Une ancienne étudiante Télécom sudParis reçoit une bourse de l’European Research Council

Télécom SudParis - Grande école publique d'ingénieurs généralistes

 

Sécurité des systèmes cryptographiques :

une ancienne étudiante Télécom sudParis

reçoit une bourse de l’European Research Council

 

Félicitations à María Naya-Plasencia (TSP, 2005), elle vient de recevoir une bourse de l’European Research Council pour ses recherches sur la sécurité des systèmes cryptographiques dans un univers post-quantique. 

La sécurité des systèmes de protection de nos communications risque d’être compromise par l’arrivée des ordinateurs quantiques. Actuellement, aucune étude ne s’est réellement penchée sur le sujet des attaques post-quantiques.

QUASYModo, le projet de recherche de Maria, porte sur la cryptographie symétrique (qui utilise la même clé pour chiffrer et déchiffrer les informations) dans un univers post-quantique, c’est à dire dans l’environnement futur qui sera marqué par l’arrivée d’ordinateurs qui utiliseront les propriétés quantiques de la matière et dont les capacités de calcul seront largement supérieures aux ordinateurs conventionnels.
« Si l’on veut que les systèmes post-quantiques soient fiables et performants, il faut comprendre comment les adversaires pourront exploiter cette nouvelle puissance de calcul. (…) QUASYModo va nous permettre de poursuivre en profondeur ces travaux. »

 

María Naya-Plasencia reçoit une bourse de l’European Research Council María Naya-Plasencia est diplomée de l’ETSIT de l’Université Polytechnique de Madrid et de Télécom Sud-Paris, depuis 2005. Elle a obtenu son doctorat en 2009 de l’Université Pierre et Marie Curie. Depuis 2012, elle est chercheuse Inria dans l’équipe-projet SECRET.

 

 

Telecom SudParis  Grande école publique d'ingénieurs généralistes

 Toutes les actualités de Télécom SudParis

 

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page