Classement 2013 des écoles d'ingénieurs post-bac +2

Classement 2013 des écoles d'ingénieurs post-bac +2

 

Le Classement 2013 des écoles d'ingénieurs accessibles après un Bac +2, établi par l'Etudiant fait ressortir 5 groupes : A+, A, B, C et D. Hormis Polytechnique, qui se distingue avec 7 points d'avance sur son suivant, le classement de tête est très serré : 5 écoles se tiennent dans un mouchoir de poche (Centrale Paris, Les Mines Paris, l'ENPC, Supélec et Télécom ParisTech).

École d'ingénieurs

Groupe 2013

Note 2013

École polytechnique - Palaiseau A+ 83
École centrale - Paris A+ 76
École des mines - Paris A+ 72
École des ponts - Marne-la-Vallée A+ 71
Supélec - Gif-sur-Yvette A+ 71
Télécom ParisTech A+ 70
École centrale - Lyon A+ 63
ISAE - Toulouse (ex-Supaero+ENSICA) A+ 63
AgroParisTech A+ 60
Arts et Métiers ParisTech A+ 60
ENSTA ParisTech A 59
ESPCI ParisTech A 58
École centrale - Nantes A 57
École centrale - Lille A 54
Télécom Bretagne - Brest A 53
École des mines - Saint-Étienne A 52
École des mines - Nancy - INP Lorraine A 51
Grenoble INP - Ensimag A 51
Grenoble INP - Phelma A 51
ENSAE ParisTech A 50
ENSCP - Chimie ParisTech A 50
Télécom SudParis - Évry A 49
ENSEEIHT - INP Toulouse A 48
ENAC - Toulouse A 47
ESTP - Paris A 47
École des mines - Nantes A 46
ENSEIRB-Matméca - IP Bordeaux A 46
Grenoble INP - Ense³ A 46
École des mines - Alès A 44
École des mines - Douai A 44
ENSIACET - INP Toulouse A 44
École centrale - Marseille A 43
SupOptique - Palaiseau A 43
EOST - Strasbourg A 42
École navale - Brest A 41
EISTI - Cergy-Pontoise A 41
ENSAI - Rennes A 40
ENSTA Bretagne - Brest (ex-ENSIETA) B 38
ENSTBB - IP Bordeaux B 38
ESTIA - Bidart B 38
École des mines- Albi Carmaux B 37
ENSCM - Chimie Montpellier B 37
ENSEA - Cergy-Pontoise B 37
ENSEM - INP Lorraine B 37
ENSIC - INP Lorraine B 37
ENSICAEN B 36
ENSMA - Poitiers B 36
EI-CESI B 35
ENSCMu - Chimie Mulhouse B 35
ESM - Saint-Cyr Coëtquidan B 35
IFMA - Clermont-Ferrand B 35
Supméca - Saint-Ouen B 35
Télécom Physique Strasbourg (ex-ENSPS) B 35
Grenoble INP - Génie industriel B 34
ENSCBP - IP Bordeaux B 33
ENSIIE - Évry B 33
ENTPE - Lyon B 33
École de l'air - Salon-de-Provence B 32
ENSCL - Chimie Lille B 32
Montpellier SupAgro B 32
Grenoble INP - Pagora B 31
ENSCR - Chimie Rennes B 30
ENSI - Bourges B 30
ENSIL - Limoges B 30
Télécom - Nancy (ex-ESIAL Nancy) C 29
ENSAT - INP Toulouse C 28
ENSCCF - Chimie Clermont-Ferrand C 28
ENSG - Marne-la-Vallée C 28
ENSMM - Besançon C 28
Agrocampus Ouest - Rennes (ex-ENSAR) C 27
EIVP - Paris C 27
ESIPE-MLV Marne-la-Vallée (ex-UFR Ingénieurs 2000) C 27
ISIMA - Clermont-Ferrand C 27
ENSCI - Limoges C 26
AgroSup - Dijon (ex-ENESAD) C 25
École supérieure du bois - Nantes C 25
ENGEES - Strasbourg C 25
ENSAIT - Roubaix C 25
ENSGTI - Pau C 25
ENSIAME - Valenciennes C 25
ONIRIS - Nantes (cursus ENITIAA) C 25
École nationale de météorologie - Toulouse C 24
ECPM - Strasbourg C 24
ENSIP - Poitiers C 23
ENSISA - Mulhouse C 23
ENSTIB - Épinal C 23
IMAC - Marne-la-Vallée C 21
ENSAIA - INP Lorraine C 20
ENSC - IP Bordeaux C 20
ISMANS - Le Mans C 20
Bordeaux sciences agro (ex-ENITA) D 19
ESIAB - Brest (ex-ESMISAB) D 19
ESIX Normandie D 19
ESAIP - Angers D 17
ESIR - Rennes (ex-IFSIC) D 17
ISBS - Créteil D 16
ENSIBS - Lorient D 12

