Écoles d'Ingénieurs Généralistes

Les écoles d’ingénieurs généralistes

Écoles d'Ingénieurs Généralistes : Excellence et Polyvalence

Derrière le terme "d’Ingénieur Généraliste" se cache en réalité une légère ambivalence entre le fait d’être suffisamment généraliste pour que l’ingénieur puisse aborder un problème selon tous les angles, et assez spécialisé pour être en mesure d’apporter des réponses techniques ou technologiques au problème posé.

Le réel atout de l’ingénieur généraliste est d’avoir des connaissances pointues dans certains domaines très techniques, et de faire preuve d’une grande polyvalence.

Ingénieur Généraliste, qu’est-ce que c’est ? " : vous trouverez dans cet article toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur ce titre envié, et la formation dispensée pour l’obtenir !

Une formation généraliste 

Toutes les écoles d’ingénieurs généralistes forment avant tout des ingénieurs, c’est-à-dire des hommes et des femmes en capacité d’apporter des réponses techniques et/ou technologiques à des problèmes posés dans le milieu industriel.

En ce sens, les futurs ingénieurs généralistes sont formés aux savoirs fondamentaux et généraux nécessaires à l’exercice de leur métier :

  • les sciences,
  • les mathématiques,
  • le management de projet, 
  • les savoirs techniques et technologiques, etc.

Mais une formation spécialisée quand même ?

Oui, car chaque école proposant un cursus d’ingénieur généraliste est spécialisée sur certaines technologies ou techniques.

En effet, un ingénieur ne peut avoir les mêmes compétences en agronomie, informatique ou domotique, tout dépend du domaine de prédilection de l’étudiant au moment de son entrée en formation supérieure.

Les cinq années d’études nécessaires laissent le temps au futur ingénieur de se spécialiser dans certains domaines tels que l’informatique, le numérique, la robotique, l’électronique, etc., la spécialisation se faisant de plus en plus pointue au fur et à mesure des cursus.

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

Programmes d'une école d'ingénieurs généraliste

Enseignements des deux premières années d’une école d’ingénieurs généraliste : Prépa intégrée

Un fois diplômé du baccalauréat, vous pourrez intégrer une école d'ingénieurs post bac généraliste. Votre formation durera 5 ans et vous aurez deux années de prépa intégrée. Les trois années suivantes vont correspondre au cycle ingénieur.

Les enseignements reçus durant les deux premières années après le bac (cycle pré-ingénieur) vont vous permettre d’acquérir l’ensemble des bases scientifiques nécessaires à tout futur ingénieur généraliste.

Durant cette formation, vous allez recevoir les enseignements suivants :

Mathématiques pour l’ingénieur, physique et sciences de l’ingénieur, électricité, mécanique, technologie de fabrication, informatique, algorithmique, langage C#, environnement numérique, électronique, thermodynamique, systèmes électroniques et informatiques, anglais, LV2, résistance des matériaux, machine design et prototypage rapide, transfert thermique, programmation orientée objet, mécatronique et robotique, probabilités, mécanique des fluides, électromagnétisme, analyse numérique matricielle…

Enseignements en école d’ingénieurs généraliste : Cursus ingénieurs

La première année du cycle ingénieur est une année généraliste charnière, qui permet au futur ingénieur généraliste de choisir une majeure pour les deux dernières années du cycle ingénieur. Cela va permettre à l’élève ingénieur d’avoir une certaine spécialisation tout en restant un ingénieur généraliste.

En première année du cycle ingénieur, vous étudierez la gestion de projets, les statistiques, l’analyse numérique, la programmation orientée objet, la gestion financière de l’entreprise, l’anglais…

Les trois années du cycle d’ingénieur généraliste vont vous apporter des connaissances générales approfondies et d’autres plus spécifiques, notamment dans le domaine de spécialisation que vous aurez choisi durant les deux dernières années :

Mathématiques, physique, chimie, sciences de la matière, conception assistée par ordinateur (CAO), génie industriel, informatique et systèmes d’information, science des matériaux, réseaux et télécommunications, automatique, informatique industrielle, matériaux complexes, génie mécanique, génie électrique et électronique, biotechnologies, intelligence artificielle, économie, ingénierie financière, sociologie, communication, management, logistique, gestion de la Supply Chain, anglais…

