Écoles d'ingénieurs en Télécommunications

Ecoles d'ingénieurs en Télécommunications

Tout savoir sur les écoles d'ingénieurs en Télécommunications

Présentation et objectifs d’une école d'ingénieurs en Télécommunications

À tous ceux qui, à l’évocation de " communication ", pensent presse, RP, marketing : fuyez ! Cette page n’est pas pour vous. Il n’est pas question ici de communiquer au sens " faire passer le message ", mais plutôt de concevoir et organiser les outils de communication et/ou télécommunication.

Les ingénieurs en communication, télécommunication ou systèmes embarqués ont suivi une formation ultra technique pour en arriver là. Bref : on ne parle pas de la même chose, ni même le même langage.

L’ingénieur en télécommunication ou communication :

  • conçoit des outils de communication,
  • organise la circulation des informations,
  • conçoit les réseaux de câbles et fibres,
  • maîtrise les radars, les antennes, les relais.

Dans cet univers de plus en plus spécialisé, l’ingénieur en Systèmes embarqués s’est fait une sacrée place au soleil. Qu’il évolue dans l’industrie aéronautique ou automobile, dans les secteurs de la Défense ou dans la domotique, il conçoit et développe des outils embarqués capables de recueillir et traiter l’information, en temps réel. Concrètement, il peut s’agir de GPS, de capteurs d’accélération ou de températures, etc.

Dans les deux cas, ces ingénieurs en télécommunication ou en systèmes embarqués ont de sérieuses connaissances en informatique, notamment en software, et en électronique. Ces ingénieurs peuvent également choisir la voie des objets connectés qui ont pris une large place dans notre manière de communiquer.

Programmes d'une école d'ingénieurs en Télécommunications

Enseignements des deux premières années d’une école d’ingénieurs en Télécommunications : Prépa intégrée

Vous pouvez faire une école d'ingénieurs en Télécommunications après le baccalauréat. Dans ce cas votre formation sera sur 5 ans et vous aurez deux années de prépa intégrée. Les trois années suivantes correspondent au cycle ingénieur.

Les enseignements reçus durant les deux premières années après le bac (cycle pré-ingénieur) vont vous permettre d’acquérir des connaissances générales nécessaires à tout ingénieur, ainsi que des compétences spécifiques au domaine des télécommunications.

Durant ce cycle pré-ingénieur, vous allez recevoir les enseignements suivants :

Mathématiques pour l’ingénieur, optique géométrique, génie électrique et informatique, systèmes électroniques, énergie, informatique industrielle, système d’information numérique, principe de la thermodynamique, traitement numérique des images, électronique pour les modulations numériques, base de données et interfaçage, réseaux et transmission, induction électromagnétique, ondes et propagation, systèmes électroniques, automatique, programmation orientée objet, programmation embarquée, communication, environnement de l’entreprise, anglais, LV2…

 

Enseignements en école d’ingénieurs en Télécommunications : Cursus ingénieurs

L’enseignement en première année d’école d’ingénieurs se compose d’un tronc commun visant à apporter à l’étudiant des connaissances de base en sciences de l’ingénieur (Mathématiques, Informatique, Probabilités) et en gestion (Langues, Finance, Marketing,…) puis de modules spécialisés qui s’intéressent aux grandes familles des télécommunications :

  • Architectures matérielle et logicielle,
  • Réseaux de données - Files d'attente - Réseaux d'opérateurs,
  • Traitement des signaux,
  • Systèmes de télécommunications optiques,
  • Réseaux d'entreprise,
  • Electronique des systèmes,
  • Conception et programmation objet et distribuée,
  • Photonique,
  • Communications aérospatiales
  • Photonique,
  • Communications aérospatiales…

La deuxième et la troisième année du cycle d’ingénieur en Télécommunications vont vous apporter des connaissances approfondies dans les domaines suivants :

Informatique et réseaux, systèmes d’exploitation, algorithmique et structure de données, programmation impérative, mathématiques de l’ingénieur et signal, électronique de communication, signaux continus, programmation web, communications numériques, traitement numérique du signal, programmation orientée objets, programmation réseau, algorithmes de compression, filtres numériques, traitement de l’image, codage de canal, administration système des réseaux, communication numérique sans fil, sécurité des réseaux, génie logiciel des réseaux et des télécommunications, internet des objets connectés, intelligence artificielle, économie de l’innovation, veille stratégique, risque économique et financier, anglais, LV2…

Spécialisations d’école d’ingénieurs en Télécommunications

L'ingénieur télécoms et réseaux participe à l'optimisation des systèmes de communication, de la recherche à la conception d'équipements et de services, en passant par la gestion d'infrastructures réseaux.

