Nicolas, diplômé d'un Mastère Spécialisé à l'ENAC

 

ENAC, Ecole Nationale de l'Aviation Civile

 

Nicolas TENOUX, Diplômé d'un Mastère Spécialisé de l’ENAC en 2007,  nous en dit plus sur son parcours et ce qui l'a poussé vers un Mastère Spécialisé en Exploitation Aéronautique et Gestion du Trafic Aérien (devenu Mastère Spécialisé Aviation & Air Traffic Management en 2011).

 

Pourquoi avoir choisi de faire un Master Spécialisé en école d’ingénieurs ?

Un gout prononcé pour les sciences et une passion pour l’innovation ont été mes moteurs principaux. Je voulais comprendre les objets et techniques qui m’environnent et plus particulièrement l’aéronautique, mon domaine de prédilection.

Par ailleurs, une formation d’ingénieurs offre la possibilité, en plus d’un bagage technique conséquent, d’acquérir un savoir-faire managérial et des connaissances en sciences humaines. Elle est ainsi particulièrement complète et adaptée au monde d’aujourd'hui.

 

Comment avez-vous choisi votre école d'ingénieurs ? Quels ont été vos principaux critères de décision ?

L’ENAC est depuis 1949 une référence européenne et mondiale pour la formation des cadres et différents acteurs de l’Aviation Civile.

En outre, elle est la seule en France à proposer des cursus d’ingénieurs orientés vers l’exploitation aéronautique et non vers la conception d’aéronefs. Souhaitant me spécialiser dans ce domaine afin de travailler en compagnie aérienne au plus prêt des avions, mon choix a donc été naturel.

J’ajoute que l’environnement de travail exceptionnel qu’offre l’école à Toulouse, «capitale européenne de l’aéronautique et de l’espace», a rendu la perspective d’un séjour à l’ENAC des plus attrayant et enrichissant.

 

Quelles matières avez-vous étudiées ? Votre formation en école d’ingénieurs a-t-elle répondu à vos attentes ?

Ma formation a été orientée vers les matières permettant de comprendre comment un avion est exploité au quotidien.

C’est ainsi que le cursus comprenait des cours de mécanique du vol, de systèmes de conduite du vol, de gestion des compagnies aériennes, de trafic aérien, de conception des aéroports, d’exploitation des aéronefs ou encore de météorologie aéronautique pour ne citer que les thèmes majeurs.

Mes attentes, élevées, ont été comblées également grâce à la qualité et à la diversité des professeurs et intervenants extérieurs pour la plupart en poste dans les compagnies aériennes françaises, les agences de contrôle aérien ou les grands constructeurs aéronautiques.

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

L'ENAC exporte le savoir-faire français en Chine

Lors de son voyage en chine, François Hollande et le président de la République populaire de Chine, ont signé un accord portant sur une commande de 60 Airbus. La plupart de ces avions devraient être fabriqués en Chine, l'occasion pour l'ENAC de renforcer son implantation en Chine.

L'association des diplômés de l'ENAC admise à la Conférence des Grandes Ecoles

ENAC Alumni est l’association des diplômés de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile. Avec ses quelques 20 000 diplômés issus de 9 grands corps de formation différents, et au rythme de 2 000 nouveaux diplômés par an, l’association représente l’un des plus grands réseaux de forces vives du secteur de l’aéronautique.

ENAC : Ecole Nationale de l'Aviation Civile

L’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile) - référence internationale en matière de formations aéronautiques - assure la formation initiale et le perfectionnement des cadres et principaux acteurs du domaine de l’aéronautique civile.  Les activités de l’ENAC se répartissent en 5 grands domaines : les Formations initiales d'ingénieurs (1700 élèves répartis dans 8 formations en France et en Chine), les Mastères spécialisés et les Masters (200 élèves répartis dans 12 formations en France et en Chine), le Formation continue, la Recherche et l'International.

 

Haut de Page