L’EPF poursuit son développement à Montpellier avec deux nouvelles formations dès 2015

L’EPF poursuit son développement à Montpellier avec deux nouvelles formations dès 2015

 

L’EPF poursuit son développement à Montpellier, 

avec deux nouvelles formations dès 2015 : 

une prépa intensive pour les étudiants en 1ère année de médecine

et une formation d’ingénieur-e par apprentissage

 

EPF, campus de Montpellier

EPF, Campus de Montpellier – 21 boulevard Berthelot – 34 000 MONTPELLIER

 

9 élèves ingénieur-e-s en janvier 2012, 327 en janvier 2015 : le campus de l’EPF à Montpellier connaît une forte croissance depuis 3 ans, soutenue par les collectivités territoriales pour renforcer significativement le nombre d’ingénieur-e-s formés en Languedoc-Roussillon, en coopération avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche ainsi qu’avec les entreprises de la région.

L’école propose une formation d’ingénieur-e généraliste accessible directement après un bac S, ou un bac STI2D grâce à une prépa intégrée technologique spécifique. Le campus de Montpellier a pour objectif d’offrir aux étudiants EPF une plus grande diversité de formation et un choix de lieu d’études dans un environnement dynamique.

 

Après la mise en place de la formation d’ingénieur-e généraliste de l’EPF sur ce nouveau campus (Bac S) et l’ouverture de la filière Energie et de 2 orientations de fin de cursus, « Energies Conventionnelles et Durables » et « Eau-Energie-Environnement », le campus de Montpellier a mis en place en 2013 une prépa spécifique pour les étudiants issus d’un Bac STI2D. Cette formation à la fois originale et exigeante, permet à ces étudiants de rejoindre le cycle d’ingénieur-e.

Deux nouvelles formations vont être proposées en 2015 :

  • Passerelle Sigma, une prépa intensive destinée aux étudiants de L1 santé souhaitant se réorienter vers des études d’ingénieur-e-s dès mars.
  • Une formation d’ingénieur-e par apprentissage devrait ouvrir en octobre (sous réserve de l’autorisation administrative de la Région Languedoc-Roussillon), en partenariat avec le CFA du Groupe Sup de Co Montpellier.

 

 

Passerelle Sigma, une prépa accélérée pour réorienter les étudiants de L1 Santé vers les études d’ingénieur-e-s, dès mars

L’EPF crée une nouvelle formation, Passerelle SIGMA, destinée aux étudiants titulaires d’un bac S et inscrits en L1 santé qui souhaitent se réorienter. En effet, seuls 15% des étudiants réussissent la première année de PACES, 85% se retrouvent donc à la case départ.

Lorsqu’ils ont déjà redoublé leur année, la réorientation est indispensable. L’objectif de Passerelle SIGMA EPF est de permettre à ces élèves de ne pas perdre leur année et de mettre à profit leur second semestre pour commencer leurs études d’ingénieur-e à l’EPF.

Cette formation intensive à partir de mars 2015 sur le campus de Montpellier leur permettra d’acquérir les notions dispensées à l’EPF en 1ère année, mais non abordées dans le programme de PACES. Ils pourront ainsi directement intégrer en septembre la deuxième année de la formation d’ingénieur-e généraliste de l’école, sur le campus de leur choix : Sceaux, Troyes ou Montpellier.

 Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 février.

L’admission se fait sur dossier, puis entretien de sélection en février.

 

 

Pour les BAC + 2, une nouvelle formation d’ingénieur-e par apprentissage en octobre

Forte de son expérience de l’apprentissage sur le campus de Sceaux depuis 2009, l’EPF a pour projet d’ouvrir une nouvelle formation d’ingénieur-e par apprentissage, sous réserve de l’autorisation administrative de la Région Languedoc-Roussillon.

A l’instar de la formation généraliste que l’EPF met en œuvre depuis 90 ans, cette formation est riche et polytechnique. Accessible après un bac+2 scientifique ou technique (BTS, DUT, prépa, licence scientifique), elle prépare au diplôme « d'Ingénieur-e en Systèmes Informatiques et Industriels », au carrefour des systèmes d’information des entreprises et de l'organisation industrielle.

