L’ESIEA et SKEMA signent un accord de double diplôme ingénieur-manager

ESIEA : École d'ingénieurs du monde numérique

L’ESIEA et SKEMA signent un accord

de double diplôme ingénieur-manager

 

Un accord de double diplôme a été signé récemment entre SKEMA Business School et l’ESIEA. Effectif à compter de la rentrée 2017, ce partenariat entre les deux grandes écoles permettra aux étudiants de l’ESIEA qui le souhaitent de suivre un cursus spécifique afin de renforcer leurs compétences financières et managériales et inversement, les étudiants de SKEMA pourront s’adjoindre des compétences en ingénierie à dominante numérique. En fin de cycle, les étudiants obtiendront à la fois le diplôme d’ingénieur de l’ESIEA et le diplôme du programme Grande école de SKEMA. 

Allier les compétences du manager et de l’ingénieur

L’accès à cette double formation s’inscrit dans la continuité des engagements des deux écoles qui visent à transmettre à leurs futurs diplômés les savoirs et compétences clés pour un futur professionnel agile, en entreprise ou dans le cadre de projets entrepreneuriaux, en France comme à l’international.
« Aujourd’hui, 22 % des ingénieurs occupent des fonctions managériales et un ingénieur débutant sur dix encadre déjà une petite équipe.[1] Les entreprises, dans de nombreux secteurs, sont à la recherche d’ingénieurs possédant un double langage business et technique et qui sauront non seulement conduire efficacement leur transformation digitale, mais aussi manager ensuite cette dimension de leur activité. Nos étudiants disposant déjà de compétences transverses, nous avons souhaité les renforcer et faciliter, grâce à ce double diplôme, leur accès rapide à des postes d’ingénieur-manager » souligne Louis Jouanny, directeur général – Groupe ESIEA.

 

Une synergie des enseignements 
L’enseignement scientifique de haut niveau dispensé à l’ESIEA (programmation, big data, cybersécurité), allié aux capacités à embrasser un monde multipolaire et multiculturel développées par SKEMA grâce à ses campus en Chine, aux USA et au Brésil, conféreront aux étudiants un ensemble de compétences très recherchées.

« En pleine transformation de leur business model due à la révolution digitale, les entreprises, qu’elles opèrent en France comme à l’international, ont besoin de recruter les talents qui sauront les accompagner dans ces nouveaux challenges. Le mouvement massif de création de start-up nécessite également des entrepreneurs capables d’élaborer de nouveaux produits technologiques et de savoir les mettre sur le marché, compétences-clés des managers » précise Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA.

Désormais, les étudiants de l’ESIEA pourront, en 1ère année du cursus ingénieur et après évaluation de leur motivation par un Jury, accéder au programme de double diplôme et bénéficier ainsi des 40 choix de spécialisation du programme Grande Ecole de SKEMA en Management, Business et Stratégie, Marketing, Finance, ajoutant ainsi à l’étendue de leurs compétences techniques la dimension financière et managériale que requièrent de nombreuses nouvelles fonctions.


De leur côté, les étudiants de SKEMA, également sélectionnés sur dossier, bénéficieront d’une préparation scientifique en ligne dès la 1ère année, suivie en 2e, 3e et 5e année, sur le campus de l’ESIEA, de cours autour des fondamentaux scientifiques et mathématiques, des systèmes d’information, etc.


Des stages et expériences internationales viendront de part et d’autre compléter le double parcours : à minima 8 mois à l’international pour les étudiants SKEMA et à minima 4 mois pour les élèves ingénieurs de l’ESIEA.

 

 

  École d'ingénieurs du monde numérique

  École d'ingénieurs du monde numérique-Laval

 Toutes les actualités de l'ESIEA

 

Lecture recommandée sur ce thème

L’ESIEA dispose de sa propre plate-forme d’analyse d’objets connectés

L’ESIEA, école d’ingénieurs du Monde Numérique, dispose de sa propre plate-forme d’analyse d’objets connectés. Le laboratoire de cybersécurité CNS/(C+V)° de l'ESIEA-LAVAL a créé depuis deux ans une plate-forme d'analyse d'objets connectés baptisée "OpenDom'X".

C’SPACE 2018 : Sélection de deux projets de Air-ESIEA

L’association aéronautique et spatiale de l’ESIEA, Air-ESIEA, sera à nouveau présente à l’édition 2018 de C’Space. Forte de son expérience en conception et réalisation de fusées, CanSats et autre dispositifs volants (drones, hélicoptères, ailes volantes, etc.), l’association voit deux de ses projets sélectionnés par l’événement cette année : la fusée expérimentale "Deep Blue" qui mesurera l’accélération et l’altitude de l’engin en vol et la mini-fusée "IBICF" (pour I Believe I Can Fly) qui, elle, testera deux systèmes d’éjection de parachute (par la coiffe et latéral).

Big data, Intelligence Artificielle et Cancer : l’ESIEA implique ses étudiants

Aux côtés des étudiants de l’X et de ceux de Centrale-Supelec, les étudiants de l’ESIEA ont participé au programme de recherche scientifique collaboratif et ouvert Epidemium qui a pour objectif de mieux cerner les facteurs latents des différentes formes de cancer afin de pouvoir mieux prévenir ce mal. Ce projet d’Open Science correspond à des thématiques, sciences et technologies enseignées à l’ESIEA et étudiées dans son laboratoire de recherche LDR : Big data, Data Science, Intelligence Artificielle et Visualisation de données entre-autres.

 

Haut de Page