Durant les deux dernières années (ou parfois la dernière année) de votre cursus ingénieur en télécommunications, vous pourrez vous spécialiser dans :

  • Le génie logiciel des réseaux et des télécommunications
  • Le traitement de l’image et du signal
  • Les sciences des données
  • L’internet des objets
  • La sécurité numérique
  • Les systèmes de communication intelligents 
  • Les systèmes embarqués…

L’international dans une école d’ingénieurs en Télécommunications

Il existe plusieurs façons d’acquérir une expérience internationale au sein d’une école d’ingénieurs en Télécommunications.

En effet, les écoles d’ingénieurs cherchent à développer en permanence des partenariats avec des universités et des entreprises du monde entier, afin de proposer à leurs élèves d’évoluer dans un réseau international et les préparer à une certaine mobilité professionnelle.

Au sein d’une école d’ingénieurs en télécommunications, vous pourrez :

  • Faire un semestre ou deux à l’étranger dans une école ou une université partenaire (chaque semestre validé vous permettra de cumuler 30 crédits ECTS),
  • Suivre une partie des cours en anglais,
  • Faire des stages à l’étranger (ils sont souvent obligatoires),
  • Passer un double diplôme scientifique international…

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

Intégrer une école d’ingénieurs en Télécommunication

Les écoles proposant des formations d’Ingénieurs en Communication, Télécommunication ou Systèmes embarqués proposent également des formations d’ingénieur en informatique. Les conditions d’admission diffèrent selon le cursus de l’étudiant et le niveau d’entrée souhaité.

Intégrer une école d’ingénieurs en Télécommunication post bac

Vous êtes titulaire d’un bac à dominante scientifique, ou d’un bac STI2D, certaines écoles d’ingénieurs en Informatique, Communication, Télécommunication et Systèmes embarqués sont accessibles en prépa intégrée sur dossier ou via concours.

Intégrer une école d’ingénieurs en Télécommunication post bac +2/3/4

Intégrer une école d’ingénieurs en Télécommunication après une prépa

Si vous avez suivi une classe préparatoire aux grandes écoles MP, PC, PSI et PT, ces écoles sont accessibles via le concours commun INP, ou le concours Mines-Pont, Mines-Télécom…

Intégrer une école d’ingénieurs en Télécommunications après un bac +2/3/4 (BTS, BUT...)

L’admission en première année de cycle d’ingénieur en télécommunications peut se faire via les admissions parallèles, sur concours ou sur dossier pour les étudiants ayant déjà validé un BTS (bac+2), un BUT (bac+3), un Bachelor (bac+3), ou une licence 2 ou 3 dans les domaines du numérique, de l’informatique et de l’électronique.

Le BTS Systèmes Numériques (SN) option Electronique et Communications, le BTS Electrotechnique, et le BTS Systèmes Photoniques (SP) permettent d’accéder aux écoles d’ingénieurs en télécommunications, soit directement, soit après une année de prépa ATS en plus.

Si vous avez déjà validé un Master 1 dans le domaine de l’informatique, de l’électronique, des objets connectés, du traitement de l’image et du signal…, vous pouvez intégrer directement la deuxième année d’un cycle d’ingénieur en télécommunications.

La sélection à partir d’un Master 1 se fait la plupart du temps sur dossier.

Qualités recommandées pour intégrer une école d’ingénieurs en Télécommunications

Si vous souhaitez faire une formation d’ingénieur en Télécommunications dans de bonnes conditions, il vous est conseillé d’avoir certaines prédispositions et centres d’intérêts, comme par exemple :

