4 écoles d'ingénieurs dont l' Ensta ParisTech partenaires des universités australiennes

l'ENSTA ParisTech

L’ENSTA ParisTech, Centrale Nantes,

CentraleSupélec et l’École polytechnique

développent leurs relations avec les universités australiennes

 

En décembre 2016, le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, et le ministre de la Défense australien, Malcolm Turnbull, signaient un contrat actant la vente de 12 sous-marins Shortfin Barracuda par le constructeur naval français DCNS à l’Australie. Dans ce contexte, quatre grandes écoles françaises ont décidé de constituer le Groupe des Grandes Écoles pour la Marine Australienne (GEMA) dans le but de faciliter les relations entre les membres du GEMA et les universités australiennes d’une part et DCNS d’autre part.

L’ENSTA ParisTech, Centrale Nantes, CentraleSupélec et l’École polytechnique développent leurs relations avec les universités australiennes

De g. à d. : Gilles Gleyze, Directeur du développement de CentraleSupélec, Frank Pacard, Directeur de l’Enseignement et de la Recherche de l’École polytechnique, Arnaud Poitou, Directeur de Centrale Nantes, Elisabeth Crépon, Directrice de l’ENSTA ParisTech

L’ENSTA ParisTech, au nom du Groupe ENSTA, Centrale Nantes, CentraleSupélec et l’École polytechnique se sont constituées en un groupe, le « Groupe des Grandes Écoles pour la Marine Australienne » (GEMA), après la vente par la France de 12 sous-marins Shortfin Barracuda à la marine australienne en décembre dernier.

Ce groupe a pour objet de valoriser les relations académiques entre les Grandes Écoles fran- çaises et les universités australiennes. Il permettra notamment de mettre en place une partie des formations et des transferts technologiques prévus dans ce programme.

Le GEMA permettra notamment la mise en place de nouveaux programmes de masters et de doctorats, la formation d’enseignants-chercheurs sur des thématiques spécifiques, la mise en place de programmes de recherche conjoints, l’échange de scientifiques de haut niveau, le financement de travaux de recherche et le financement de bourses d’études et de vie pour les étudiants.

L’Université de Flinders (Adélaïde) a été la première université australienne à signer un accord de coopération avec le GEMA, mardi 17 janvier en présence de Madame Susan Close, ministre de l’enseignement supérieur du gouvernement d’Australie Méridionale, dans les locaux de DCNS à Paris.

 

 

ENSTA ParisTech  École Nationale Supérieure de Techniques Avancées

 Toutes les actualités de l'ENSTA ParisTech

 

Lecture recommandée sur ce thème

L’ENSTA ParisTech et l’Institut du monde arabe s’associent

Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe (IMA) et Mojeb Al Zahrani, directeur général, ont signé le 14 septembre 2017 avec Didier Brugère, président du conseil d’administration de l’École Nationale Supérieure de Techniques Avancées (ENSTA ParisTech) et Élisabeth Crépon, directrice, une convention de partenariat d’une durée de 5 ans destinée à mettre en œuvre des projets inspirés des sciences et de leurs relations au monde arabe. 

 

ENSTA ParisTech - JB BORDES nouveau directeur adjoint de la formation et de la recherche

Le 1er septembre 2017, Jean-Baptiste Bordes est devenu directeur adjoint de la formation et de la recherche en charge du cycle ingénieur à l'Ensta ParisTech. Il succède à Thomas Loiseleux, appelé à d’autres fonctions.  

L'École polytechnique et l'ENSTA ParisTech accueillent les « Écuries d'été » du 17 au 29 juillet

46 lycéens ont rejoint les bancs de l'X pour un stage intensif de 15 jours. Ce programme, conçu et conduit par l'association « Réussir Aujourd'hui » et organisé avec le soutien du Pôle Diversité et Réussite de l'X et l'Ensta ParisTech prépare ces lycéens issus des programmes d'égalité des chances à l'entrée dans l'enseignement supérieur et à l'exigence de rigueur et de charge de travail qui leur seront demandés.  

 

Haut de Page