EESPIG : le label pour les Écoles d'Ingénieurs privées à but non lucratif

 

La qualification d'Établissement d'Enseignement

Supérieur Privé d'Intérêt Général - EESPIG

 

Créée par la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013, permet de labelliser les établissements privés d’enseignement supérieur, à but non lucratif, qui sont en contrat avec l’Etat. 
Label EESPIG

Ce label délivré par l’Etat reconnait l’efficacité du modèle des EESPIG pour répondre aux défis de l’enseignement supérieur français et apporte une réponse aux besoins de lisibilité des jeunes et de leurs familles afin de mieux les guider dans leurs choix de formation.

Cette qualification liée à l'enseignement supérieur et à la recherche définit un nouveau chapitre relatif aux rapports entre l'Etat et les établissements d'enseignement supérieur privés à but non lucratif.

Seuls les établissements créés par des associations, fondations reconnues d'utilité publique, ou syndicats professionnels peuvent obtenir la qualification d'Établissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général (EESPIG).

Le label EESPIG devrait clarifier le secteur de l’enseignement supérieur privé en distinguant les établissements à but non lucratif, contribuant au service public, délivrant des diplômes au nom de l’Etat.

 

 La reconnaissance en EESPIG s’articule autour de trois axes :

Concrètement, il distingue les établissements d’enseignement supérieur privés français engagés dans la réussite des étudiants et certifie :

  • La qualité de l’enseignement et de la formation de ces établissements
  • Leur caractère non lucratif et leur gestion désintéressée
  • Leur engagement à participer aux six missions de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche :
    • la formation initiale et continue tout au long de la vie
    • la recherche scientifique et technologique
    • la diffusion et la valorisation de ses résultats ;
    • l'orientation et l’insertion professionnelle
    • la diffusion de la culture et l’information scientifique et technique
    • la participation à la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche et la coopération internationale.

 

 Une qualification soumise à un contrat pluriannuel

Pour bénéficier de cette qualification, l'établissement doit justifier d'une gestion désintéressée et s'engager sur le caractère non lucratif de son activité dans le cadre d'un dossier soumis à la DGESIP (direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle).

  • L'établissement présente son offre de formation et ses implantations géographiques, ainsi que les éléments et actions mis en œuvre pour contribuer aux missions de service public de l'enseignement supérieur définies à l'article L 123-3 du code de l'éducation. La politique sociale qu'il déploie est particulièrement étudiée.
  • Le dossier soumis à la DGESIP comporte des éléments relatifs au statut et au cadre budgétaire et comptable. Il présente les règles substantielles de fonctionnement et d'organisation de l'établissement montrant son indépendance de gestion. Il comporte également une déclaration écrite de sincérité signée par le président du conseil d'administration et le directeur de l'établissement.

La qualification EESPIG est délivrée par l’Etat, par arrêté du ministre chargé de l’enseignement supérieur, après avis du CCESP (comité consultatif pour l’enseignement supérieur privé).

 

Cette qualification donne lieu à la signature d'un contrat pluriannuel entre l'Etat et l'établissement fixant les objectifs stratégiques de l'établissement pour répondre aux priorités nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Elle est accordée pour la durée du contrat et peut être reconduite après évaluation par une instance nationale dans le cadre du renouvellement de ce dernier. Toute modification de l'organisation de l'établissement doit être signalée au ministère chargé de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

L’obtention du label implique une communication réciproque (article R 732-2 du code de l'éducation). L'établissement ayant obtenu ce label le mentionne dans sa communication officielle et identifie clairement les filières de formation conduisant à des diplômes conférant un grade universitaire ou visés par l'Etat. La qualification d'EESPIG est également mentionnée dans les publications du ministère chargé de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

 

Les premiers EESPIG ont été reconnus par arrêté paru au Bulletin officiel du 23 juillet 2015. Au 14 février 2019, ce sont 61* établissements qui ont obtenu le label EESPIG.

Ils réunissent plus de 160.000 étudiants, soit 6% des étudiants français et 10% des diplômés en master.

 

 Des atouts reconnus

La labellisation EESPIG reconnait le bien-fondé des missions et les atouts du modèle de ces établissements associatifs pour répondre aux défis de l’enseignement supérieur et de la recherche :

  • Des établissements qui défendent des stratégies de long terme au service des jeunes et de la société, tout en recherchant une flexibilité à court terme, essentielle pour s’adapter à un environnement national et international très mouvant.
  • Une solution efficace et économique pour l’Etat qui réalise 750M€ d’économies chaque année grâce aux EESPIG.
  • La réponse la plus efficiente à l’afflux d’étudiants (+360.000 étudiants d’ici 10 ans) sans surcoût pour les finances publiques françaises.
  • Une proximité avec les entreprises qui permet aux EESPIG de bien identifier leurs besoins de compétences et d’afficher d’excellents taux de réussite et d’insertion professionnelle.
  • Une source très créative d’innovations pédagogiques.
  • Une grande ouverture sociale, avec notamment un taux important de boursiers dans les EESPIG.

 

 Liste des établissements reconnus EESPIG 

 

*  Les chiffres proviennent de la Fédération des Etablissements d’Enseignement Supérieur d’Intérêt Collectif -  Fesic  (www.fesic.org)

Lecture recommandée sur ce thème

ENSTA Bretagne obtient le label "Bienvenue en France"

Créé en 2019 par Campus France, le label "Bienvenue en France" vise à valoriser la qualité de l'accueil des étudiants internationaux dans les établissements d'enseignement supérieur, universités et grandes écoles. ENSTA Bretagne obtient le meilleur niveau de reconnaissance, en décrochant les 3 étoiles du label, et fait partie des premières écoles d’ingénieurs de France à obtenir cette distinction. 
 

Certification AMF pour les étudiants en Finance de l’ESILV

La certification AMF (Autorité des Marchés Financiers) est obligatoire pour exercer les métiers de services d'investissement et L'ESILV est l'une des rares écoles d'ingénieurs en France à proposer à ses étudiants d'acquérir cette certification AMF à vie. 

Renouvellement de l'accréditation CTI de l'ensemble des diplômes d'ingénieur-e-s de l'EPF

L'audit de la CTI menée sur les trois campus de l'EPF à Sceaux, Troyes et Montpellier, fin 2018, a donné lieu à un renouvellement pour une durée maximale de 5 ans de l'accréditation CTI pour l'ensemble des diplômes d'ingénieur-e-s de l'EPF.

 

Haut de Page