L'objectif de l’EPF est de former et diplômer par l’apprentissage, des ingénieur-e-s proches du terrain, capables de gérer les aspects organisationnels économiques, financiers, humains et techniques d'un projet. Elle répond aux attentes des entreprises à la recherche d’ingénieur-e-s aux compétences transversales, capable d’encadrer l’amélioration des performances des organisations complexes.

Les apprentis bénéficient, en plus d’un diplôme d’ingénieur habilité par la CTI, de 3 années d’expérience professionnelle.

Gratuite et rémunérée, elle s’effectuera en partenariat avec le CFA du Groupe Sup de Co Montpellier, 1ère Grande Ecole de Management en France par le nombre d’apprentis (800 alternants en 2014 tous programmes confondus -Master et Bachelor), qui possède un puissant réseau d’entreprises partenaires. 30 places seront proposées.

 

Les admissions se feront sur dossier (candidature jusqu’au 6 avril) puis sur entretien individuel et collectif.

 

Pour mieux découvrir l’EPF Montpellier et ses formations :

 Une Journée Portes Ouvertes est organisée le 31 janvier 2015 pour les lycéens et les étudiants en filière scientifique ainsi que leurs parents, de 10h à 17h, avec des réunions d’information à 10h30 et 14h30.

 Une session d’Opération ESSAI (Et Si Seulement j’Aimais l’Ingénierie) est proposée les 9-10 février 2015. Cette opération permet aux élèves de terminale S et STI2D de se mettre dans la peau d’un élève ingénieur-e généraliste EPF pendant deux jours, « en immersion » sur le campus de Montpellier. Une façon originale de tester son orientation avant de faire ses choix sur le portail APB !   Infos et inscription

 Une Journée de Préparation au Concours Avenir est organisée le 13 avril 2015, pour aider les candidats de terminale S à préparer les différentes épreuves écrites qui les attendent le 8 mai prochain : méthodologie, maths, physique, anglais et CER (Compréhension, Expression, Raisonnement).   Inscription en ligne

 

 

EN SAVOIR PLUS SUR L’EPF MONTPELLIER :

 Le campus :

L’école est située en plein cœur de la ville, à 10 mn de la gare SNCF et de la Place de la Comédie, sur le site rénové du lycée Pierre Mendès France, dans le quartier Gambetta-Clémenceau. Le campus, d’une superficie de 3 500 m2 dispose d’une organisation spacieuse et conviviale : salles de cours, salles informatiques, laboratoires de travaux pratiques, bancs d’essai, amphithéâtre, foyer étudiant, etc. Des résidences étudiantes sont situées à proximité.

Pour favoriser la croissance du nombre d’ingénieur-e-s formés en Languedoc-Roussillon, le Conseil Régional a investi 1 M€ dans un projet de plus de 3 M€. Montpellier Agglomération et la Ville de Montpellier ont également soutenu l’implantation de l’EPF à Montpellier, en participant à hauteur respectivement de 200 000€ et 50 000€ à cette opération. 

 

 L’équipe :

Sous la Direction de François Stéphan, l’équipe locale est composée de :

  • 4 administratifs
  • 8 enseignants permanents (dont 3 enseignants chercheurs)
  • 50 professeurs vacataires, 
  • une trentaine d’intervenants professionnels

Elle bénéficie également des ressources communes aux 3 campus de l’EPF en termes de pédagogie et des services supports (DAF, RH, Systèmes informatique, Communication-Admissions...) situés à Sceaux.

 

 Les formations proposées : 

  • Formation d’ingénieur-e généraliste : après bac S via le Concours Avenir ou bac +2 (CPGE, DUT), bac +3 (L3, écoles d’ingénieurs) ou bac +4 (M1) : Cursus généraliste de 3 ans, Filière Energie en 4ème année (2ème année de cycle ingénieur), 2 Orientations « Energies Conventionnelles et Durables » et « Eau-Energie-Environnement » en ème année (3ème année de cycle ingénieur) en 5ème année (3ème année de cycle ingénieur)
  • Prépa technologique après bac STI2D, débouchant en 3ème année sur la formation généraliste sous statut d’étudiant ou sur la formation Systèmes Informatiques et Industriels, sous statut d’apprenti
  • Prépa « Passerelle Sigma », pour les étudiants de L1 Santé (mars 2015)
  • Formation d’ingénieur-e en Systèmes Informatiques et Industriels par apprentissage, après DUT, BTS, L3 scientifique ou technique (octobre 2015, sous réserve de l’autorisation administrative de la Région Languedoc-Roussillon)
327 étudiants en janvier 2014, dont : 
25 % originaires de Montpellier et ses environs
30% de filles en formation généraliste

