L’UPS dresse le bilan d’une année de réformes autour des classes préparatoires scientifiques

L’UPS dresse le bilan d’une année de réformes autour des classes préparatoires scientifiques

 

L’UPS dresse le bilan d’une année de réformes

autour des classes préparatoires scientifiques

 

Madame Sylvie Bonnet
 
 
 
Entretien avec Madame Sylvie Bonnet, Présidente de l’Union des Professeurs des classes préparatoires Scientifiques (UPS) et professeur au Lycée Victor Hugo à Besançon.
 
Elle revient sur une année 2013-2014 chargée en rebondissements notamment dus aux réformes engagées par le MESR : la réforme du lycée, la loi ESR ainsi que l’introduction de l’enseignement informatique et le regain d’affection des étudiants pour les filières à dominante physique.
 
 
 
 
En juin 2013, vous disiez que tout était prêt pour accueillir les nouveaux bacheliers issus de la réforme du lycée en classe préparatoire scientifique. Après une première année d'observation, quel bilan tirez-vous de la réforme?
 
Vous pointiez une désaffection nette pour les filières à dominante physique, en juin dernier. Est-ce que cette tendance est confirmée en 2014 ?
 
A la rentrée 2013, on introduisait l'enseignement de l'informatique pour tous les étudiants de classes préparatoires scientifiques. Pourtant, en France, nous n'avons pas de professeurs d'informatique dans les lycées. Comment cela s'est-il passé ?
 
La loi ESR votée au printemps 2013 faisait obligation aux lycées à classes préparatoires de signer des conventions avec des Etablissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPCSCP). Ces conventions sont-elles signées ? En quoi l'enseignement en classe préparatoire va-t-il s'en trouver modifié ?
 
Si vous aviez un vœu à formuler pour les classes préparatoires, quel serait-il ?
 

A propos de l’UPS

L’Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques (UPS, anciennement l'Union des Professeurs de Spéciales) est une association « loi de 1901 » créée en 1927. Elle regroupe actuellement 2700 de membres, soit la quasi-totalité (plus de 90%) des professeurs de chimie, mathématiques et physique des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques (hormis les BCPST et les TB).

 

Lecture recommandée sur ce thème

Quelles méthodes de travail suivre en prépa

En entrant en prépa, vous allez découvrir le rythme de travail propre à cette voie, et vous vous rendrez vite compte que le plus important, c’est de bien s’organiser. En effet, pour réussir les concours, il faut fournir une importante quantité de travail, mais surtout il faut travailler de la bonne manière. Il n’y a pas de méthode miracle, vous devez seulement trouver les conditions dans lesquelles vous êtes le plus efficace.

 

Les colles en Prépa: fonctionnement

Les colles, aussi écrites « khôlles », sont un exercice bien connu des élèves préparationnaires. Elles consistent en une interrogation orale dont le format varie en fonction des matières. Si les colles sont le plus souvent redoutées par les étudiants, elles sont un bon moyen pour eux de s’entraîner à l’oral et de faire le point sur l’avancée de leurs révisions. On vous explique le fonctionnement!

Vie privée versus travail en prépa

Rentrer en prépa fait parfois peur aux lycéens car il existe un bon nombre de mythes autour du quotidien d'un étudiant de prépa. On vous dit par exemple: "tu n'auras plus de vie pendant 2, voire 3  ans". La réalité est tout autre:  vous allez découvrir un nouveau rythme de vie, comme tout lycéen qui entre en études supérieures...

 

Haut de Page