750 étudiants du Groupe Léonard de Vinci en mode Hackathon, pour imaginer l’usine du futur

Groupe Léonard de Vinci

 

750 étudiants du Groupe Léonard de Vinci

en mode Hackathon, pour imaginer l’usine du futur 

 

Pendant une semaine entière, la totalité des étudiants de 4èmeannée des 3 écoles post-bac du Groupe Léonard de Vinci (EMLV, ESILV, IIM), ont vécu une expérience unique, parrainée par l'entreprise Altran : comment valoriser la connaissance de soi au service de l'innovation collective.

Hackathon : Groupe Léonard de Vinci - Altran

Organisés en 95 équipes-projet pluridisciplinaires mixant les écoles, les 750 futurs Ingénieurs, Designers et Managers de 4ème année se sont défiés pendant 3 jours lors d'un Hackathon intensif et palpitant pour proposer leur vision de l'usine du futur.
Les étudiants ont découvert le modèle de personnalité MBTI et l'ont directement mis en pratique dans le cadre de ce projet. 
Objectif : apprendre à valoriser les atouts et complémentarités de chaque membre de l'équipe, pour coopérer de façon plus performante pendant ces journées d'innovation. Haletant !
 
 Un premier objectif : pratiquer le MBTI (Myers Briggs Type Indicator) comme le font des équipes de direction d'entreprise.
La connaissance de soi, la coopération d'équipe et la réflexivité, font partie des Soft Skills auxquels le Groupe Léonard de Vinci prépare ses étudiants.
En démarrage du Hackathon, les étudiants ont travaillé en équipe-projet avec le MBTI pour :

  • Identifier leur propre “type MBTI”, parmi les 16 types de personnalité du modèle,
  • Repérer les “types MBTI” des autres membres de leur équipe-projet,
  • Anticiper, ensemble, quels pourraient être les comportements au sein de l'équipe, notamment en situation de stress,
  • Repérer les solutions à mettre en œuvre pour optimiser la performance de l'équipe.

 
A la fin du Hackathon, les étudiants ont travaillé en équipe-projet pour :

  • Savoir utiliser le MBTI comme un outil d'analyse « post-mortem » du fonctionnement de l'équipe,
  • Faire un diagnostic d'équipe, à partir du MBTI, sur le fonctionnement du groupe pendant ces 3 jours : une «relecture» de la façon dont les membres de l'équipe ont travaillé ensemble pendant le Hackathon,
  • Identifier les enseignements à en retirer pour progresser, pour soi-même et pour la collaboration en équipe-projet.

 

 Un deuxième objectif : Vivre un Hackathon d'Innovation en équipe-projet, pendant 3 jours.
Le principe des Hackathons Innovations, que le Groupe Léonard de Vinci pratique dans ses semaines transversales consiste à :

  • Former les étudiants aux méthodologies de conduite d'un projet innovant, en temps limité et leur faire pratiquer les outils et méthodes de créativité,
  • Les entrainer à pratiquer le « Start With Why », en s'interrogeant d'abord sur la finalité de leur action,
  • Leur apprendre à coopérer rapidement en équipe pluridisciplinaire, en valorisant les atouts de chacun,
  • Leur faire produire des livrables de qualité en un temps record (entre 3 et 5 jours) : poster, maquettes, prototypes visuels et numériques accompagnent le pitch final.

 

Avec son partenaire Altran, l'équipe Soft Skills et transversalité du Pôle Léonard de Vinci a imaginé comme thème : « Dessine-moi une usine… » Très fort enjeu pour les entreprises, les chercheurs, ou les consultants, ce thème prospectif fait appel à la créativité et à l'anticipation.

A l'issue du Hakathon, 2 Prix ont été décernés :
«Prix du Pôle» remporté par TINY FACTORY 
A travers ce projet, les étudiants ont voulu révolutionner les usines afin de faire face aux contraintes écologiques et économiques. Ils ont donc pensé un nouveau service de production destiné à la fois au B2B et au B2C : la Tiny Factory.
Cette usine de proximité intégrée dans les villes, équipée d'imprimantes 3D, a la particularité de produire à la demande en fonction des commandes passées sur internet par les clients. Les entreprises ou particuliers peuvent ensuite récupérer leur(s) commande(s) au drive de leur Tiny Factory de proximité, lorsqu'ils le souhaitent. Equipée d'un espace de co-working et de façades végétales, l'usine s'intégrera parfaitement en milieux urbains.
 

«Prix des collaborateurs Altran» remporté par ExoFutur
ExoFutur a pour coeur le développement des exosquelettes dans les usines. Ils sont une solution à deux problématiques actuelles :

1/ Faciliter l'insertion des personnes à mobilité réduite grâce aux exosquelettes qui permettront de se déplacer et d'effectuer les mêmes tâches qu'un ouvrier valide. Il n'y aura plus de barrière entre handicap et monde ouvrier,

2/ Améliorer les conditions de travail des ouvriers en divisant le poids d'un objet par 10 et boostant la qualité des travaux manuels de 30%. ExoFutur est adaptable à tous types d'usine nécessitant l'intervention physique humaine. Pour illustrer leur projet, les étudiants ont choisi la fabrication du café qui nécessite des tâches humaines qui ne pourront jamais être robotisées. En bonus, ils ont imaginé relocaliser la récolte en plein coeur d'un milieu urbain français grâce à des serres autonomes sur les toits, capables de répondre au besoin d'une production importante de café (chaleur, humidité, ombre...).

 

« La particularité pluridisciplinaire du Pôle Léonard de Vinci à travers ses trois écoles est une des raisons principales pour laquelle nous avons souhaité parrainer la promotion 2018. Et la semaine transverse était une occasion parfaite de la mettre en pratique avec la thématique de l'Usine du futur, un sujet de plus en plus stratégique pour nos clients » explique Sylvain Colas, Directeur recrutement et marque employeur – Altran France

 

Lecture recommandée sur ce thème

Informatique et Business Intelligence : Nouveau Double Diplôme ESILV / Cnam

Afin d'enrichir le Parcours Recherche mis en place en 2016 et ouvrir de nouveaux horizons à ses étudiants, l'ESILV a noué un partenariat avec le Cnam. Il permet aux élèves ESILV ayant validé leur 4ème année, d'accéder au Master 2 SIBI du Cnam et ainsi décrocher deux diplômes en fin de cursus.


 

Rentrée décalée au Groupe Léonard de Vinci : un atout pour ne pas perdre une année

Rentrées décalées au Groupe Léonard de Vinci : LA solution pour les déçus ou oubliés d'APB et les étudiants qui souhaitent se réorienter sans perdre une année.  Affichant d'excellents taux de réussite, chacune des 3 écoles du Pôle : l'ESILV (école d'ingénieurs), l'EMLV (école de commerce) et l'IIM (école de web-multimédia) offre entre 25 et 50 places en ReStart-PostBac.

Nouveaux Doubles Diplômes ESILV - CentraleSupélec

L'ESILV (l'Ecole Supérieure d'Ingénieurs Léonard de Vinci) s'associe à CentraleSupélec pour proposer un nouveau parcours bi-diplômant à ses élèves de 5ème année. Les meilleurs d'entre eux peuvent suivre le Diplôme de Spécialisation CentraleSupélec et obtenir 2 diplômes en fin de cursus.

 

Haut de Page