  • Se passionner pour les outils de communication électronique, les systèmes embarqués, les réseaux fibrés, les antennes, les relais, les objets connectés,
  • Aimer l’informatique, les mathématiques, la physique, les industries, la domotique, le traitement des signaux, les probabilités,
  • Aimer la gestion d’entreprise, le marketing et le marketing digital, la gestion des risques économiques et financiers,
  • Aimer évoluer dans des environnements numériques et savoir utiliser l’outil informatique pour faire de la programmation web, de la programmation réseau ou orientée objet,
  • Etre capable de s’adapter facilement à différents environnements d’entreprise,
  • Aimer manager une équipe pour mener à bien un projet de télécommunication,
  • Avoir une bonne maîtrise de la langue anglaise,
  • Etre méthodique, organisé et rigoureux dans son travail,
  • Etre sensibilisé à la notion de sécurité des systèmes et réseaux informatiques,
  • Aimer la recherche et développement en laboratoire et aimer concevoir des méthodes de traitement de l’information en bureau d’études,
  • Aimer faire de la veille sur les nouvelles technologies de l’information…

École d’ingénieurs en Télécommunications en alternance

Pour suivre un cursus ingénieur en alternance dans une école d'ingénieurs en Télécommunications, vous devez être titulaire d'un bac+2 validé. En fonction des établissements, les admissions se feront sur concours ou sur dossier et entretien.

  • L’apprentissage en télécommunications va vous permettre de vous familiariser avec :
  • L’ingénierie des données et l’intelligence artificielle,
  • L’électronique embarquée,
  • L’imagerie numérique (réalité virtuelle augmentée),
  • Les réseaux et télécoms, les infrastructures et services,
  • L’internet des objets connectés…

Pour trouver une entreprise dans laquelle effectuer votre alternance, vous pouvez vous tourner vers les services d’administration de réseaux informatiques (PME, PMI, startups), les opérateurs de réseaux, les sociétés de services dans le domaine des télécommunications, les sociétés de services en ingénierie informatique, les banques et assurances, les industries aéronautiques, spatiales, automobiles…

[ingenieur_alternance]]

Débouchés après une école d'ingénieurs en Télécommunications

Poursuite d'études après une école d'ingénieurs en Télécommunications

Vous pouvez poursuivre vos études après une école d’ingénieurs en Télécommunications, afin de vous spécialiser davantage ou d’acquérir une nouvelle compétence.

Vous pourrez par exemple poursuivre vos études en faisant :

  • Un parcours bi diplômant en école d’ingénieurs ou en grande école de commerce (bac+5 ou bac+6 selon les écoles). Vous pourrez soit acquérir une deuxième spécialisation dans le domaine des télécommunications, soit une spécialisation en management des entreprises.
  • Un Mastère Spécialisé (MS) Réseaux et Services Mobiles, MS Electronique et Télécommunications Aérospatiales, MS Architecture et Sécurité des Systèmes d’Information, MS Architecte Télécom…
  • Un doctorat (bac+8) en génie des télécommunications, en traitement du signal, en technologie de l’information et des communications dans les réseaux mobiles…, si vous souhaitez faire une carrière dans la recherche.

Intégrer le marché du travail après une école d'ingénieurs en Télécommunications

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI.

Une fois le diplôme obtenu, et en fonction de la spécialisation choisie, l’ingénieur en Télécommunication ou Systèmes embarqués pourra rejoindre:

  • l’industrie automobile,
  • aéronautique,
  • médicale ou multimédia,
  • les grands opérateurs nationaux et internationaux de télécommunication,
  • les médias,
  • certaines administrations (défense et télécommunication notamment).

Il peut se spécialiser en domotique, sécurité, télécommunication, sécurité des réseaux, mobilité, etc. Il évolue plutôt en production et au sein de départements de recherche et développement.

Les métiers associés aux télécommunications sont nombreux : conception des équipements et des logiciels destinés aux télécommunications, vente des services aux particuliers et aux entreprises, ...

Les diplômés d’une école d’ingénieurs en télécommunications trouvent en général un travail dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Beaucoup de jeunes ingénieurs choisissent de faire une carrière internationale, souvent en Europe.

