Concours Centrale-Supélec - Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Prépa

Concours Centrale-Supélec

 

Concours CENTRALE SUPELEC -

Concours d'Écoles d'Ingénieurs Post-Prépa

 

Le Concours Centrale-Supélec est un des concours les plus sélectifs pour les étudiants de classe préparatoire. Il attire chaque année plus de 23 000 étudiants qui se partagent quelques centaines de places. Les écoles  (15 campus) recrutent par l’intermédiaire du Concours Centrale-Supélec des préparationnaires des filières MP, PC et PSI :

  • CentraleSupélec
  • Les Écoles Centrales (EC) de Marseille, Lyon, Lille et Nantes,
  • Institut d’Optique Graduate School de Palaiseau, Orsay, Saint-Etienne et Bordeaux
  • Ensea Cergy-Pontoise
  • l'École Navale
  • l'UTT

 

Le Concours Centrale-Supélec est également utilisé par une trentaine d'écoles en tant que banque d’épreuves pour recruter des étudiants issus de la filière TSI :

  • Ecoles centrale de Lille, Lyon, Marseille et Nantes,
  • CentraleSupélec 
  • Institut d’Optique Graduate School (Sup Optique),
  • École Polytechnique,
  • les écoles du Concours Arts et Métiers ParisTech (ENSAM),
  • Ensea Cergy-Pontoise,
  • Esix Normandie,
  • SIGMA Clermont-Ferrand (ex IFMA)

 

 Inscription au concours Centrale-Supélec

Les droits d'inscription s'élèvent entre 110 et 170 euros selon les écoles (180 euros pour le concours PT). Les étudiants boursiers sont éxonérés de la totalité des frais.

Les inscriptions au Concours se font uniquement sur internet, sur le site scei-concours, entre début décembre et début janvier (attention, les dates changent chaque année !).

 

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

 

Nombre de places offertes

Le nombre de places offertes par les écoles d’ingénieurs est donné à titre indicatif et change chaque année.

Écoles d’ingénieurs

Filière

MP

Filière

PC

Filière

PSI

Filière

PT

Filière

TSI

CentraleSupélec

250

145

167

25 17

Supélec - École Supérieure d’Électricité

20

8

9

- -

ECL - École Centrale de Lyon

127

62

82

24 5

Institut d’Optique Graduate School 

40

45

30

5 2

ECLille - École Centrale de Lille

90

50

60

12 5

ECN - École Centrale de Nantes

135

55

75

20 10

ECM - École Centrale de Marseille

80

80

60

5 5

ENSEA - ENS de l’Électronique et de ses Applications

60

30

60

- 10

Ecole Navale

31*

15*

29*

- -
EPF-Ecole d'ingénieur-e-s       - -
UTT 20 20 - - 10
École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers         35
ESIEE Amiens - École Supérieure d’Ingénieurs en Électronique et Électrotechnique          5
ESIEE Paris - École Supérieure d’Ingénieurs en Électronique et Électrotechnique         5
École des Ponts ParisTech         1
ISAE SupAéro         2
ENSTA Paristech         2
Telecom ParisTech         3
IMT Atlantique         3
Mines ParisTech         2
Mines de Saint-Étienne         2
Mines de Nancy         2
Polytechnique         2
Ésix Normandie         40
ISMANS Groupe CESI         40
SIGMA Clermont (ex IFMA)         8
Les écoles du Concours Mines Télécom         35

* sous reserve de l'arrêté au Journal Officiel à paraitre en décembre

 

 Épreuves écrites du Concours Centrale-Supélec

  • Mathématiques (toutes les filières)

L’une des deux épreuves comporte de la géométrie ou de la géométrie différentielle.

  • Physique (toutes les filières)
  • Chimie (Filières TSI et PC)

L’épreuve comporte des questions et un exercice qui peut faire appel à l’utilisation de l’outil informatique.

  • Physique – Chimie (filières MP et PSI)
  • Sciences Industrielles pour l’Ingénieur (S2I) (pour les filières MP et PSI)

L’épreuve de Sciences Industrielles pour l’Ingénieur porte sur l’analyse critique des solutions qui constituent un système industriel réel. Les questions portent sur l’étendue du programme et en particulier sur la mécanique et l’automatique.