 

Les critères retenus pour ce classement sont les suivants : 

Niveau académique (coeff. 40) :

  • Note au bac (sur 20) obtenue en moyenne par les étudiants entrant dans l'école à la rentrée 2011 (coeff. 15),
  • Durée maximale d'habilitation CTI (coeff. 5),
  • Performance de la recherche établie en fonction de plusieurs critères (nombre de publications dans des revues internationales à comité de lecture en 2010, évaluation des laboratoires de recherche par l'Etat, participation aux Investissements d'avenir...) (coeff. 10),
  • Chiffre d'affaires des contrats de recherche signés par des enseignants-chercheurs de l'école (coeff. 5),
  • Nombre de doctorants (coeff. 5),

Proximité avec les entreprises (coeff. 40) :

  • Salaire de base à l'embauche (coeff. 25), 
  • Participation des entreprises au financement de l'école (hors taxe d'apprentissage, formation continue et contrats de recherche) (coeff. 5),
  • Montant de la taxe d'apprentissage (coeff. 5),
  • Nombre d'ingénieurs diplômés en activité (coeff. 5),

Ouverture internationale (coeff. 20) :

  • Pourcentage d'étudiants étrangers diplômés (coeff. 2,5),
  • Pourcentage de Français double-diplômés (coeff. 2,5),
  • Nombre d'accords de double diplôme conclus avec une université étrangère (coeff. 5),
  • Pourcentage de diplômés 2010 qui ont obtenu leur premier emploi à l'étranger, VIE (volontariat international en entreprise) compris (coeff. 5),
  • Pourcentage d'enseignants-chercheurs ayant obtenu leur doctorat ou PhD à l'étranger parmi le corps professoral permanent (coeff. 5).  

Lecture recommandée sur ce thème

Classement 2018 des Écoles d'ingénieurs - Usine Nouvelle

L'Usine Nouvelle vient de publier son classement 2018 des écoles d'ingénieurs. Cette année, les données sont celles certifiées par la CTI (Commission des titres d’ingénieur). Découvrez le tableau général et la méthodologie utilisée.

Classement 2018 des Écoles d'ingénieurs spécialisées dans le numérique - Usine Digitale

L'Usine Digitale, le site d'information dédié à l'industrie numérique de l'Usine Nouvelle, a établit un classement  sur les écoles d'ingénieurs spécialisées dans l'informatique, l'électronique et les télécommunications habilitées par la CTI. Découvrez le classement des meilleurs écoles d'ingénieurs spécialisées dans le numérique.

Classement 2017 des écoles d'ingénieurs - Usine Nouvelle

Pour établir son classement 2017, l'Usine Nouvelle a, cette année, utilisé les données fournies par les écoles à la CTI (Commission des titres d’ingénieur) ainsi qu'à la CDEFI. Les récentes fusions ont légèrement modifié le classement mais les écoles en tête restent sensiblement les mêmes.

 

 

Haut de Page