Écoles d’Ingénieurs en Énergie

 

Les Écoles d’Ingénieurs en Énergie Écoles d’Ingénieurs en Énergie

Présentation et objectifs d’une école d'ingénieurs Énergie

Entre le réchauffement climatique et l’épuisement programmé de nos ressources naturelles, nos ingénieurs sont contraints de plancher sur de nouvelles sources énergétiques propres, à la fois à des fins écologiques, mais aussi à des fins économiques.

Les ingénieurs en énergie sont des chefs de projets chargés de définir les nouveaux moyens de production énergétique, de concevoir les normes des nouveaux bâtiments HQE, de prévoir les moyens d’acheminer l’énergie, etc. Proches de la construction lorsqu’il s’agit de définir les seuils énergétiques des bâtiments, ces ingénieurs peuvent également avoir une approche orientée développement durable, selon leur sensibilité.  

Programmes des écoles d'ingénieurs en Énergie

Enseignements des deux premières années d’une école d’ingénieurs en Énergie : Prépa intégrée

Une fois diplômé du baccalauréat, vous pouvez intégrer une école d'ingénieurs en énergie post bac. La formation se déroule en 5 ans et vous commencerez votre formation par deux années de prépa intégrée. Les trois années suivantes correspondent au cycle ingénieur.

Les enseignements reçus durant les deux premières années après le bac (cycle pré-ingénieur ou prépa intégrée) constituent un tronc commun des connaissances nécessaires à tout ingénieur en énergie, quelle que soit sa spécialisation future.

Chaque année est divisée en deux semestres d’enseignement, durant lesquels vous aborderez les matières suivantes : mathématiques fondamentales, outils mathématiques pour l’ingénieur, physique, électromagnétisme, électrocinétique, physique des ondes, signaux et systèmes, énergies et fluides, technologies des installations de production énergétique, conversion d’énergie, conception d’un système énergétique, informatique et systèmes mécaniques, électronique analogique, sciences et société, communication, découvertes des entreprises, gestion de l’entreprise, anglais, LV2…

Enseignements en école d’ingénieurs en Énergie : Cursus ingénieurs

La première année d’école d’Ingénieurs est un socle commun. L’élève Ingénieur devra choisir une spécialité dès la deuxième année.

La première année du cycle d’ingénieur en Energie va aborder les matières suivantes : machines thermiques, thermique du bâtiment, énergies renouvelables pour la production d'électricité (solaire photovoltaïque, énergies éoliennes et hydrauliques), solaire thermique, stockage de l'énergie, méthodes numériques et simulation dynamique pour l'énergétique, analyse de cycle de vie, efficacité énergétique et ville durable, audit énergétique, règlementation thermique des bâtiments, simulation thermique dynamique des bâtiments, réseaux électriques intelligents (Smart Grid), réseaux de chaleur, gestion de l’eau et des déchets, éco quartier, cartographie énergétique, droit de l’énergie et des énergies renouvelables, management d’équipe et leadership, entrepreneuriat et business plan, droit des énergies et enjeux sociétaux, anglais, LV2…

A partir de la deuxième année du cycle ingénieur, chaque étudiant effectue un choix de filière métier qui lui permet de commencer à construire et adapter son cursus en fonction de son projet personnel.

La deuxième et troisième année du cycle d’ingénieur en Energie vont vous apporter des connaissances approfondies dans les domaines suivants : énergies non renouvelables, énergies fossiles, nucléaire, biomasse, géothermie, hydraulique, conception des systèmes énergétiques et optimisation multicritères, énergies renouvelables (solaire, photovoltaïque, éolien…), vecteurs énergétiques, transport, distribution et consommation électrique, hydrogène, pollution atmosphérique, gestion et traitement des déchets, performances environnementales et économiques des projets énergétiques en bâtiment et en transport, gestion des projets énergétiques, habitat durable, génie climatique, production décentralisée, qualité dans les bâtiments, mobilité durable…

Spécialisations d’école d’ingénieurs en Énergie

Les sources d’énergie étant fort nombreuses, les ingénieurs devront se spécialiser dès la 2e année d’école d’ingénieur. Ils pourront alors opter pour :

  • Le génie climatique 
  • L’énergie électrique
  • Les énergies renouvelables (solaire, photovoltaïque, éolien, etc.)
  • L’énergie hydraulique
  • L’énergie nucléaire
  • L’énergie thermique
  • Transferts thermiques
  • Efficacité énergétique
  • Thermique du bâtiment
  • Thermiques des procédés…

 L’international dans une école d’ingénieurs en Energie

Il existe différentes façons d’acquérir une expérience à l’international au sein d’une école d’ingénieurs en Energie :

  • Certaines écoles d’ingénieurs en énergie proposent de faire un semestre à l’étranger dans une école ou une université partenaire,
  • Certains établissements proposent de suivre des cours scientifiques en anglais,
  • Il est également possible de faire des stages à l’étranger,
  • Vous pouvez aussi passer un double diplôme scientifique international…

Vous cherchez une école d'ingénieurs ?