Vous pourrez être amené à accomplir les missions suivantes au sein des entreprises qui vous embaucheront :

  • Concevoir, intégrer et maintenir des systèmes électroniques et informatiques embarqués,
  • Concevoir et mettre en œuvre des algorithmes ou des méthodes de traitement de l’information,
  • Mettre en œuvre les infrastructures et les services des réseaux et des télécommunications : administration et sécurité des systèmes et des réseaux, gestion et développement des réseaux d’opérateurs de télécommunications et développement d’applications mobiles haut débit et bas débit…

Les métiers sont très variés, mais on retrouve les incontournables du secteur :

  • Ingénieur Télécoms
  • Ingénieur systèmes et réseaux
  • Développeurs d'applications
  • Ingénieurs d’études
  • Chefs de projets
  • Ingénieur conception
  • Ingénieur R&D
  • Ingénieur architecte système
  • Ingénieur d’affaires
  • Ingénieur de production
  • Architecte réseaux

Quel salaire après une école d'ingénieurs en télécommunications ?

Les revenus varient d’une spécialité à l’autre et selon le type d’entreprise dans laquelle évolue l’ingénieur.

Le salaire d’un ingénieur en Télécommunication ou d’un ingénieur en Systèmes embarqués varie de 2 800 € bruts / mois en début de carrière, et jusqu’à 7 000 € bruts/mois une fois confirmé.

Les débouchés à l’international

L’ingénieur en télécommunications est un spécialiste de la transmission des informations (voix, données, images) entre services au sein d’une entreprise, ou entre l’entreprise et l’extérieur.

Avec le déploiement de la fibre optique, de la téléphonie mobile et de l’internet au niveau mondial, l’ingénieur en télécommunications peut exercer des fonctions très variés sur tous les continents.

Vous pourrez travailler à l’étranger dans une PME, une startup ou une grande entreprise.

Beaucoup d’ingénieurs font carrière en Europe ou aux Etats Unis.

  • Si vous travaillez à l’étranger dans un service de recherche, vous devrez trouver les solutions techniques qu'utiliseront les industriels pour créer de nouveaux produits (composant hyperfréquences, transmission par satellite…).
  • Dans un service d'études, vous concevrez l'électronique d'un portable ou d'un relais hertzien et développerez les modules logiciels destinés à traiter les signaux numériques.
  • Vous pourrez aussi être amené à définir l'architecture d'un réseau d'entreprise.
  • Dans une unité de production, vous superviserez l'assemblage des éléments matériels et des logiciels de produits complexes (centraux téléphoniques)…
  Si cette formation vous intéresse, découvrez les écoles d'ingénieurs en Télécommunication et Systèmes embarqués via le service d'orientation en ligne. 

Écoles d'ingénieurs en Télécommunications : découvrez les meilleures écoles !

ESEO Angers - ESEO : Grande Ecole d'Ingénieurs campus d'Angers ANGERS (49)
YNCREA - ISEN Brest - Institut Supérieur de l'Electronique et du Numérique - ISEN Yncréa Ouest - Campus de Brest : École d'ingénieurs BREST (29)
ECAM - EPMI - Graduate School of Engineering - ECAM - EPMI : École Supérieure d’Ingénieurs Généraliste CERGY-PONTOISE (95)
TELECOM Sud Paris - Télécom SudParis : Grande École publique d'ingénieurs généralistes EVRY-COURCOURONNES (91)
ECAM - EPMI Grasse - ECAM - EPMI Grasse : Grande Ecole d’Ingénieurs Généraliste GRASSE (06)
EIGSI - Ecole d'Ingénieurs en Génie des Systèmes Industriels - EIGSI La Rochelle : Ingénieurs Généralistes LA ROCHELLE (17)
IONIS Group - EPITA Paris - EPITA Paris : l'École de l'Intelligence Informatique LE KREMLIN-BICETRE (94)
Mécavenir - Campus de Mantes - Mécavenir campus de Mantes MANTES-LA-VILLE (78)
ISEP - Institut Supérieur d'Electronique de Paris - ISEP : École d'Ingénieurs du numérique PARIS (75)
IONIS Group - EPITA Rennes - EPITA Rennes : l'École de l'Intelligence Informatique RENNES (35)
ESIGELEC - ESIGELEC: Ecole Supérieure d'Ingénieurs généraliste SAINT ETIENNE DU ROUVRAY Cedex (76)
EURECOM - EURECOM - Grande école du numérique à vocation internationale SOPHIA ANTIPOLIS (06)
IONIS Group - EPITA Strasbourg - EPITA Strasbourg : l'École de l'Intelligence Informatique STRASBOURG (67)
IONIS Group - EPITA Toulouse - EPITA Toulouse : L’école de l’intelligence informatique TOULOUSE (31)

 

Haut de Page