Spécialisations en école d’ingénieurs généraliste

Au cours de sa formation, l’ingénieur généraliste pourra se spécialiser vers des domaines modernes et généraux, comme par exemple :

  • Informatique, objets connectés et sécurité,
  • Modélisation et mécanique numérique,
  • Actuariat,
  • Data et intelligence artificielle,
  • Cybersécurité et cloud Computing,
  • Systèmes industriels,
  • Santé et biotechnologies,
  • Energie et villes durables,
  • Ingénierie financière…

 L’international dans une école d’ingénieurs généraliste

Il existe plusieurs façons d’acquérir une expérience internationale au sein d’une école d’ingénieurs généraliste.

Les écoles d’ingénieurs recherchent en permanence à établir des partenariats avec des universités, des laboratoires et des entreprises du monde entier, pour proposer à leurs élèves une immersion dans d’autres cultures.

Grâce à cela, vous pourrez faire un ou deux semestres à l’étranger dans une école ou une université partenaire. Chaque semestre à l’étranger vous permettra de valider 30 crédits ECTS.

Dans les écoles d’ingénieurs généralistes, faire un semestre à l’étranger est souvent obligatoire.

  • Vous pourrez parfois suivre une partie du cursus en anglais,
  • Faire des stages à l’étranger (ces stages sont souvent obligatoires),
  • Passer un double diplôme scientifique international…

Intégrer une école d'ingénieurs généraliste

L’avantage avec les écoles d’ingénieurs généralistes, c’est qu’elles répondent particulièrement aux attentes des étudiants indécis sur leur avenir professionnel. Les matières spécialisées sont en général abordées de manière très approfondie à l’issue des trois premières années de formation. De ce fait, ces écoles sont accessibles à différents moments des études supérieures.

Intégrer une école d’ingénieurs généraliste post bac 

Vous êtes titulaire d’un bac à dominante scientifique, ou d’un bac STI2D, les écoles d’ingénieurs généralistes sont accessibles en prépa intégrée via des concours (concours avenir, concours Puissance Alpha...)

 Retrouvez dans notre rubrique concours post-bac, les concours ouvrant les portes des écoles d'ingénieurs généralistes.

Intégrer une école d’ingénieurs généraliste post-bac+2/3/4

Intégrer une école d’ingénieurs généraliste après une Prépa :

Vous avez suivi une Classe préparatoire aux grandes écoles MP, PC, PCSI, PSI, PT, TSI ou maths spé, vous pouvez rejoindre les écoles d’ingénieurs généralistes en présentant les concours e3a, Banque PT, etc.

 Découvrez notre rubrique dédiée aux concours post-prépa.

Intégrer une école d’ingénieurs généraliste après un bac+ 2/3/4 (BTS, BUT...)

Si vous êtes titulaire d'un bac+2 à bac+4, vous pouvez intégrer une école d'ingénieurs généraliste en admissions parallèles en présentant des concours (concours avenir plus, ensea...). Avec une prépa ATS après un BTS vous pourrez présenter le concours ATS afin d'intégrer une école d'ingénieurs généraliste.

 Découvrez notre rubrique dédiée aux concours en admissions parallèles.

Vous pouvez donc intégrer la première année du cursus ingénieur d’une école d’ingénieur généraliste après une prépa ATS précédée d’un BTS (bac+2) Systèmes Numériques (SN) Option B Electronique et communications, un BTS Assistance Technique de l’Ingénieur (ATI), un BTS Electrotechnique, un BTS Métiers de la Chimie (MC), un BTS Métiers de la Mesure (2M)…

Vous pouvez aussi intégrer sur concours une école d’ingénieurs généraliste en première année de cycle ingénieur avec une licence 2, une licence 3, ou un BUT (bac+3) dans le domaine de l’électronique, du numérique, de l’électrotechnique, de l’automatique, de la physique…

Après un Master 1 (bac+4) scientifique ou technologique (physique, électronique, informatique…), il est possible d’intégrer sur dossier la plupart des écoles d’ingénieurs généralistes en deuxième année de cycle ingénieur pour les écoles d’ingénieurs post prépa, ou en quatrième, voire cinquième année pour les écoles d’ingénieurs post bac.