 
Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les écoles d'ingénieurs que vous pouvez intégrer et qui proposent la spécialité que vous recherchez (Informatique, BTP, Environnement, ...).
 
 

Intégrer une école d’ingénieurs en Énergie

La plupart des écoles d’ingénieurs généralistes proposent des spécialisations en énergie. Toutefois, certaines écoles proposent une formation spécifique, accessible à différents niveaux, en fonction de votre cursus. 

Intégrer une école d’ingénieurs en Énergie post bac

Vous êtes titulaire d’un bac à dominante scientifique, d’un bac STL ou STI2D, certaines écoles d’ingénieurs en énergie sont accessibles en prépa intégrée via des concours.

Intégrer une école d’ingénieurs en Énergie post bac+2/3/4

Intégrer une école d’ingénieurs en Énergie après une prépa

Vous avez suivi une classe préparatoire aux grandes écoles dans les filières MP, PC, PSI, PT, vous pouvez rejoindre les écoles d’ingénieurs en énergie en présentant les concours 3EA ou Banque PT.

Intégrer une école d’ingénieurs en Énergie après un bac+2/3/4 (BTS, BUT...)

Si vous êtes titulaire d’un BTS Electrotechnique, BTS Environnement nucléaire, BTS FED (Fluides -Energies - Domotique) ou d’un BUT (génie électrique et informatique industrielle, génie thermique et énergie, etc.), des concours en admissions parallèles (la procédure Avenir + ...) vous permettent de rejoindre les écoles d’ingénieurs en énergie.

Après un BTS (bac+2), vous pouvez intégrer la première année du cycle d’ingénieur dans certaines écoles d’ingénieurs post bac.

Pour intégrer une école d’ingénieurs post prépa, il vous faudra la plupart du temps faire une prépa ATS après un BTS, mais certaines de ces écoles acceptent parfois directement les meilleurs étudiants de BTS scientifique. Dans ce dernier cas de figure, le nombre de places est très limité.

Vous pouvez aussi intégrer sur concours une école d’ingénieurs en première année de cycle ingénieur avec une licence 2 ou une licence 3 dans le domaine de l’énergie.

Après un Master 1 dans le domaine de l’énergie (bac+4), il est possible d’intégrer sur dossier la plupart des écoles d’ingénieurs en Energie en deuxième année de cycle ingénieur pour les écoles d’ingénieurs post prépa, ou en quatrième, voire cinquième année pour les écoles d’ingénieurs post bac.

Qualités requises pour intégrer une école d’ingénieurs en Energie

Pour faire une formation d’ingénieur en Energie dans de bonnes conditions, il vous est conseillé d’avoir certains centres d’intérêts et certaines prédispositions, comme par exemple :

  • Vous intéresser à l'efficacité énergétique, au développement des énergies renouvelables et à l'environnement numérique,
  • Vous intéresser à la maintenance des systèmes liés à l'environnement nucléaire,
  • Vous intéresser à la conception des systèmes énergétiques,
  • Vous intéresser aux nouvelles technologies intégrées, en matière de domotique et de bâtiments communicants,
  • Avoir de l’intérêt pour les techniques de traitement de l’air, des systèmes de chauffage, de ventilation,
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement industriel, pour comprendre et respecter les règles de son fonctionnement,
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de conduite de projet/chantier,
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie,
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations et pour mener des activités de diagnostic et de maintenance,
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution,
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter,
  • Etre rigoureux, disponible et stable,
  • Avoir de l'autorité associée à des qualités relationnelles,
  • Etre adaptable et avoir le sens de la polyvalence,
  • Etre capable de former et d'informer des collaborateurs.

École d’ingénieurs en Energie en alternance

Pour pouvoir intégrer une école d'ingénieurs en Energie en alternance, vous devez êtes titulaire d'un bac+2 validé. Selon les établissements, les admissions se font sur concours ou sur dossier et entretien. 

L'apprentissage dans le domaine de l’énergie va durer trois ans et a pour but de vous faire acquérir des connaissances scientifiques et techniques afin de :

  • Réaliser des bilans d’efficacité énergétique afin de proposer des solutions d’amélioration intégrant la transformation et le stockage de différentes énergies,
  • Maîtriser des outils d’analyse technique, économique et environnementale spécifiques aux divers domaines de l’énergie,
  • Élaborer et analyser le cahier des charges et les appels d'offres,
  • Concevoir des installations de production ou de distribution d'énergie,
  • Animer, organiser et développer un bureau d'études…

Pour rechercher votre alternance, vous pouvez vous tourner vers :

  • Les entreprises qui fournissent de l’énergie (production et services),
  • Les bureaux d’études thermiques spécialisés dans la rénovation énergétique des bâtiments,
  • Les entreprises qui développent des parcs d’énergies renouvelables,
  • Les entreprises de conseil en ingénierie énergétique,
  • Les entreprises d’équipements électriques et climatiques,
  • Les entreprises industrielles (industrie mécanique, automobile, aéronautique)…

 École d'ingénieurs en Alternance
 
Vous souhaitez trouver une école qui vous accompagne pour préparer votre diplôme d'ingénieur en contrat de professionnalisation ou en contrat d'apprentissage ?
 

