Les Écoles d'ingénieurs en Télécommunications

Ecoles d'ingénieurs en Télécommunications

 

Les Écoles d'ingénieurs en Télécommunications

 

À tous ceux qui, à l’évocation de « communication », pensent presse, RP, marketing : fuyez ! Cette page n’est pas pour vous. Il n’est pas question ici de communiquer au sens « faire passer le message », mais plutôt de concevoir et organiser les outils de communication et/ou télécommunication.

Les ingénieurs en communication, télécommunication ou systèmes embarqués ont suivi une formation ultra technique pour en arriver là. Bref : on ne parle pas de la même chose, ni même le même langage.

L’ingénieur en télécommunication ou communication :

  • conçoit des outils de communication,
  • organise la circulation des informations,
  • conçoit les réseaux de câbles et fibres,
  • maîtrise les radars, les antennes, les relais.

Dans cet univers de plus en plus spécialisé, l’ingénieur en Systèmes embarqués s’est fait une sacrée place au soleil. Qu’il évolue dans l’industrie aéronautique ou automobile, dans les secteurs de la Défense ou dans la domotique, il conçoit et développe des outils embarqués capables de recueillir et traiter l’information, en temps réel. Concrètement, il peut s’agir de GPS, de capteurs d’accélération ou de températures, etc.

Dans les deux cas, ces ingénieurs en télécommunication ou en systèmes embarqués ont de sérieuses connaissances en informatique, notamment en software, et en électronique. Ces ingénieurs peuvent également choisir la voie des objets connectés qui ont pris une large place dans notre manière de communiquer.

 

 

Les spécialisations 

Vous retrouverez les différentes formations d’ingénieurs en Communication, Télécommunication ou Systèmes embarqués et leurs spécialisations sous les appellations suivantes :

  • Ingénieur en Télécommunication
  • Ingénieur en Communication
  • Ingénieur en Objets connectés et objets intelligents
  • Ingénieur en Intelligence embarquée

 

Accéder à la formation d’ingénieur en Communication, Télécommunication et Systèmes embarqués

L’enseignement en école d’ingénieurs se compose d’un tronc commun visant à apporter à l’étudiant des connaissances de base en sciences de l’ingénieur (Mathématiques, Informatique, Probabilités) et en gestion (Langues, Finance, Marketing,…) puis de modules spécialisés qui s’intéressent aux grandes familles des télécommunications :

  • Architectures matérielle et logicielle,
  • Réseaux de données - Files d'attente - Réseaux d'opérateurs,
  • Traitement des signaux,
  • Systèmes de télécommunications optiques,
  • Réseaux d'entreprise,
  • Photonique,
  • Communications aérospatiales …

Les écoles proposant des formations d’Ingénieurs en Communication, Télécommunication ou Systèmes embarqués proposent également des formations d’ingénieur en informatique. Les conditions d’admission diffèrent selon le cursus de l’étudiant et le niveau d’entrée souhaité.

 

  • En post Bac

Vous êtes bachelier (série S ou STI de préférence), certaines écoles d’ingénieurs en Informatique, Communication, Télécommunication et Systèmes embarqués sont accessibles en prépa intégrée sur dossier ou via concours.

 

  • En post Bac +2

Si vous avez suivi une classe préparatoire aux grandes écoles MP, PC, PSI et PT, ces écoles sont accessibles sur présentation de la banque E3a. 

 

Et après ?

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI.

Une fois le diplôme obtenu, et en fonction de la spécialisation choisie, l’ingénieur en Télécommunication ou Systèmes embarqués pourra rejoindre:

  • l’industrie automobile,
  • aéronautique,
  • médicale ou multimédia,
  • les grands opérateurs nationaux et internationaux de télécommunication,
  • les médias,
  • certaines administrations (défense et télécommunication notamment).

Il peut se spécialiser en domotique, sécurité, télécommunication, sécurité des réseaux, mobilité, etc. Il évolue plutôt en production et au sein de départements de recherche et développement.

Les métiers associés aux télécommunications sont nombreux : conception des équipements et des logiciels destinés aux télécommunications, vente des services aux particuliers et aux entreprises, ...

Les métiers sont très variés, mais on retrouve les incontournables du secteur :

  • Ingénieurs d’études
  • Chefs de projets

 

Pour quel salaire ?

Les revenus varient d’une spécialité à l’autre et selon le type d’entreprise dans laquelle évolue l’ingénieur.

Le salaire d’un ingénieur en Télécommunication ou d’un ingénieur en Systèmes embarqués varie de 2 800 € bruts / mois en début de carrière, et jusqu’à 7 000 € bruts/mois une fois confirmé.

 

  Si cette formation vous intéresse, découvrez les écoles d'ingénieurs en Télécommunication et Systèmes embarqués via le service d'orientation en ligne. 

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

ISIMA : Institut Supérieur d'Informatique de Modélisation et de leurs Applications

Ecole interne de l’Université Blaise Pascal, l’ISIMA - Institut Supérieur d’Informatique de Modélisation et de leurs Applications - est une Grande Ecole d’Ingénieurs, publique, dépendant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, axée sur les métiers de l’Informatique et de ses applications.

ISEN Lille - École d'ingénieurs : Institut Supérieur de l’Électronique et du Numérique

Le Groupe ISEN - Institut Supérieur de l’Électronique et du Numérique - (ISEN Lille, ISEN Brest, ISEN Toulon, ISEN Fès) constitue l’un des premiers acteurs de la formation d’ingénieurs généralistes des technologies de l’information. Généraliste et personnalisée, la formation ISEN Lille vous invite à construire votre parcours tout au long des 3 ou 5 années de formation.

ENSIL-ENSCI, École d’ingénieurs de l’Université de Limoges

L’ENSIL et l’ENSCI ont choisi de s’unir pour allier leurs forces et offrir une formation d’ingénierie pluridisciplinaire et performante (depuis le 1er janvier 2017). Ecole publique interne à l’Université de Limoges, elle est habilitée par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieurs). Découvrez les spécialités de l'ENSIL-ENSCI, école d’ingénieurs de l’Université de Limoges.

 

Haut de Page