L’ENSTA ParisTech et l’Institut du monde arabe s’associent

l'ENSTA ParisTech

L’ENSTA ParisTech et l’Institut du monde arabe

s’associent pour multiplier les échanges

autour des sciences et du monde arabe

 

Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe (IMA) et Mojeb Al Zahrani, directeur général, ont signé le 14 septembre 2017 avec Didier Brugère, président du conseil d’administration de l’École Nationale Supérieure de Techniques Avancées (ENSTA ParisTech) et Élisabeth Crépon, directrice, une convention de partenariat d’une durée de 5 ans destinée à mettre en œuvre des projets inspirés des sciences et de leurs relations au monde arabe. 
 
 L’ENSTA ParisTech et l’Institut du monde arabe s’associent

Une collaboration prometteuse dans le domaine des sciences liées au monde arabe

Depuis plusieurs années, l’ENSTA ParisTech, grande École d’ingénieurs, développe une politique internationale volontariste et ambitieuse.

Entretenant des liens forts avec le monde arabe, elle ouvre par exemple en 2010 son premier campus offshore en Tunisie en partenariat avec l’École Nationale d’Ingénieurs de Tunis (ENIT). Par ailleurs, chaque année un certain nombre d’étudiants rejoignent les cours d’arabe proposés par l’École.

De son côté, l’IMA, fruit d’un partenariat entre la France et 22 pays arabes, véritable pont et centre de réflexion sur le monde arabe, représente un lieu de culture, de rencontre et d’échange pour tous les acteurs qui souhaitent contribuer au renforcement des relations entre la France et le monde arabe et particulièrement pour tous les acteurs du monde de l’enseignement. Les deux institutions qui partagent des valeurs d’excellence, de transmission des savoirs et la volonté de servir le public et les étudiants, ont décidé de s’associer.

 

Initier, développer et pérenniser des actions communes

Disposant de multiples expertises liées au monde arabe dans des domaines tant scientifiques qu’artistiques, ainsi que dans l’apprentissage de la langue arabe, l’IMA a pour ambition de se rapprocher du monde académique et, ce faisant, de développer des liens avec le monde étudiant.

Il souhaite notamment mettre en place dans les établissements du supérieur un système « d’ambassadeurs » permettant aux étudiants motivés et intéressés par la culture arabe, de la diffuser auprès du grand public lors de différentes manifestations.

Pour l’ENSTA ParisTech, cette coopération lui permet de diffuser l’Histoire des sciences auprès de ses étudiants et d’enrichir de nouvelles perspectives la formation de ceux-ci. Les thématiques couvertes par le partenariat englobent notamment les domaines suivants : collaborations lors d’expositions de l’IMA liées aux domaines d’excellence de Communiqué de presse l’ENSTA ParisTech, participation d’enseignants-chercheurs aux cycles de conférences de l’Institut, visites ou participations des étudiants aux ateliers de l’Institut. 

 

ENSTA ParisTech  École Nationale Supérieure de Techniques Avancées

 Toutes les actualités de l'ENSTA ParisTech

 

Lecture recommandée sur ce thème

La participation de l’ENSTA ParisTech à la fondation de « NewUni » est approuvée

Le Conseil d’administration de l’ENSTA ParisTech, réuni sous la présidence de Didier Brugère, a approuvé le principe de la participation de l'ENSTA ParisTech à la fondation de « NewUni », alliance de grandes écoles implantées dans le quartier de l’École polytechnique. 

 

ENSTA ParisTech - JB BORDES nouveau directeur adjoint de la formation et de la recherche

Le 1er septembre 2017, Jean-Baptiste Bordes est devenu directeur adjoint de la formation et de la recherche en charge du cycle ingénieur à l'Ensta ParisTech. Il succède à Thomas Loiseleux, appelé à d’autres fonctions.  

L'École polytechnique et l'ENSTA ParisTech accueillent les « Écuries d'été » du 17 au 29 juillet

46 lycéens ont rejoint les bancs de l'X pour un stage intensif de 15 jours. Ce programme, conçu et conduit par l'association « Réussir Aujourd'hui » et organisé avec le soutien du Pôle Diversité et Réussite de l'X et l'Ensta ParisTech prépare ces lycéens issus des programmes d'égalité des chances à l'entrée dans l'enseignement supérieur et à l'exigence de rigueur et de charge de travail qui leur seront demandés.  

 

Haut de Page