Qualités recommandées pour intégrer une école d’ingénieurs généraliste

Si vous voulez faire une formation d’ingénieur généraliste dans de bonnes conditions, il vous est conseillé d’avoir certaines qualités innées et centres d’intérêts, comme par exemple :

  • Se passionner pour tous les métiers d’ingénieurs, pour le milieu industriel et pour les disciplines scientifiques de pointe comme le numérique, l’informatique, l’électronique, la robotique, les télécommunications, le pharmaceutique,
  • Aimer les technologies, les sciences, les mathématiques, les énergies, la chimie, les biotechnologies, mais aussi le management de projet, l’ingénierie financière, la communication, la logistique, la gestion de la Supply Chain, les statistiques,
  • Etre capable d’utiliser l’outil informatique pour faire de la CAO, de la programmation et de la gestion de système d’information,
  • Etre capable de manager une équipe pour mener à bien un projet industriel,
  • Etre méthodique, organisé, curieux, ouvert d’esprit,
  • Etre un bon communiquant et être capable de transmettre des informations techniques et scientifiques en français ou en anglais,
  • Aimer la recherche et développement en laboratoire et la conception de prototype en bureau d’études,
  • Etre capable de faire de la veille technologique,
  • Etre fortement sensibilisé aux notions de sécurité, de qualité, de développement durable…

École d’ingénieurs généraliste en alternance

De nombreuses écoles recommandent de suivre la dernière année de formation en alternance, la mise en application pratique des enseignements venant parfaire la formation.

Il est également possible de faire une école d'ingénieurs généraliste en apprentissage en 3 ans après un Bac+2/+3. Il faudra vous renseigner sur les dominantes en apprentissage proposées par l'école.

En fonction des établissements, les admissions se font sur concours ou sur dossier et entretien.

L'apprentissage via un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation va vous placer dans des situations concrètes. Vous allez apprendre plus facilement par la pratique et les mises en situation : vous ferez la découverte de concepts scientifiques concrets tout en utilisant vos connaissances théoriques apprises en cours.

L’apprentissage en cursus généraliste a pour but de vous faire acquérir des connaissances scientifiques et techniques afin de :

  • Créer des solutions techniques et scientifiques innovantes en utilisant des outils numériques de manière optimale,
  • Gérer des projets complexes à l’aide de méthodes et d’outils dans une situation professionnelle,
  • Travailler dans des équipes interdisciplinaires, interculturelles et internationales,
  • Identifier, formuler et résoudre des problèmes d’ingénierie complexes en appliquant les principes d’ingénierie, de science et de mathématiques,
  • Reconnaître les responsabilités éthiques et professionnelles dans des situations d’ingénierie et formuler des jugements éclairés, qui doivent prendre en compte les impacts des solutions d’ingénierie dans des contextes mondiaux, économiques, environnementaux et sociétaux…

Pour rechercher votre alternance, vous pouvez vous tourner vers les entreprises industrielles (automobile, aéronautique…), les bureaux d’études, les sociétés de conseil et d’ingénierie, les entreprises du BTP, les sociétés du numérique, les banques et les assurances, les entreprises des secteurs de l’agroalimentaire, de l’énergie, de la chimie, du pharmaceutique…

 École d'ingénieurs en Alternance
 
Vous souhaitez trouver une école qui vous accompagne pour préparer votre diplôme d'ingénieur en contrat de professionnalisation ou en contrat d'apprentissage ?
 

Débouchés après une école d'ingénieurs généraliste ?

Poursuite d'études après une école d'ingénieurs généraliste

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances en management, vous pourrez préparer un double-diplôme ingénieur-manager.

Dans la plupart des cas, vous pourrez poursuivre vos études et approfondir votre spécialisation avec un mastère spécialisé afin d'obtenir un bac+6.

Vous pourrez donc poursuivre vos études en faisant :

  • Un parcours bi diplômant en école d’ingénieurs ou en grande école de commerce (bac+5 ou bac+6 selon les écoles). Vous pourrez soit acquérir une deuxième spécialisation scientifique, soit une spécialisation en management des entreprises.
  • Un Mastère Spécialisé (MS) en Big Data, un MS en Cybersécurité, un MS en Performance et Transformation Industrielle, un MS Ingénierie des Matériaux Composites, un MS Nouvelles Technologies de l’Energie, un MS Modélisation Numérique des Systèmes et Processus Industriels…
  • Un doctorat (bac+8) en optimisation et sureté des systèmes, en matériaux, mécanique, optique, nanotechnologies…, si vous souhaitez faire une carrière dans la recherche.

