L’ISEN Lille décroche la 3ème place de la Student Battle Dev

ISEN Lille - École d'ingénieurs - Institut Supérieur de l’Électronique et du Numérique

 

L’ISEN décroche la 3ème place de la Student Battle Dev

 

L’ISEN Lille est classée 3ème sur 27 écoles au concours organisé par RegionsJob pour permettre aux entreprises partenaires de repérer les meilleurs développeurs.
 
Battle Dev- Inter-écoles 2015
 

L’ISEN Lille a participé, le 3 novembre dernier, pour la première fois, à la Battle Dev organisée par le site RegionsJob, dans les locaux des Adicode® à Vauban.

Ce concours a pour but de  détecter les meilleurs développeurs parmi les participants pour qu’ils puissent avoir la possibilité de décrocher un job dans l’une des entreprises partenaires de l’événement (Thalès, GB & Smith, Apside, SII Lille, …). Une façon originale et ludique de faire ses preuves et de se faire repérer par des entreprises de renommée internationale.

Pour cette édition, un concours à l’intérieur du concours avait été mis en place à l’intention  des étudiants, la Student Battle Dev qui mettait en compétition 27 écoles.

34 étudiants de l’ISEN, toutes années confondues, ont participé et ont affronté 750 participants durant près de deux heures pour résoudre les 6 exercices de programmation proposés. Seulement deux ont réussi à résoudre les 6 problèmes et 100, 5 exercices.

Baptiste Defrance, Jonathan Rozanes et Hugo Caille, étudiants de l’ISEN Lille, ont résolu 5 exercices sur 6 en un temps record !

A cette occasion, le département Informatique et Mathématiques Appliquées en collaboration avec la direction des études de l’ISEN Lille a organisé  une soirée pour féliciter les 3 gagnants le 16 décembre dernier!

Baptiste Defrance, Jonathan Rozanes et Hugo Caille - 3ème place de la Student Battle Dev

 

 

 

 RETOUR D’EXPERIENCE

 
Hugo Caille - Isen Lille

Hugo Caille,

Étudiant en 4ème année,

Lauréat 2015 de la Student Battle Dev

 

« Un professeur de l’ISEN nous a proposé de participer à la Student Battle Dev. Je n’avais jamais participé à ce genre de manifestions, mais l’idée me plaisait bien et je me suis donc lancé. Je ne m’y suis pas vraiment préparé et me suis basé sur mes acquis personnels et académiques. On avait le choix du langage, j’ai aussitôt misé sur Python que j’utilise depuis 7 ans et que je maîtrise bien. J’y allais donc sans appréhension. La Battle était de très haut niveau et nous a donné à tous quelques belles sueurs froides. Mais j’ai apprécié  le fait que le concours était plus tourné algorithme que programmation. En effet, nous étions plutôt évalués sur notre capacité à comprendre le problème et à trouver une méthode pour le résoudre que sur sa résolution elle-même. Cela permet à tous les étudiants de la première à la dernière année de tenter sa chance. Il y avait un fort esprit d’équipe, une vraie aventure humaine.
Les 34 élèves de l’ISEN étaient avant tout là pour faire gagner l’école. Nous avions décidé de viser une réussite globale plus qu’une réussite individuelle. C’est pourquoi nous nous sommes aidés mutuellement. Ainsi, quand une table était bloquée sur un problème on lui donnait les pistes pour avancer.
Mais cet exercice est aussi un outil de promotion personnelle puisque c’est l’occasion de faire ses preuves auprès de l’organisme qui l’organise et c’est aussi une première prise de contacts en vue d’un stage ou un job ».

 

 Isen Lille : Institut Supérieur de l’Électronique et du Numérique

 Toutes les actualités du Groupe ISEN

 

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page