Et si le jeu vidéo soignait sérieusement? Conférence IIM gratuite animée par Michael Stora le 4 juin

 

IIM -Institut de l'Internet du Multimédia

 

" Et si le jeu vidéo soignait sérieusement ? "

Conférence IIM jeudi 4 juin à 18h

 

Le jeu vidéo a souvent été accusé de nombreux maux : addiction, obésité, violence chez nos jeunes. Mais aujourd'hui on parle de plus en plus du jeu vidéo utilisé par les soignants pour guérir certaines pathologies ou améliorer le confort des malades.

Les expériences sont nombreuses, les résultats satisfaisants et c'est ce dont va parler le psychologue Michael Stora au cours de la conférence organisée par l'IIM -Institut de l'Internet du Multimédia le jeudi 4 juin prochain. Selon lui, les jeux vidéo ont une véritable vertu thérapeutique.

 

Michael STORA

 

Certains jeux aident à vaincre l'obésité, d'autres permettent de retarder les effets de la maladie d'Alzheimer ou encore à corriger certains troubles de la vision. En cas de besoin d'aide psychologique, des jeux peuvent aider à regagner l'estime de soi.

L'IIM qui forme notamment les futurs managers dans le Jeu Video (MBA Spécialisé Video Game Management) a proposé au psychologue Michael Stora de décoder ce média et faire part de son expérience de thérapeute.

"Et si le jeu vidéo soignait sérieusement ?"

Du serious gaming (jeu video existant utilisé en thérapie) au serious game (le jeu vidéo créé pour un problème de santé), comment le jeu vidéo pourtant si souvent décrié est-il devenu un outil thérapeutique ?

 

Conférence gratuite (sur inscription préalable) le 4 juin à 18h

 

Pôle Universitaire Léonard de Vinci

12, avenue Léonard de Vinci

92400 Courbevoie


Inscription - avant le 3 juin - par mail :  marie.bernard@devinci.fr


Pour tous renseignements : 01 41 16 70 82

 

 

A propos de Michael STORA

Formation de cinéaste, il est ensuite devenu psychologue et psychanalyste. Il mène de front de nombreuses activités en qualité de psychanalyste, enseignant ou expert. Il cofonde l'OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines) pour rassembler les chercheurs et publier leurs contributions universitaires.

Dans le cadre d'une institution en pédo-psychiatrie, il créé un atelier jeu vidéo auprès d'enfants et d'adolescents souffrant de troubles du comportement.

Depuis 2006, il forme des addictologues, psychologues, psychiatres à la prise en charge des cyberdépendants. Il exerce comme psychanalyste et reçoit de plus en plus d?'adolescents et adultes qui sont « accrocs » aux jeux vidéo et au chat.

En 2008, il rejoint la Commission AB interministérielle des marchés pour le Ministère de l'éducation nationale et de l'industrie pour les questions des jeux vidéo à l'école. Il dirige, depuis fin 2008, la cellule psychologique pour Skyrock.com, pour la mise en place d'un travail de réseau pour la prévention des blogs à risque.

Depuis 2010, il est Chargé d'enseignement au DU de psychosomatique à la Faculté de médecine de Paris 6 la Pitié-Salpêtrière. En 2012, il rejoint la société Manzalab spécialisée dans le serious game en tant que directeur scientifique.

 

 Publications / projets :

  • « Guérir par le virtuel, une nouvelle approche thérapeutique » Edition les presses de la Renaissance. 2005
  • « L?'enfant au risque du virtuel » aux Editions Dunod dans la collection Inconscient et Culture. Co-écrit avec Serge Tisseron et Sylvain Missonnier. Mai 2006.
  • « Les écrans, ça rend accro? » Hachette Littérature. Collection « Ça reste à prouver? ». 2007
  • En 2009, Le projet « Archaos, Mellows Quest », destiné aux enfants et adolescents obèses, est retenu par l?'appel à projet organisé par le ministère de l?économie numérique.

 

 

IIM -Institut de l'Internet du Multimédia Institut de l’Internet et du Multimédia

 Toutes les actualités de l'IIM

 

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page