Les diplômés de l'ESITC Caen ne connaissent pas la crise !

ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction

Les diplômés de l'ESITC Caen ne connaissent pas la crise !

Malgré la situation sanitaire et ses conséquences sur la croissance économique mondiale, il fait bon être diplômé.e de l'ESITC Caen ! Trois mois après leur sortie de l'école, 96 % des néo-ingénieurs engagés sur le marché du travail occupent un poste en entreprise, l'ESITC Caen enregistrant ainsi, cette année encore, un taux d'employabilité parmi les plus élevés des grandes écoles d'ingénieurs. Une attractivité durable qui vient récompenser le choix d'un enseignement centré sur les techniques et outils de construction innovants et le souci de répondre aux besoins spécifiques des acteurs du BTP.
ESITC Caen - insertion professionnelle

Si le secteur des Travaux publics a enregistré une contraction historique de son activité, -12,5% en un an, l'embellie se profile, ManpowerGroup prévoyant une hausse des embauches de 20% au second trimestre 2021 dans le BTP. Accueillant dorénavant 750 élèves sur son campus de Caen, et bientôt sur celui de Lyon, qui ouvrira ses portes en septembre 2021, l'ESITC Caen forme depuis sa création les ingénieurs capables d'accompagner les projets et le développement des acteurs du BTP.

L'ESITC Caen entretient des relations étroites et durables avec les entreprises du secteur. L'école peut ainsi ajuster en permanence ses formations aux nouveaux enjeux et aux défis qui se posent aux professionnels de la construction. En misant sur l'innovation et en plaçant les thématiques de demain - smart construction et construction durable notamment - et les nouveaux outils numériques (BIM) au cœur de son enseignement, l'ESITC Caen forme des ingénieurs " prêts à travailler ", prisés des recruteurs et au plus proche des besoins des entreprises. L'enquête " 1er emploi " menée auprès des diplômés de la promotion 2020 le confirme. Malgré la contraction de l'économie, et le gel de nombreux projets en France et dans le Monde, 96 % des néo-ingénieurs étaient en activité quelques mois après leur sortie de l'école.

Diplômé de l'ESITC Caen, une voie royale vers l'emploi

Dans le détail, 93% des diplômés ont décroché leur contrat en moins de deux mois après la sortie de l'école (96% au moment de l'enquête). 87% des diplômés occupent un poste en entreprise, 6% ont choisi de poursuivre leurs études, 1% préparent une thèse. À noter que 2% des ingénieurs diplômés en 2020 se sont engagés dans un projet de création d'entreprise, validant ainsi les initiatives menées par l'ESITC Caen en faveur de l'entrepreneuriat. Proposée depuis 2017, l'option " Entrepreneuriat et innovation " permet aux futurs ingénieurs de se forger des compétences en gestion et d'obtenir un diplôme complémentaire en management en partenariat avec l'EM Normandie, une grande école de commerce implantée à Caen.

Les enseignements de l'ESITC Caen proposent une vision à 360°du BTP et de ses différents métiers, ce que traduit la pluralité des emplois occupés par les jeunes diplômés, à savoir des postes d'ingénieur travaux (66 %), d'ingénieur BET/Prix/Méthode (20 %), d'ingénieur Projet/ensemblier (9%) et de chargés d'affaires (6%). Les néo-diplômés de l'ESITC Caen bénéficient par ailleurs de conditions d'embauche favorables. Le salaire annuel brut des diplômés 2020 s'élève ainsi en moyenne à 39 K€ (38K€ sans les primes).

Répondre aux besoins d'innovation des entreprises de toutes tailles

Les diplômés d'ESITC Caen ont séduit principalement les grands groupes de BTP (pour 2/3 d'entre eux) - Vinci, Eiffage, Bouygues, etc. -, mais aussi des PME (13 %) innovantes et des entreprises de taille intermédiaire (9%) à la recherche de cadres pour piloter des projets d'envergure nécessitant une maîtrise des technologies de construction avancées et des outils numériques. Ils sont nombreux à avoir été embauchés dans la continuité de leur stage de fin d'études ou d'un contrat d'alternance. Pionnière parmi les Grandes Écoles d'Ingénieurs, l'ESITC Caen propose depuis 2002 un cycle d'ingénieur sous contrat d'apprentissage. Plus largement, l'école entend promouvoir la diversité des profils et des parcours, recrutant en écoles préparatoires aussi bien que dans les filières techniques ou au niveau postbac. La mixité sociale est également de la partie puisque 1 élève sur 3 perçoit une aide financière, qu'elle provienne de bourses d'études accordées par l'État, des organismes professionnels ou de l'école elle-même. Au-delà des résultats aux concours et scolaires, le processus de recrutement s'attache à valider la motivation des candidats, leur curiosité et leur intérêt pour le secteur du BTP, des critères clés pour leur épanouissement professionnel futur. 

Une porte d'entrée sur le monde

Près de 18 % des ingénieurs de la promotion 2020 occupent un emploi en lien avec l'international, 10% opérant directement à l'étranger. Un résultat édifiant qui confirme l'attractivité de la formation de l'ESITC Caen malgré la pandémie et les restrictions de circulation imposées par la crise sanitaire. L'école s'attache, il est vrai, à préparer ses ingénieurs à embrasser une carrière internationale. Cela passe par la volonté de proposer des stages et des semestres d'études à l'étranger auprès d'établissements partenaires prestigieux, spécialisés dans des domaines ciblés (ouvrages maritimes, écoconstruction, grands ouvrages, conception numérique, infrastructures, bâtiments intelligents).

ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction  ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction

 Toutes les actualités de l'ESITC Caen

 

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page