Les femmes et l'industrie 2011 : Enquête de l'association "Elles bougent"

Association Elles Bougent

FEMMES & INDUSTRIE

Enquête « Un regard féminin sur l’Industrie » de l’association « Elles bougent »

Des femmes bien dans leurs postes !

 

A l’occasion de la première Semaine de l’Industrie du 4 au 10 avril 2011, l’association « Elles bougent » dévoile les résultats de son enquête « Un regard féminin sur l’Industrie » réalisée auprès de 361 femmes ingénieures, membres de l’association. Enseignements majeurs de ce baromètre : les femmes ingénieures sont heureuses dans leur travail, aiment le contexte international de leur métier, et ont confiance en l’avenir. Ainsi, 95% des femmes sont satisfaites de leur parcours professionnels, 70% d’entre elles ont déjà travaillé à l’étranger ou souhaitent y partir. Elles ont confiance en l’avenir de leur secteur, mises à part celles en poste dans le secteur automobile qui ont des doutes sur l’avenir à long terme de la filière. Le secteur de l’énergie et en particulier celui des énergies renouvelables incarne le secteur industriel le plus prometteur pour la prochaine génération. Des résultats positifs à une nuance près : 62% des 31-65 ans déclarent avoir été discriminées professionnellement, au moins une fois en tant que femmes.

 

Si les industriels anticipent un besoin accru d’ingénieurs dans les années à venir, ils souhaitent notamment féminiser leurs équipes, mais les candidates ne sont pas au rendez-vous en nombre suffisant. En moyenne, 15% des effectifs techniques des secteurs industriels sont des femmes, au niveau ingénieures et techniciennes.

« Notre enquête confirme une grande confiance des femmes dans leur carrière professionnelle, comme dans leur secteur. C’est important de faire véhiculer ce message notamment auprès des jeunes filles, pour leur donner envie d’en savoir plus sur la diversité des métiers d’ingénieurs et susciter un intérêt pour l’Industrie au moment de l’orientation ; c’est ainsi qu’on pourra faire avancer les choses » développe Marie-Sophie Pawlak, présidente de l’association « Elles bougent ».

 

Femmes ingénieures : qui êtes-vous ?

Les femmes interrogées sont devenues ingénieures par goût pour les sciences et la technique (66%) et pour les perspectives de carrière et la diversité des métiers (59%). Elles sont en majorité diplômées d’un niveau bac+5.

Un secteur industriel choisi et voulu pour 66% d’entre elles. Elles sont originaires à 54% de l’industrie des transports et à 44% du secteur de l’énergie. Dans l’Industrie, les fonctions les plus représentées par les femmes sont la R&D / Etudes / Conception (28%), le Management de projet (23%) et l’Ingénierie Conseil (13%). Les ingénieures sont des femmes à responsabilité ; 56% sont cadres sans équipe, 30% encadrent une équipe, 7% occupent un poste de direction, alors que seulement 7% d’entre elles n’ont pas le statut cadre. Elles perçoivent un salaire moyen de 55k€ (fourchette de 30 à +80k€). L’enquête brise au passage quelques clichés, ainsi elle nous dévoile que si 55% des femmes ingénieures sont mères de famille, seulement 14% travaillent à temps partiel.

 

Quel regard porte les femmes ingénieures sur leur métier ?

Entre confiance et doute sur le thème de l’égalité professionnelle, 1 femme sur 2 confie avoir foi dans son entreprise pour promouvoir des femmes à des postes de direction, mais 76% croient à l’évolution de leur propre carrière. D’autant que 97% sont convaincues que la mixité dans les métiers de l’Industrie est importante. Pour elles, les qualités requises, pour réussir au poste d’ingénieur, sont la rigueur et l’organisation, un attrait pour les sciences et la technique et de la curiosité.

 

L’international : un atout bien identifié du secteur industriel et mis en avant par les femmes ingénieures

Tous les grands projets de développement se font au sein d’équipes pluridisciplinaires et internationales.

Sur les 361 femmes interrogées, 70% ont déjà travaillé à l’étranger ou souhaitent y partir dans le futur, prouvant ainsi leur mobilité, contrairement à certaines idées reçues. Plus de 8 femmes sur 10 pensent d’ailleurs que l’avenir professionnel de la nouvelle génération se jouera à la fois en France et à l’étranger. Et pour elles, La Chine, l’Inde et le Brésil arrivent en tête des pays qui comptent le plus d’opportunités en matière d’avenir industriel.

 

Industrie et avenir

L’énergie, avec le défi des énergies renouvelables, et les transports, avec les solutions de mobilité durable, sont les secteurs plébiscités par les femmes de l'Industrie, comme secteurs porteurs d'avenir et de croissance.

 

> Téléchargez l'Enquête « Un regard féminin sur l’Industrie » de l’association « Elles bougent »

 

Lecture recommandée sur ce thème

8 mars 2016 : grande journée InnovaTech de l'association Elles bougent®

Pour la Journée internationale de la femme 2016, l’association Elles bougent® a décidé de marquer doublement le coup : elle organise le matin, à Arts et Métiers ParisTech, le 1er Challenge Innovatech et donne rendez-vous l’après-midi même à 300 invités pour assister aux pitchs des équipes du Challenge et découvrir les résultats de la grande étude Elles bougent/CSA, « les femmes, l’industrie, la technologie et l’innovation ».

Trophées des Femmes de l'industrie 2014

Afin de mettre en valeur les carrières souvent méconnues des femmes dans l’industrie mais aussi de susciter des vocations, L’Usine Nouvelle organise la 3e édition du Trophée des Femmes de l’industrie. 11 trophées seront décernés par un jury de professionnels. Les dépôts de candidatures sont ouverts jusqu'au 28 mai.

Les formations d'ingénieurs plébiscitées par les étudiantes en Écoles d'ingénieurs

Les Écoles d'ingénieurs et les entreprises ont des difficultés pour recruter des femmes dans certaines filières de l'ingénierie notamment la mécanique, la physique, le génie civil et le BTP. Nous nous sommes intéressés aux spécialisations qui sont plébiscitées et celles qui sont boudées par les étudiantes en école d'ingénieur.

 

Haut de Page