Intégrer le marché du travail après une école d'ingénieurs généraliste

Les ingénieurs généralistes peuvent exercer à la fois en PME, en bureau d’études, dans l’industrie automobile, aéronautique, ferroviaire, dans les radiocommunications, le biomédical, la sécurité, la domotique et toute l’industrie émergente des objets connectés…

Les diplômés d’une école d’ingénieurs généraliste trouvent en général un travail dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Parmi les jeunes ingénieurs généralistes, certains choisissent de faire une carrière internationale.

Les entreprises qui vont vous embaucher à l’issue de votre diplôme pourront vous confier les missions suivantes :

  • Penser la sécurité par défaut dans toute démarche d’innovation,
  • Concevoir et déployer des services et architectures IoT,
  • Définir et mener une politique de sécurité,
  • Concevoir et intégrer des solutions de cybersécurité,
  • Optimiser les systèmes industriels,
  • Modéliser et optimiser des systèmes multi-physiques,
  • Concevoir et mettre en œuvre les produits assurantiels de demain,
  • Concevoir et déployer des solutions Big Data et d’intelligence artificielle,
  • Implémenter et gérer des systèmes industriels modernes,
  • Gérer des projets technologiques dans le domaine de la santé,
  • Concevoir, dimensionner et piloter des systèmes de production et de distribution d’énergie,
  • Gérer les risques liés aux activités financières…

Quelle que soit la spécialisation choisie (et elles sont fort nombreuses !), l’ingénieur généraliste pourra occuper des postes de:

  • responsable R & D,
  • responsable qualité,
  • chef de projet,
  • consultant,
  • ingénieur de production,
  • ingénieur réseaux, 
  • ingénieur test,
  • ingénieur système,
  • ingénieur sécurité,
  • ingénieur informatique,
  • ingénieur en support CAO,
  • ingénieur en conception numérique,
  • ingénieur interface logiciel-matériel,
  • ingénieur logistique,
  • ingénieur en système d’information,
  • conseiller technique…

Quel salaire après une école d'ingénieurs généraliste?

Si les revenus sont très variables d’une spécialité à l’autre, on note que le salaire moyen d’un ingénieur en début de carrière varie de 2600 €bruts/mois à 3100 €bruts/mois.

Les ingénieurs confirmés peuvent prétendre à des salaires supérieurs à 5000 €bruts/mois. Les ingénieurs des secteurs de l’aéronautique, de la chimie et du génie civil sont en général les mieux payés, avec des salaires moyens compris entre 6000 €bruts/mois et 8000 €bruts/mois.

Les débouchés à l’international

Un ingénieur généraliste a un profil très polyvalent, et une vision plus large que celle d'un spécialiste à l'échelle d'un projet. C’est un " touche-à-tout ".

Ses compétences transverses lui permettent d'appréhender des problématiques complexes, à un niveau plus élargi que celui de l'ingénieur spécialisé.

Il prend en main un projet de A à Z et a des qualités de manager. Son profil est recherché par les entreprises industrielles du monde entier, mais aussi par les banques, les assurances, les entreprises médicales, les sociétés du numérique…

Vous aurez donc de nombreuses opportunités pour faire carrière à l’étranger à peu près partout dans le monde si vous le souhaitez, étant donné le nombre d’entreprises présentes dans tous ces domaines d’activités, que ce soit dans les pays développés ou dans les pays émergents.

Vous pourrez aussi bien être ingénieur généraliste à l’étranger dans une entreprise du BTP, ou faire de la conception mécanique, ou encore travailler dans l’informatique et les technologies de l’information, dans les énergies et les systèmes électriques et électroniques, dans la chimie, dans les opérations industrielles et logistiques, dans la finance…

Vous pourrez aussi créer votre propre entreprise à l’international si vous avez un concept innovant et que vous avez la fibre entrepreneuriale.

Une bonne maîtrise de l’anglais et éventuellement d’une seconde langue étrangère vous permettront d’être mobile à l’international.

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page