Écoles d’Ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Écoles d’Ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Écoles d’Ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Présentation et objectifs d’une école d'ingénieurs Métrologie et Instrumentation

Vaste sujet que celui de la métrologie et de l’instrumentation. Si vous étiez ébahis devant les oscilloscopes en cours de sciences physiques au collège et que depuis, vous n’avez eu de cesse de tout mesurer, nul doute que la formation d’ingénieur en Métrologie et Instrumentation est faite pour vous.  

En effet, si la matière est en perpétuelle évolution du fait des progrès techniques, la mission de l’ingénieur ne change pas :

  • prendre en charge les préoccupations métrologiques des industriels, c’est-à-dire prévoir les risques et les seuils de tolérance grâce aux instruments de mesure,
  • concevoir des instruments de mesure, ou les choisir en fonction des spécifications techniques.

Vous l’aurez compris, l’ingénieur en Métrologie et Instrumentation intervient aussi bien en recherche et développement qu’en qualité, dans tous les champs de l’industrie.

Il est le garant du bon fonctionnement des machines de l’entreprise et le responsable de la qualité des mesures qui en découlent. L’évolution permanente de l’industrie accroît sans cesse la demande en ingénieurs spécialisés en Métrologie et Instrumentation.

Programmes des écoles d'ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Enseignements des deux premières années d’une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation: Prépa intégrée

Une fois diplômé du baccalauréat, vous pouvez parfois intégrer une école d'ingénieurs post bac. Dans ce cas, la formation se déroule en 5 ans et vous commencerez par deux années de prépa intégrée. Les trois années suivantes correspondent au cycle ingénieur. 

Cependant, pour le moment toutes les écoles d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation sont post prépa, donc accessibles directement en cycle ingénieur après un bac+2 minimum (prépa, BTS, Licence, BUT…).

 Enseignements en école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation : Cursus ingénieurs

La première année du cyclé ingénieur va mettre l’accent sur les connaissances fondamentales en Métrologie et Instrumentation, à travers les enseignements suivants :

Mathématiques, informatique, électronique, physique, chimie, économie, marketing, sciences humaines, optiques, sciences analytiques, électronique numérique et analogique, négociation, commercialisation de produits, anglais, LV2…

La deuxième et la troisième année du cycle d’ingénieur en Métrologie et Instrumentation vont vous apporter des connaissances approfondies dans les domaines suivants :

Instrumentation, spectroscopie moléculaire, électronique, mesure, lasers, traitement du signal et des images, photonique et applications, ingénierie de la santé et du médical, instrumentation innovante, calcul symbolique et initiations aux outils pour la rédaction de documents scientifiques, systèmes télécoms et gestion de l’énergie, hyperfréquences, imagerie de surface, traitement chimiométrique de données expérimentales, pilotage d’entreprise, management, négociation, ingénierie d’affaires, international business, anglais…

Spécialisations en école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

La bonne nouvelle, c’est que tout se mesure… ou presque… De ce fait, l’ingénieur en Métrologie et Instrumentation pourra se spécialiser vers ce qui l’intéresse le plus, et les formations dans ce domaine peuvent être très variées. Parmi les spécialisations proposées dans le champ de la mesure, vous trouverez notamment :

  • Ingénierie en Instrumentation Industrielle
  • Instrumentation des Moyens d’Essai
  • Commercialisation en Instrumentation Scientifique
  • Microcapteurs et Systèmes de Détection…

L’international dans une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Il existe plusieurs façons de se forger une expérience internationale au sein d’une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation.

Les écoles d’ingénieurs s’efforcent de nouer des partenariats avec des universités et des entreprises du monde entier, afin de proposer à leurs élèves d’évoluer dans un bon réseau international et de les préparer à une certaine mobilité professionnelle.

Dans ces écoles, vous pourrez :

  • Faire un semestre à l’étranger dans une école ou une université partenaire (chaque semestre à l’étranger permets de valider 30 crédits ECTS),
  • Suivre une partie des cours scientifiques en anglais,
  • Faire des stages à l’étranger (ils sont parfois obligatoires),
  • Passer un double diplôme scientifique international…

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

Intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Les écoles proposant des cursus d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation proposent différents niveaux d’admission en fonction de votre cursus et du niveau d’entrée souhaité.

Intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation post bac

Aucune école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation n’est pour le moment accessible post bac.

Intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation post bac+ 2/3/4

Intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation après une prépa

Si vous avez suivi une classe préparatoire aux grandes écoles  MP, PC, PSI, PT, TSI, BCPST, TB vous pourrez intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation sur présentation de certains concours. 

Intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation après un bac+2/3/4 (BTS, BUT...)

Si vous êtes titulaire d'un BTS ou BUT technique vous pourrez intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation sur concours ou dossier via les admissions parallèles.

Le BTS Métiers de la Mesure (BTS 2M) va vous permettre d’accéder à la première année du cycle d’ingénieur dans certaines écoles d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation (il faudra parfois faire une prépa ATS après votre BTS, mais pas systématiquement).

Vous pouvez aussi intégrer sur concours une école d’ingénieurs en première année de cycle ingénieur avec une licence 2 ou une licence 3 en instrumentation, mesures, qualité, en électrotechnique et automatique, en sciences pour l’ingénieur…

Après un Master 1 dans un domaine scientifique ou technique (bac+4), il est possible d’intégrer sur dossier la plupart des écoles d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation en deuxième année de cycle ingénieur pour les écoles d’ingénieurs post prépa, ou en quatrième, voire cinquième année pour les écoles d’ingénieurs post bac.

Qualités requises pour intégrer une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Si vous voulez faire une formation d’ingénieur en Métrologie et Instrumentation dans les meilleures conditions, il vous est conseillé d’avoir certaines prédispositions et centres d’intérêts, comme par exemple :

  • Avoir du goût pour la rigueur et la précision des mesures,
  • Avoir de l’intérêt pour la physique en général,
  • Etre fiable et persévérant en travaux pratiques,
  • Etre capable d’évoluer dans un environnement numérique et détenir des connaissances de base en bureautique,
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement industriel, pour comprendre et respecter les règles de son fonctionnement,
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations,
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet,
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie,
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution,
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter,
  • Savoir mobiliser ses connaissances et développer un sens critique…

École d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation en alternance

Pour suivre un cursus ingénieur en alternance dans une école d'ingénieurs en Métrologie et Instrumentation, vous devez êtes titulaire d'un bac+2 validé.

En fonction des établissements, les admissions se font sur concours ou sur dossier et entretien.

L’apprentissage en Métrologie et Instrumentation va vous apprendre à :

  • Optimiser les instruments,
  • Participer à la création de nouveaux logiciels de mesure,
  • Maîtriser la gestion des projets et à animer des équipes,
  • Comprendre l’environnement de l’entreprise et s’adapter à son évolution,
  • Exploiter une chaîne de mesure intégrant à la fois la maîtrise de la qualité et des enjeux en termes de stratégie et d’objectifs à atteindre…

Pour trouver une entreprise dans laquelle effectuer votre alternance, vous pouvez vous tourner vers les entreprises industrielles (métallurgie, automobile, cosmétique, aéronautique, agroalimentaire, nucléaire, télécommunication, chimie, énergies renouvelables, pharmaceutique, plasturgie…), les entreprises de BTP, les laboratoires spécialisés en recherche et développement, les fabricants d’équipements et de systèmes de mesure, les organismes de contrôle, les prestataires de services en métrologie et contrôle…

 École d'ingénieurs en Alternance
 
Vous souhaitez trouver une école qui vous accompagne pour préparer votre diplôme d'ingénieur en contrat de professionnalisation ou en contrat d'apprentissage ?
 

Débouchés après une école d'ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Poursuite d'études après une école d'ingénieurs en Métrologie et Instrumentation

Vous pouvez poursuivre vos études après une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation, afin de vous spécialiser davantage ou d’acquérir une nouvelle compétence.

Vous pourrez par exemple poursuivre vos études en faisant :

  • Un parcours bi diplômant en école d’ingénieurs ou en grande école de commerce (bac+5 ou bac+6 selon les écoles). Vous pourrez soit acquérir une deuxième spécialisation dans le domaine des métiers de la mesure, soit une spécialisation en management des entreprises.
  • Un Mastère Spécialisé (MS) en Systèmes de Mesure et Métrologie,
  • Un doctorat (bac+8) en Nanosciences, Lasers et Métrologie, si vous souhaitez faire une carrière de chercheur.

