Design4Green : quand l’EPITA s’engage pour une informatique responsable

 

EPITA : l'École de l'Intelligence Informatique

Design4Green : quand l’EPITA s’engage

pour une informatique responsable

 

Organisé du mercredi 22 au vendredi 24 novembre 2017, le nouveau challenge DESIGN4GREEN mobilise étudiants et professionnels pour que l’informatique de demain soit la moins énergivore possible.  

Design4Green : quand l’EPITA s’engage pour une informatique responsable

  • 48h non-stop d’écoconception numérique…

DESIGN4GREEN est un événement international, qui s’inscrit dans la dynamique du Green Code Challenge avec l’arrivée d’un nouveau partenaire, l’Alliance Green IT (AGIT). 

Véritable odyssée vers un numérique plus durable, ce challenge regroupe 500 participants repartis en 100 équipes venant de 5 pays différents.

Son but ? Devenir en deux jours le meilleur Green développeur. Une mission que les étudiants de l’EPITA ont déjà accomplie par le passé en atteignant, pour l’édition 2015, la seconde place du podium grâce au développement d’un serveur sur Raspberry Pi.

 

  • Pour défier les talents de demain !

Les TIC représentent aujourd’hui un élément central du développement durable. Elles pourraient en effet, selon le rapport « GeSI SMATer 2020 », contribuer à diminuer de 16,5 % les émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici 2020. Ce constat encourageant démontre toute l’importance d’unir technologies de l’information et environnement, afin de réduire l’empreinte carbone des systèmes d’information qui représente aujourd’hui 2% des émissions de gaz à effet de serre relâchés dans l'atmosphère. C’est dans cette optique de développement d’une Green IT, plus responsable, que l’éco-conception logicielle prend tout son sens et devient un véritable challenge.

DESIGN4GREEN s’est donné pour mission de fédérer des acteurs engagés et en devenir dans cette informatique responsable. Pour ce faire, ce challenge rassemble de nombreux acteurs à travers le monde autour d’un projet, en leur proposant d’adopter les meilleures pratiques d’éco-conception. L’équipe gagnante, celle qui aura le mieux réussi à développer une application en maîtrisant son impact sur l’environnement, sera récompensée d’un séjour dans une capitale européenne du Green IT.

 

  • L’EPITA & Sup’Biotech main dans la main

Pour cette édition, c’est tout le campus Paris Villejuif du Groupe IONIS qui se lance dans l’aventure écolo, en mettant ses locaux à disposition pour l’organisation du challenge en Île-de-France. Cette sensibilisation à l’informatique responsable prend d’ailleurs tout son sens sur un campus où se mélangent intelligence numérique et biotechnologies avec la présence de Sup’Biotech et l’EPITA.

En alliant ses deux savoirs et savoir-faire, en favorisant la rencontre de deux domaines d’expertise pointue, l’équipe EPITA – Sup’Biotech se donne toutes ses chances d’accéder au podium et de proposer un projet remplissant les conditions requises pour faire de demain un monde plus green respectant les principes du développement durable.

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Campus France délivre le Label « Bienvenue en France » à 25 établissements dont l’EPITA

À l’occasion des Rencontres Campus France de la Recherche et de l’Innovation, la Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, a décerné la première vague de labellisation « Bienvenue en France » à 25 établissements dont l’EPITA.

L’EPITA créé un Master of Science in Artificial Intelligence Systems

Acteur historique de la formation d’ingénieurs en Intelligence Artificielle, l’EPITA répond à l’appel de Cédric Villani et du gouvernement en créant une formation diplômante courte de 18 mois, à destination des étudiants et jeunes diplômés anglophones de tous horizons, pour former les futurs Data Scientist, Chef de projet AI, Coach AI et Machine Learning Engineer de demain.

Neutral News, l’outil qui tracke les « fake news » développé par trois étudiants de l'EPITA

Un an après Viva Technology 2018, les trois étudiants ingénieurs de l’EPITA finalistes à la 3e place du concours Microsoft Imagine Cup ont concrétisé leur idée en une start-up : Neutral News. L’objectif est de détecter les « fake news ». 

 

Haut de Page