 

 La Recherche

L’équipe de recherche compte 3 enseignants-chercheurs et 3 doctorants, travaillant sur l’axe « Energie en région méditerranéenne », avec pour thématiques de recherche : 

  • La production d’électricité solaire et stockage : système solaire à concentration, photovoltaïque à concentration (avec l’IES, UMR 5214), et les matériaux thermoélectrique (avec l’IEM, UMR 5635).
  • L’habitat durable : développement et optimisation des systèmes de rafraîchissement (matériaux à changement de phase, rafraîchissement solaire)

Des conventions de collaboration ont été signées avec :

  • l’IES (Institut d’Electronique et des Systèmes, UMR CNRS, UM2 5214)
  • l’IEM (Institut Européen des Membranes, UMR CNRS, UM2, ENSCM 5635).

L’EPF Montpellier développe actuellement au sein de ses locaux un espace recherche baptisé « Marcellin BERTHELOT » de 180 m2dédié à la recherche et à l'innovation. Le but est de disposer de moyens d’essais ciblés disponibles à la fois pour les activités de recherche et d’enseignement, de manière à favoriser les liens entre la formation et la recherche. Cet espace accueillera dès février deux doctorants et un stagiaire en Master 2. 

 

 Les Partenariats

Avec les entreprises : 

  • CSTB depuis 2013 (1 avec la division énergies renouvelables et 1 avec le département technologie et del’information et diffusion du savoir) : évaluation des performances énergétiques des écoquartiers, projet Smart Med Park
  • Agglomération de Montpellier depuis 2012 : Ecocité, aménagement et eau
  • Veolia recherche innovation (VERI) depuis 2013 : récupération des énergies fatales
  • SPIE depuis 2014 : photovoltaïque et stockage de l’énergie en Corse
  • Bouygues Energie Service depuis 2014 : pile à combustible et cogénération
  • TECSOL – 2015 : autoconsommation, bâtiment basse consommation et photovoltaïque
  • Energie Puits canadien – 2015 : optimisation des systèmes puits canadien
  • Global Wind Power – 2015 : potentiel éolien d’une région
  • Budget Energy Projet SmartGrid : challenge Green TIC Campus

 

Avec les établissements d’enseignement supérieur : 

  • l’IES (Institut d’Electronique et des Systèmes, UMR CNRS, UM2 5214) : laboratoire d’accueil des chercheurs de l’équipe EPF et implication des personnes de l’équipe sur l’encadrement des projets de 4A et 5A
  • l’IEM (Institut Européen des Membranes, UMR CNRS, UM2, ENSCM 5635) : élaboration et caractérisation de matériaux thermoélectriques
  • Université de Perpignan : Master énergie solaire, pour les étudiants de 5A souhaitant poursuivre en thèse
  • INSTN (Cadarache – nucléaire) : pour les étudiants de 5A souhaitant poursuivre en thèse
  • EIGSI La RochelleEISTI Cergy-Pau : prépa technologique pour les bacheliers STI2D
  • Ecole des Mines de Paris – 2015 : analyse technico-économique des systèmes solaires à concentration pour la production d’électricité
  • CFA Sup de Co Montpellier : projet de formation par apprentissage en octobre 2015

 

Membre des réseaux régionaux :

  • CODIGE (Collegium d’Ingénierie des Grandes Ecoles du Languedoc-Roussillon)
  • BREI (Bureau Régional des Elèves-Ingénieurs) Languedoc-Roussillon
  • CEMATER (Groupement des professionnels de la filière des énergies renouvelables et construction durable en Languedoc-Roussillon) – VERSEAU - TRANSFER LR - Pole DERBI
  • Elles Bougent - Délégation du Languedoc-Roussillon (Association pour la promotion des métiers d’ingénieures auprès des collégiennes et lycéennes)

 

 

   École d'Ingénieurs généralistes

 

  Toutes les actualités de l'EPF

 

Découvrez l'ESGI : l’école d’informatique N°1 en alternance

ESGI

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page