Intégrer le marché du travail après une école d'ingénieurs Métrologie et Instrumentation

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI.

Une fois le diplôme obtenu, les ingénieurs en Métrologie et Instrumentation rejoignent en général l’industrie. Ils occupent des postes à responsabilité au sein des services de recherche et développement ou qualité. Certains rejoignent les gros groupes industriels à la pointe de la technologie, d’autres préfèrent les laboratoires privés ou publics (Laboratoire National de Métrologie et d’Essai).

Les postes visés dans le secteur de la métrologie-qualité sont :

  • Management et ingénierie d’études, recherche et développement industriel,
  • Management et ingénierie de production,
  • Direction de laboratoire d’analyse industrielle,
  • Management et ingénierie qualité industrielle…

Les entreprises recherchent en permanence des ingénieurs spécialisés dans l’analyse et la mesure, car sans mesure, il n’y a pas de production.

Les diplômés d’une école d’ingénieurs en Métrologie et Instrumentation trouvent en général un travail dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Pas mal de jeunes ingénieurs choisissent de faire une carrière internationale.

Les entreprises qui vont vous embaucher à l’issue de votre diplôme pourront vous confier les missions suivantes :

  • Conduire des projets liés à la conception d’une chaîne de mesure,
  • Maitriser et garantir la qualité et la validation des méthodes et des résultats ainsi que leur traçabilité,
  • Inscrire la chaîne de mesure dans la démarche qualité de l’entreprise,
  • Assurer la prise en compte des contraintes normatives, technologiques et économiques,
  • Assurer la veille technologique, suivre les évolutions des recherches et les avancées permettant l’introduction de nouvelles méthodes et de nouvelles technologies,
  • Optimiser les instruments de mesure et participer à la création de nouveaux logiciels pour assurer une plus grande rentabilité, en s’appuyant sur une équipe de technicien,
  • Gérer le parc des machines de production,
  • Démarcher des entreprises afin d’élargir le portefeuille de clients à qui offrir les services de son unité…

Quel salaire après une école d'ingénieurs en Métrologie et Instrumentation ?

Les revenus varient d’une spécialité à l’autre et selon le type d’entreprise dans laquelle évolue l’ingénieur.

Le salaire d’un ingénieur en Métrologie et Instrumentation varie de 2 800 €bruts / mois en début de carrière, jusqu’à 7 000 € bruts/mois une fois confirmé.

Voici des exemples de métiers que vous pourrez exercer une fois diplômé :

  • Ingénieur en instrumentation industrielle,
  • Ingénieur d'étude en électricité,
  • Superviseur maintenance en instrumentation,
  • Ingénieur en automatisme et robotique,
  • Ingénieur en informatique industrielle,
  • Administrateur des systèmes industriels,
  • Ingénieur d'études en automatismes et réseaux industriels,
  • Ingénieur d'études en instrumentation,
  • Ingénieur d'essai,
  • Ingénieur R&D,
  • Ingénieur Responsable de service de métrologie,
  • Responsable de bureau d'études,
  • Ingénieur qualité,
  • Ingénieur d'affaires,
  • Chargé d'affaires,
  • Ingénieur technico-commercial,
  • Chercheur en microélectronique…

Les débouchés à l’international

On trouve des ingénieurs en métrologie et instrumentation dans de très nombreux domaines d’activité : chimie, pharmacie, agrochimie, cosmétique, agroalimentaire, pétrole, plasturgie, caoutchouc, BTP, énergie, automobile, aéronautique, matériaux, nucléaire, numérique, environnement…

Aujourd’hui toute l’industrie mondiale nécessite des spécialistes en métrologie et instrumentation.

Grâce à ses compétences, l’ingénieur spécialiste de la mesure pourra facilement trouver sa place dans une entreprise à l’étranger, à condition de maîtriser l’anglais et éventuellement une seconde langue vivante.

  Si cette formation vous intéresse, découvrez les écoles d'ingénieurs en Métrologie et Instrumentation via le service d'orientation en ligne. 

 

Haut de Page