  • Sciences Industrielles pour l’Ingénieur I et II (S2I I et S2I II) (Filières TSI)

Les deux épreuves S2I I et S2I II sont construites à partir d’un système industriel pluritechnologique moderne et innovant, présenté à l’aide de documents techniques accessibles rapidement (photos, perspectives, dessins, schémas, éléments de maquettes numériques, …) accompagnés des données du cahier des charges fonctionnel et des caractéristiques techniques nécessaires à l’étude.

L’épreuve de S2I I est une épreuve destinée à tester les capacités des candidats à modéliser, à valider un modèle, à analyser le comportement du système étudié et à valider ses performances au regard des caractéristiques d’un cahier des charges.

L’épreuve de S2I II est une épreuve destinée à tester les aptitudes des candidats à analyser les solutions constructives retenues et leur évolution, et à proposer des modifications.

  • Informatique 
  • Rédaction (toutes les filières)

L’épreuve de rédaction se compose d’un résumé et d’une dissertation.

  • Langue vivante obligatoire (toutes les filières)

L’épreuve de Langue vivante se compose d’une version et d’une contraction de texte dans une des langues suivantes, à choisir au moment de l’inscription : allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, portugais, russe.

 

 Épreuves orales du concours Centrale-Supélec

  • Mathématiques

Dans le cadre du programme d’informatique de tronc commun, l’usage d’un logiciel de calcul formel est évalué de manière systématique dans l’une des deux épreuves orales de mathématiques. Cette évaluation concerne l’ensemble du programme de mathématiques (algèbre, analyse et géométrie) et s’appuie en particulier sur la rubrique « Activités algorithmiques et informatiques ».

  • Physique

Chaque candidat passe deux épreuves de Physique. Les épreuves de Physique I et II comportent un seul exercice. L’épreuve de Physique II peut faire appel à l’utilisation de l’outil informatique.

  • Langue vivante obligatoire

L’épreuve orale de langue vivante, qui est la même langue que celle choisie pour l’écrit, comporte :

- la traduction en français de la partie du texte indiquée par l’examinateur,

- la lecture d’un extrait du texte (environ 100 mots) choisi par le candidat,

- un compte rendu du texte et un commentaire de texte suivi d’une conversation.

  • Langue vivante facultative

L’épreuve est la même que l’oral de Langue vivante obligatoire. Les langues autorisées sont : allemand, anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, finnois, grec, hébreu, hongrois, italien, japonais, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, roumain, russe, suédois, tchèque, turc, vietnamien.

  • Travaux pratiques de physique

Le candidat devra mettre en œuvre une expérience de physique l’amenant à réfléchir sur le phénomène étudié, à faire preuve d’initiative, de savoir-faire et de rigueur.

Travaux d’Initiative Personnelle Encadrés (TIPE)

Voir la section consacrée au TIPE.

 

 

 Toutes les informations sur les épreuves

 

Lecture recommandée sur ce thème

Les annales du Concours Centrale-Supélec

Retrouvez les annales de Mathématiques, de Physique, de Chimie, d'Informatique, de Sciences de l'Ingénieur et de Langues vivantes des filières MP, PC PSi et TSI du Concours Centrale-Supélec.

L'EPF rejoint le Concours CentraleSupélec

A compter du 1er octobre 2018, l'EPF-Ecole d'ingénieur-e-s rejoindra le Concours CentraleSupélec pour le recrutement de ses candidats de Classes Préparatoires aux Grandes écoles issues des filières MP, PC et PSI, pour une entrée en 3ème année (1ère année de cycle ingénieur).

Le Concours CASTing

Le concours CASTIng, qui s’adresse aux étudiants de Licence (L3) en Mathématiques, Mathématiques / Informatique, Mécanique et Physique, permet de se présenter aux 5 Écoles Centrales : Centrale Lille, Centrale Lyon, Centrale Marseille, Centrale Nantes et Centrale Supélec.

 

Haut de Page