Des étudiants de Télécom SudParis envoyés aux portes de l’espace

Télécom SudParis - Grande école publique d'ingénieurs généralistes

 

Des étudiants de Télécom SudParis

envoyés aux portes de l’espace

 

Quatre élèves-ingénieurs de 2e année de Télécom SudParis mèneront des expériences en impesanteur lors d’un vol parabolique organisé par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES).

Finaliste du concours « Paraboles  2016 » du CNES, ils ont remporté leur place à bord de l’AirBus A310 Zero-G pour un vol de découverte de l’impesanteur en septembre prochain.

Claire Davin, Natan Daniel, Adrien Doussaud et Roman Mouchel ont mené une étude d’ingénierie biomédicale visant à mesurer l’impact de l’impesanteur sur l’homme.

Quatre indicateurs seront observés à bord de l’A310 Zero-G : l’activité cérébrale avec un électroencéphalographe, le taux d’oxygène dans les globules rouge et les battements du cœur grâce à un oxymètre de pouls, le synchronisme et les troubles musculaires par un test d’écriture et  des exercices physiques.

Une série d’acquisitions sera effectuée avant, pendant et après la campagne de vol. Les tests s’effectueront à la fois sur un novice de l’impesanteur – un étudiant - et sur un vétéran, ce qui en fait toute son originalité. Ainsi, la question de l’accommodation à la micro-gravité pourra être posée. Réalisé dans le cadre de leur formation d’initiation à la recherche, leur projet sera embarqué et les étudiants pourront poursuivre leurs expérimentations en impesanteur.

Des étudiants de Télécom SudParis envoyés aux portes de l’espace

 

La campagne de vols aura lieu du 27 septembre au 6 octobre 2016 à Bordeaux-Mérignac. Ce vol, organisé par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et l’Agence Spatiale Européenne (ESA), vise à faire comprendre le phénomène et les effets de l'impesanteur : effet sur la masse, contrainte sur les matériaux, physique des particules, etc.

Dans les conditions particulières d’un vol en impesanteur dit « parabolique », les étudiants de Télécom SudParis pourront en apprécier l’impact sur leur projet. Lors d’un vol d’une durée de 2h30, ils seront libérés de la gravité terrestre, à trente reprises pendant des périodes appelées « paraboles ».

Le concours « Parabole 2016 » mettait en compétition dans l’Hexagone différents projets étudiants d’expérimentations dans le domaine spatial afin de promouvoir la recherche. Les étudiants décolleront avec leurs expériences à bord de l’A310 Zero-G exploité par Novespace. Ils expérimenteront l’impesanteur en compagnie de chercheurs européens. Le CNES et Novespace accompagnent l’évolution du projet et le suivi de l’expérimentation.

 

 

Telecom SudParis  Grande école publique d'ingénieurs généralistes

 Toutes les actualités de Télécom SudParis

 

Lecture recommandée sur ce thème

Journée Portes Ouvertes de Télécom SudParis Samedi 2 février 2019

Télécom SudParis, grande école d'ingénieurs du numérique, vous invite à sa journée portes ouvertes samedi 2 février 2019 sur son campus d'Evry. L'occasion pour les futurs étudiants, leurs parents, les enseignants de rencontrer et échanger avec ses élèves-ingénieurs et son personnel.

Télécom SudParis présente la 27e édition du Forum des Télécommunications

Le 10 janvier 2019 se tiendra le 27eme forum des télécommunications de Télécom ParisTech, Télécom SudParis et Institut Mines-Télécom Business School. Notez ce rendez-vous.

 

SMARTNET : Télécom SudParis remporte un nouveau projet ERASMUS+

Télécom SudParis et ses partenaires européens proposent aux étudiants un double diplôme entre l'Angleterre, la Grèce et la France sur les réseaux intelligents et optiques dans la cadre du projet ERASMUS Mundus SMARTNET.

 

 

Haut de Page