Voyage d'intégration des Mines Saint-Etienne

Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne

 

Depuis plus de 20 ans, l’École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne organise un voyage d’intégration pour souder sa nouvelle promo d’élèves ingénieurs civils des mines et développer un sentiment d’appartenance à l’école.

Le voyage d’intégration des étudiants du cursus ingénieurs civils des mines de Saint-Étienne aura lieu cette année du 7 au 11 septembre 2011, soient deux jours après la rentrée.

Loin des voyages d’intégration bien connus des autres écoles, la première étape de formation des futurs ingénieurs civils des mines rime avec sport, entraide, convivialité, plaisir et émotion.

Ce voyage regroupe les 130 nouveaux élèves ainsi que des permanents et un groupe de 12 élèves de deuxième année qui travaillent depuis plus de 6 mois sur l’organisation de ce voyage. 

Au final, c’est un programme bien chargé qui attend la nouvelle promo ICM durant ces 5 jours. 

 

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

 

Le groupe part mercredi pour les Carros d’Arraches et tout au long de la randonnée, les élèves auront la chance de découvrir la chaine des Alpes à travers des activités encadrées par des professionnels telles que la spéléologie, le rafting et la via-ferrata. Des jeux de communication et des soirées conviviales (repas savoyards, chants et danses autour d’un feu) permettront aux élèves de se découvrir et de partager des moments inoubliables.

Le futur ingénieur civil des mines de Saint-Etienne troquera sa trousse et sa calculatrice par des bonnes chaussures de marche pour une randonnée avec plus de 2000 mètres de dénivelés et un bon duvet chaud lui permettant de résister aux nuits froides de hautes montagnes.

Maud Matray (élève ICM de deuxième année) : « Les sketchs, les chants, les soirées autour du feu en montagne… Le retour sur terre a été difficile tellement l’ambiance de ce voyage était magique. Tout est là pour apprendre à se connaitre dans un environnement atypique ».

Lucas Garin (élève ICM de deuxième année) : « Au départ, j’étais un peu surpris par le concept. Je m’attendais à un WEI comme les autres, organisé par les élèves. J’avoue que j’avais beaucoup d’appréhension par rapport au contenu proposé. Pourtant ces cinq jours ont été fantastiques et je signerais bien pour un second départ ! ».

 

 

Haut de Page