Un apprenti ingénieur-e EPF à la NASA

EPF - École d'Ingénieurs généralistes

 

Un apprenti ingénieur-e EPF à la NASA

 

Raphaël Ilhat

Raphaël Ilhat, en 3ème année de formation apprentissage sur le campus de Sceaux, a intégré l’EPF en 2013 après un DUT.

Actuellement en contrat avec le CEA de Saclay , il a eu l’opportunité de partir en stage à la NASA pendant 3 mois cet été, à l’occasion de la réalisation de son expérience internationale, étape obligatoire pour obtenir le diplôme d’Ingénieur EPF, spécialité Systèmes Informatiques et Industriels.

 

Pourquoi avoir choisi la formation en apprentissage ?

L’apprentissage m’est venu après mon stage de fin de formation de DUT, je n’imaginais pas passer encore 3 ans assis en classe mais je voulais continuer mes études. J’avais envie de mettre à profit le plus rapidement ce que j’apprenais, donc l’apprentissage était évident. Je savais qu’une expérience professionnelle de 3 ans est un atout majeur pour la recherche de travail après la formation.

 

Dans quelle entreprise êtes-vous en apprentissage et pour quelle(s) mission(s) ?

J’ai signé un contrat de 3 ans au CEA de Saclay (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) dans le service d’astrophysique (SAp) de l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'Univers (IRFU). Contrairement à ce que le nom de l’entreprise laisse penser, je ne travaille pas dans le secteur de l’énergie. J’ai intégré une équipe développant un détecteur pour observer les corps célestes émettant dans le rayonnement X. Le but de ma première année était de me familiariser, d’assister aux mesures et au développement de ce détecteur. Mais depuis la seconde année je suis amené à m’occuper d’une étude de faisabilité d’une technique de refroidissement cryogénique, ce qui est devenu mon projet de fin d’études. Je suis au centre de cette étude, je dois planifier la production d’échantillon avec un laboratoire partenaire, réaliser les mesures et analyser les résultats en vue de recadrer mon projet avec les conseils d’experts du domaine.

 

Dans quel cadre êtes-vous parti à la NASA ? Quelle a été votre mission ?

Le laboratoire auquel j’appartiens entretient des relations cordiales avec un des laboratoires de la NASA du centre du Goddard Space Flight Center dans le Maryland,  j'ai donc été mis en contact avec la NASA par mon chef de laboratoire..

J’ai été rapidement mis en autonomie sur la qualification et la quantification de composants de détecteurs dont la transition métallique / supraconductrice doit être contrôlée en vue de passer à l’étape suivant des mesures. Je gérais ce travail d’A à Z, bien sûr j’étais aidé en cas de doute, mais c’était à moi de gérer mes réserves d’hélium liquide (car les mesures se font à 4 Kelvin soit -269°C), l’arrivée et l’équipement de mes échantillons en contact électrique, les mesures et l’analyse des résultats et la diffusion des analyses aux personnes impliquées sur le projet. 

J’ai aussi pris part aux divers travaux de la vie du laboratoire comme des tests de champs magnétiques de matériaux, l'élaboration d’une technique simple de contrôle d’un contact à l’aveugle de composants d’un cryostat à dilution (machine pouvant aller à quelques dizaines de mK, proche du zéro absolu), une introduction à la simulation informatique de comportement de détecteur lorsqu’ils sont soumis à une exposition aux rayons X.

 

Que retirez-vous de cette expérience ?

J’ai eu la chance d’intégrer une agence aussi importante, j’en tire une grande expérience professionnelle et personnelle. L’équipe m’a très bien encadré tout en me laissant de l’autonomie dans mes choix et dans ma façon de gérer le temps. J’appréhende moins d’avoir des responsabilités et, même si j’ai des difficultés, je sais m’adapter pour arranger ce problème.

 

Que souhaitez-vous faire une fois votre diplôme en poche ?

Je voudrais continuer dans le secteur de la recherche spatiale mais si je ne peux pas, j’aimerais me diriger vers le secteur de la recherche sur l’énergie ou dans le domaine pétrolier.

 

*Source : les actualités de l'EPF

 

EPF - École d'Ingénieurs généralistes   École d'Ingénieurs généralistes

  Toutes les actualités de l'EPF

 

Découvrez l'ESGI : l’école d’informatique N°1 en alternance

ESGI

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page