au point de médicaments de thérapie génique pour les maladies rares depuis la conception des produits jusqu’à leur production en passant par le développement pré-clinique et clinique. Généthon a été créé en 1990 par une association de malades, l’AFM-Téléthon, soutenue par les dons du Téléthon qui aura lieu cette année les 7-8 Dec 2012.

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page