Le VIE : Volontariat International en Entreprise

Pour découvrir de nouveaux horizons, se perfectionner dans une langue étrangère, commencer une carrière internationale ou tout simplement enrichir son CV, rien ne vaut une expérience à l'étranger.

Le Volontariat International en Entreprise (VIE) vous permet de partir à l'étranger dans les meilleures conditions et de bénéficier d'avantages tels qu'un statut de droit public, la prise en charge des frais de voyage et de transport, une couverture sociale, la possibilité de cotiser à un régime de retraite ou 2,5 jours de congés par mois.

Les missions, comprises entre 6 et 24 mois, s'effectuent en entreprise ou au sein d'une structure française relevant du Ministère des Affaires Etrangères ou du Ministère de l'Économie et des Finances, dans une structure publique locale étrangère (gouvernement, ministères, municipalités, centres de recherche et universités publiques...) ou auprès d'organisations internationales ou d'associations agréées.

Le volontaire perçoit une indemnité forfaitaire, variable suivant le pays d'affectation, mais indépendante du niveau de qualification.

Tous les métiers sont concernés, au sein d'une entreprise (finance, marketing, commerce international, contrôle de gestion, comptabilité, mécanique, électronique, télécommunications, informatique, BTP, agronomie, tourisme, droit, ressources humaines, hôtellerie, restauration…) ou au sein d'une administration (animation culturelle, enseignement, veille économique, commerciale ou scientifique, informatique, sciences politiques, droit, économie, recherche, médecine...).

 

Conditions requises pour effectuer un VIE

Vous devez être âgé de plus de 18 ans et de moins de 28 ans à la date d'inscription. Vous devez être de nationalité française ou européenne (U.E. + Norvège, Islande, Liechtenstein). Mais surtout, vous devez faire preuve d'esprit d'initiative et d'une forte motivation car la concurrence est sévère. Il n'est pas rare de compter plusieurs dizaines de candidatures pour un poste.

Vous devez jouir de vos droits civiques, avoir un casier judiciaire vierge et remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour les personnes exerçant des activités de même nature dans l'organisme d'accueil.

 

Comment postuler à un VIE ?

Vous devez obligatoirement vous inscrire auprès du CIVI (Centre d'Information sur le Volontariat International), au moins 6 mois avant la date de départ souhaitée, ce qui vous permettra de consulter les offres de mission diffusées par les structures pouvant recruter des V.I. (entreprises françaises, Ministère des Affaires Étrangères et la Direction des Relations Économiques Extérieures).

Le CIVI est à votre disposition pour vous informer et vous conseiller, via son site www.civiweb.com et sa permanence 30-34, rue La Pérouse, 75116 Paris. En fonction du type de V.I.E que vous désirez effectuer, vous serez mis en relation avec trois structures :

  • UBIFRANCE, qui est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du Ministère délégué au Commerce Extérieur, chargé de la promotion du VIE auprès des entreprises françaises,
  • Le Ministère des Affaires Etrangères (MAE),
  • La direction des relations économiques extérieures (DREE).

Le candidat peut trouver lui-même sa mission, en démarchant les entreprises ou en consultant les offres sur le site du CIVI.

 

Durée du VIE

La durée d'une mission varie entre 6 et 24 mois. Le VIE, dont la durée moyenne est de 12 mois, ne peut pas être fractionné et doit être accompli auprès d'un seul organisme. Une prolongation de la mission est possible une fois dans la limite des 24 mois et doit être demandé à l'organisme gestionnaire, selon le cas, entre 1 et 3 mois avant la fin de la mission.

Le volontaire a droit à 2,5 jours ouvrés de congés par mois de mission (soit 30 jours de congés pour une mission de 12 mois). L'interruption d'une mission en cours est possible, en respectant un préavis de 3 mois et si vous justifiez d'une activité professionnelle.

 

Rémunération du VIE

Le volontaire international est rémunéré, entre 1100 et 2900 euros nets par mois, selon le pays et sans distinction de niveau d'études. Un barème de rémunération est donné à titre indicatif sur le site www.civiweb.com.

Cette rémunération forfaitaire et non négociable comprend :

  • une partie fixe (environ 574 €),
  • une partie variable tenant compte notamment des variations des changes et du coût de la vie du pays d'accueil.

Cette rémunération est exonérée des charges sociales et de l'impôt sur le revenu sauf pour les VIE affectés dans les pays où les indemnités sont imposables, auquel cas la structure d'accueil prend cette imposition à sa charge. L'assurance est acquise 24h/24, tant en France qu'à l'étranger y compris pendant les périodes de congés. Elle couvre les frais médicaux et chirurgicaux, l'assistance rapatriement et la responsabilité civile.

Lecture recommandée sur ce thème

Etudier et Travailler au Canada : l’affaire se complique

Premiers pas vers l’expatriation, les programmes combinant études de la langue, vacances et travail séduisent de plus en plus de Français âgés de 18 à 35 ans. Victime de son succès, le Canada adopte une position ambiguë, entre ouverture et mesures restrictives; à partir de juin prochain, les étudiants en partance pour des cours de langue au Canada se verront fermer l’opportunité de combiner leur séjour avec une expérience professionnelle via le visa Co-op

Erasmus+ : étudier, se former à l'étranger

Erasmus+ c'est le nouveau programme d'échange de l'Union Européenne en faveur de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et des sports qui débutera en Janvier 2014. Découvrez à qui s'adresse Erasmus+ et les chiffres clés de ce programme.

Partir au Pair

Partir au Pair est une excellente solution pour se perfectionner dans une langue et découvrir un pays sans se ruiner. Généralement réservée aux filles, cette solution est également envisageable, dans certains cas, pour les garçons.

 

Haut de Page