Débouchés après une école d'ingénieurs en Énergie

Poursuite d'études après une école d'ingénieurs en Energie

Vous pouvez poursuivre vos études une fois votre diplôme d’ingénieur en Energie en poche, afin de vous spécialiser davantage ou d’acquérir des nouvelles compétences.

Vous pourrez par exemple poursuivre en faisant :

  • Un parcours bi diplômant en école d’ingénieurs ou en grande école de commerce (bac+5 ou bac+6 selon les écoles), pour acquérir une nouvelle compétence scientifique ou une compétence en management d’entreprises,
  • Un Mastère Spécialisé (MS) en Management et Marketing de l’Energie, MS en Transition Energétique et Environnementale des Territoires, MS Expert de la Construction et de l’Habitat Durable…,
  • Un doctorat (bac+8) en Energétique et Procédés, ou en Energies Renouvelables, afin de devenir chercheur.

Intégrer le marché du travail après une école d'ingénieurs en Énergie

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI.

Le secteur de l’énergie est très porteur sur le marché de l’emploi. En effet, les emplois ont augmenté fortement et avec l’avènement de la transition énergétique, nul doute que les ingénieurs en énergie ont de beaux jours devant eux.

Les ingénieurs en énergie peuvent exercer à la fois en PME ou dans l’industrie.

L’énergie est nécessaire partout, ce qui ouvre aux ingénieurs les portes de quasiment toutes les industries. Ils peuvent notamment occuper des postes en recherche et développement, en qualité ou en production.

Certains rejoignent les gros groupes de BTP afin de mettre les compétences en énergie au profit de la construction et de l’habitat ou du développement des énergies nouvelles, d’autres évoluent dans l’industrie automobile, au sein des entreprises productrices (EDF, Suez...), ou chez les opérateurs publics.  

Ainsi, les diplômés d’une école d’ingénieurs en Energie trouvent un travail dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Parmi les jeunes ingénieurs, certains choisissent d’aller travailler à l’étranger.

Les entreprises qui vont vous embaucher à l’issue de votre diplôme pourront vous confier les missions suivantes :

  • Conception d’une charge de batterie à partir de panneaux solaires et d’une éolienne,
  • Conception de convertisseur d’énergie pour la commande de moteurs de robots industriels,
  • Simulation d’un bâtiment à énergie positive,
  • Étude et audit énergétique d’un éco quartier,
  • Conception d’un réseau intelligent : modules d’entrées alimentés par les énergies renouvelables, sorties des énergies utiles, stockage et redistribution des énergies,
  • Optimiser l’ensemble des activités des entreprises liées à la production, la distribution et la consommation d’énergie et améliorer le rendement des filières énergétiques nouvelles, avec le souci des performances attendues par les utilisateurs et dans le respect de l’environnement…

Quel salaire après une école d'ingénieur en Énergie?

Les revenus varient d’une spécialité à l’autre et selon le type d’industrie ou d’établissement dans lequel évolue l’ingénieur.

Notons toutefois que le salaire moyen d’un ingénieur en énergie en début de carrière s’établit autour de 3 500€ bruts/mois. Ce salaire évoluera jusqu’à environ 7 000 € bruts/mois pour les ingénieurs confirmés.

Voici des exemples de métiers que vous pourrez exercer une fois diplômé :

  • Ingénieur d'études-conseil
  • Ingénieur R&D
  • Ingénieur d'affaires dans les énergies renouvelables
  • Ingénieur d'études en efficacité énergétique
  • Ingénieur d'exploitation de réseaux d'énergie
  • Chef de projet en énergies renouvelables
  • Ingénieur d'études en énergétique du bâtiment
  • Energy Manager
  • Auditeur énergétique
  • Développeur de parcs renouvelables
  • Ingénieur en énergie électrique
  • Ingénieur en énergie nucléaire
  • Ingénieur gaz
  • Ingénieur en énergie solaire
  • Ingénieur en énergie éolienne…

Les débouchés à l’international

L'ingénieur en énergie intervient dans tous les domaines de l'efficacité énergétique, de la conception aux rénovations, en passant par la gestion et la concertation avec les propriétaires et riverains du projet, les élus locaux et les administrations.

A cela s'ajoute la maintenance et les relations utilisateurs, le tout en appliquant les méthodes de la qualité et en respectant les contraintes environnementales.

Les secteurs dans lesquels on retrouve une activité liée à l’énergie sont très variés dans le monde.

En tant que jeune ingénieur en énergie, vous avez donc de nombreuses opportunités pour faire carrière sur tous les continents. Pour travailler à l’étranger, il vous faudra la maîtrise de l’anglais et éventuellement d’une seconde langue étrangère.

Vous pourrez travailler à l’étranger par exemple sur des projets d’énergies renouvelables, de centrales nucléaires, de BTP, de gaz et d’électricité, de pétrole, de transports, d’ouvrages publics…

 Cette formation vous intéresse, découvrez les écoles d'ingénieurs en énergie via le service d'orientation en ligne

 

Haut de Page