Les Écoles d'ingénieurs en Génie Mécanique et Génie Industriel

Les écoles d'ingénieurs en mécanique

 

Les Écoles d'ingénieurs en Génie Mécanique

et Génie Industriel

 

Si certains pensent que la mécanique concerne uniquement le secteur automobile, ils se trompent ! La mécanique est l'une des grandes spécialités transversale enseignée dans les écoles d'ingénieurs.

En réalité, la mécanique  est à l'origine des grandes avancées technologiques et elle est présente dans tous les secteurs de pointe, dans tous les process de fabrication, de tous les systèmes, quelle que soit l’industrie concernée. 

De fait, les formations en Génie industriel ou en Génie mécanique sont relativement proches et complémentaires. Quand l’ingénieur en Génie industriel s’attache à optimiser les systèmes de production, de la conception à la logistique, l’ingénieur en Génie mécanique s’attache lui à la production des outils et systèmes. Les deux en revanche évoluent dans l’industrie, qu’elle soit automobile, nautique, aéronautique, agroalimentaire, etc. puisque tous ces secteurs ont à la fois des outils de production très performants et produisent des machines, des moteurs, des infrastructures. 

Concevoir, dimensionner, modéliser, tester, fabriquer et assurer la maintenance de pièces ou de machines sont autant de compétences très recherchées que les écoles d'ingénieurs spécialisées en mécanique vous permettront d'acquérir. Véritable expert technique et scientifique l'ingénieur en génie mécanique est un acteur indispensable pour la compétitivité des entreprises.

 

 

Les spécialisations 

De fait, quand on parle de Génie industriel et de Génie mécanique, on aborde un sujet extrêmement vaste puisqu’il existe autant de spécialisations que de secteurs d’activité.

Dans le contenu de la formation, en plus des enseignements de base (sciences humaines, sciences fondamentales et sciences de l'ingénieur), vous étudierez principalement :

  • la mécanique des systèmes, des fluides, des solides, des surfaces, des structures,
  • la mécanique vibratoire,
  • la conception mécanique,
  • la thermodynamique (science des phénomènes qui dépendent de la température et de ses changements),
  • la modélisation, la conception assistée par ordinateur,
  • les systèmes embarqués,
  • les systèmes de production,
  • les caractéristiques et les utilisations des matériaux,
  • les transmissions mécaniques et hydrauliques,
  • l'aérodynamique et l'acoustique,
  • la mécatronique (combinaison de la mécanique, de l'électronique et de l'informatique),
  • les moteurs et les propulseurs,
  • la métrologie (science des mesures),
  • l'automatique avancée...

Toutes les écoles ne proposent pas tous les champs d’application, il appartient donc au futur ingénieur de choisir son école en fonction des spécialisations qu’elle propose. Parmi les formations liées au Génie industriel ou au Génie mécanique, vous trouverez notamment les formations d’ingénieur en : 

  • Aérodynamique
  • Automatique
  • Construction Automobile
  • Génie aéronautique et spatial
  • Génie électrique
  • Gestion de projet
  • Gestion du risque industriel
  • Maintenance
  • Modélisation
  • Productique
  • Robotique
  • Systèmes industriels

Au sein des écoles spécialisées dans l'aéronautique et l'aérospatial vous étudierez en plus l'avionique (les différents équipements électroniques des aéronefs et des astronefs), les structures aérospatiales et la mécanique du vol.

 

 

Accéder à la formation d’ingénieur en Génie industriel ou en Génie mécanique

Toutes les écoles d’ingénieurs en Génie industriel ou en Génie mécanique ne proposent pas le même niveau d’admission. Si certaines écoles sont admissibles en post Bac, d’autres ne le sont qu’après Bac +2.

  • En post Bac

Vous êtes bachelier (série S ou STI de préférence), certaines écoles d’ingénieurs en Génie industriel ou en Génie mécaniquesont accessibles en prépa intégrée sur dossier ou concours.

  • En Bac + 2

Vous avez suivi une classe préparatoire aux grandes écoles BCPST ou BT, ou êtes titulaire d’un premier diplôme d’études supérieures scientifiques (BTS ou DUT), vous pouvez rejoindre les écoles d’ingénieurs en Génie industriel ou en Génie mécanique en présentant les banques E3a ou PT. Si vous avez suivi une prépa maths Spé ATS, vous présenterez le concours ATS.

 

Et après ?

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI. Les ingénieurs en Génie industriel ou en Génie mécanique exercent en général dans:

  • l’industrie aéronautique,
  • automobile,
  • ferroviaire,
  • aéronavale,
  • la robotique,
  • l'armement
  • L'énergie
  • le BTP etc.

Ils pourront travailler à la conception d’outils, moteurs, chaînes de production...

 

Au delà de l'industrie les bureaux d'études, les cabinets d'études techniques, les sociétés d'ingénierie ou de maintenance industrielle, les sociétés de transport seront vos employeurs potentiels.

Vous pourrez exercer vos fonctions dans les services de recherche et de développement, dans les services de production, d'exploitation ou de maintenance ou encore dans les services de qualité.

Voici les principaux postes auxquels vous accéderez : 

  • Ingénieur système
  • Ingénieur production
  • Ingénieur R&D
  • Ingénieur d'affaires

 

Pour quel salaire ?

Les revenus varient d’une spécialité à l’autre et selon le type d’industrie ou d’établissement dans lequel évolue l’ingénieur.

Le salaire d’un ingénieur en Génie industriel ou en Génie mécanique varie de 3 000 €bruts / mois en début de carrière, jusqu’à 8 000 € bruts/mois une fois confirmé, selon la taille de l’entreprise et le type d’industrie.

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

52ème Salon du Bourget du 19 au 25 juin 2017

Le 52ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris Le Bourget, plus important salon dédié à l’industrie aéronautique et spatiale aura lieu 19 juin au 25 juin 2017. Venez rencontrer tous les professionnels de l'Aeronautique.

Modélisation : ESILV / ALTAIR, une alchimie efficace entre le monde académique et l’industrie

Depuis septembre 2015, ALTAIR et l'ESILV (Ecole Supérieure d'Ingénieurs Léonard de Vinci) ont créé la chaire d'enseignement ALTAIR-ESILV «OPTIDYNUM» avec pour objectif de positionner les partenaires comme des acteurs d'excellence et de référence dans l'enseignement de l'optimisation. 

 

Ingénierie : quand les filles de l'ESILV s’imposent dans les spécialités « de mecs »

A l'ESILV, 25% de filles suivent une formation mécanique numérisation et modélisation qui les prépare au métier d'ingenieur aéronautique, ingenieur développement...Découvrez ici le témoignage d'une étudiante dans cette filière.

 

 

Haut de Page