Six écoles de ParisTech s'associent pour créer une direction internationale mutualisée

 

Six écoles de ParisTech s???associent pour créer une direction internationale mutualisée

 

 

La création d'une direction internationale commune entre

 

L'ENSTA, Télécom, L'Ecole Polytechnique, les Mines, l'ESPCI et AgroParisTech

 

Pour faire face au contexte économique actuel les écoles d’ingénieurs (à l’instar des écoles de commerce) adoptent de plus en plus des stratégies de rapprochement.

Ces regroupements répondent notamment à des enjeux de compétitivité tout en permettant aux écoles d'assoir et de développer leurs réseaux au niveau mondial.

C'est dans cette optique que l'Ecole Polytechnique, l'ENSTA, Télécom, les Mines, l'ESPCI et AgroParisTech, membres de ParisTech (qui fait partie du PRES : Pôle d'enseignement supérieur et de recherche) vont mettre en place une direction internationale commune.

 

Cette direction mutualisée réponds à un double objectif :

 

Réaliser des économies budgétaires

La centralisation des moyens humains au sein d’une même direction permettra donc de réaliser des économies de personnels en évitant : 

  • de procéder à de nouvelles embauches,
  • que les écoles ne détachent systématiquement un de leur employé lors des périodes de recrutements à l'étranger.

 

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

 

Accroître le développement international

La mutualisation de la direction internationale permettra donc de :

  • nouer des partenariats avec des universités et des écoles étrangères de renom, 
  • renforcer et de créer de nouveaux accords de doubles diplômes avec des grandes écoles à l'étranger,
  • s'ouvrir à d’autres pays tels que le Vietnam, l'Argentine ou le Chili pour recruter de nouveaux étudiants étrangers.

 

A noter qu'en juillet 2013 un Nouveau président de ParisTech sera choisi pour remplacer Yves Poilane.

 

 

 

Haut de Page