Enquête 1er emploi ESITC Caen : 100% des diplômés 2017 sont en poste !

ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction

 

Enquête 1er emploi

ESITC Caen : 100% des diplômés 2017 sont en poste !

ESITC Caen : 100% des diplômés 2017 sont en poste !

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 Témoignages de diplômés de l’ESITC Caen

Thomas DINARD, Ingénieur travaux

Thomas DINARD, Ingénieur travaux à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis),

pour l’entreprise française Spie Batignolles – A intégré l’ESITC Caen après le Baccalauréat.

Je savais dès mon entrée au lycée que je souhaitais travailler dans le domaine du BTP. C’est pour cette raison que j’ai voulu intégré l’ESITC Caen directement après mon baccalauréat. Ces cinq années d’études supérieures menant au diplôme d'ingénieur en travaux de la construction furent riches en expériences. Les nombreux stages que j’ai eu l'occasion de réaliser à l'issues de chacune des années de formation m'ont permis de découvrir les différentes facettes du monde professionnel de la construction. J’ai également eu l’opportunité de partir étudier à Ottawa au Canada durant ma dernière année afin de découvrir de nouvelles méthodes de travail et de compléter mes connaissances techniques tout en améliorant mes compétences.

 

Annabelle SOUSSAND, BIM coordinateur

Annabelle SOUSSAND, BIM coordinateur at Wüst&Partner en Allemagne

- A intégré l’ESITC Caen après CPGE Lyon

 « Après deux ans au Lycée du Parc à Lyon en classes préparatoires PCSI/PC (mathématiques, physique et chimie), j'ai intégré l'ESITC Caen en cycle ingénieur. J'ai pu y réaliser de nombreux stages (ouvrier en travaux publics, conducteur de travaux, bureau d'études en charpente métallique). J’ai également effectué un semestre d'études en Allemagne à THM Giessen (Technische Hochschule Mittelhessen) et réalisé mon stage de fin d'études dans un bureau d'études fluides allemand près de Francfort, spécialisé dans le BIM [Building Information Modeling] dans lequel je travaille actuellement. Certains disent que je joue à TETRIS toute la journée, et c'est presque ça, trouver la solution la plus optimale peut s’apparenter à un casse-tête parfois. Je m'occupe de la conception, modélisation et du dimensionnement de toutes les installations MEP (Mechanical Equipment Plumbing: ventilation, chauffage, climatisation, sanitaire, sprinkler) de bâtiments (habitations, bureaux...) en 3D avec le logiciel Revit notamment. Je travaille en allemand et échange avec des clients/architectes internationaux, parfois en anglais voire même français. Je développe les objets numériques de l'entreprise et forme mes collègues à l'usage de Revit. Je continue toujours à me former, notamment avec des MOOC, Massive Open Online Courses (https://www.mooc-batiment-durable.fr/), car le bâtiment a beau être un domaine déjà spécialisé, il y a encore toujours beaucoup à apprendre, et c'est passionnant ! » 

 

Léo OURY, Ingénieur études de prix

Léo OURY, Ingénieur études de prix - Entreprise Razel-Bec en Ile de France

- A intégré l’ESITC Cae? après CPGE (Le Mans).

« Je suis actuellement employé au sein de la société Razel-Bec, entreprise française fondée par Émile Razel en 1880, spécialisée dans les travaux publics, et plus particulièrement dans les travaux souterrains. Cette société est une filiale du Groupe Fayat. Je travaille sur les derniers appels d'offres du Grand Paris au service « Grands Projets - Travaux Souterrains » en tant qu'ingénieur Études de Prix. Le projet comprend la création de nouvelles lignes de métro et de grands projets urbains pour connecter Paris et l'Ile de France. Ce sont plus de 200 km de nouvelles voies de métro / RER qui seront réalisées, pour un montant final qui pourrait atteindre les 40 milliards d'euros. L'intitulé du poste d' « ingénieur études de prix » est un terme un peu étroit puisqu'ici, on s'occupe non seulement du chiffrage, mais également de l'aspect planning et des méthodes (installations de chantier, phasage, moyens humains et matériel, contraintes liées aux différents sites ...). C'est un poste très prenant, mais avant tout très enrichissant, par la diversité des domaines abordés sur chaque affaire : Génie Civil, Génie Souterrain, Tunnelier etc... Cela engage beaucoup de responsabilités du fait des chantiers immenses que nous chiffrons : Chaque affaire pèse plusieurs centaines de millions d'euros, que nous gérons aujourd'hui à une dizaine de personnes. La principale contrainte est le délai qui nous est accordé pour étudier des projets si important (seulement quelques mois). J'ai travaillé sur le lot GC03 de la Ligne 14 Sud (4 km de tunnel - 3 gares - 3 ouvrages de secours), que nous avons remporté en Mars pour un montant de 365 000 000 € HT. Razel-Bec à également décroché avec Eiffage le « Méga Lot » Ligne 16 - Lot 01 (19,6 km de tunnels - 6 tunneliers envisagés - 5 gares), pour un montant de 1 840 000 000 € HT. Je suis actuellement sur les appels d'offres pour les futures lignes 16, 17 et 18. Razel-Bec me permet de m'épanouir pleinement dans mon métier et d'engranger énormément de connaissances en peu de temps. Le savoir-faire et l'investissement de ses collaborateurs permet aujourd'hui à la société de s'imposer comme un acteur majeur de grands projets multi-disciplinaires, en France comme à l'étranger. »

 

ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction  ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction

 

 Toutes les actualités de l'ESITC Caen

 

Lecture recommandée sur ce thème

Tribune de Jérôme Lebrun directeur de l'ESITC Caen

Découvrez la tribune de Jérôme Lebrun -  Directeur de l'ESITC Caen : "Nous devons plus que jamais former des diplômés adaptés aux besoins présents des entreprises, mais aussi prêts à répondre aux mutations du monde du travail."

ESITC Caen - École Supérieure d'Ingénieurs des Travaux de la Construction

Pont, tunnel, bâtiment, route, éolienne, maquette 3D, travail d’équipe et en extérieur… Vous voulez relever des défis technologiques et environnementaux? Etre utile à travers un métier passionnant, en France ou dans le monde ? Devenez ingénieur.e construction avec l'ESITC Caen!

C’SPACE 2018 : Sélection de deux projets de Air-ESIEA

L’association aéronautique et spatiale de l’ESIEA, Air-ESIEA, sera à nouveau présente à l’édition 2018 de C’Space. Forte de son expérience en conception et réalisation de fusées, CanSats et autre dispositifs volants (drones, hélicoptères, ailes volantes, etc.), l’association voit deux de ses projets sélectionnés par l’événement cette année : la fusée expérimentale "Deep Blue" qui mesurera l’accélération et l’altitude de l’engin en vol et la mini-fusée "IBICF" (pour I Believe I Can Fly) qui, elle, testera deux systèmes d’éjection de parachute (par la coiffe et latéral).

 

Haut de Page