Les Écoles d'ingénieurs en Aménagement et Environnement

Les écoles d'ingénieurs en environnement, développement durable

 

Les Écoles d'Ingénieurs en

Aménagement et Environnement

 

Avec le Grenelle de l’Environnement et la loi de 2010, l’État a déterminé des chantiers majeurs ayant pour objectifs de diminuer de manière drastique les émissions de polluants, les consommations d’énergie et de renforcer la protection de l’environnement. Portant sur le climat, les bâtiments et l’urbanisme, la biodiversité, les transports, la gestion des déchets ou encore la gouvernance d’une nouvelle politique écologique, la loi impose aux entreprises de prendre des mesures concrètes dans leur manière de produire, et aux citoyens d’adapter leur mode de consommation.

Derrière la gestion intelligente et raisonnée de nos déchets, le recyclage, la définition de normes sanitaires se cachent des ingénieurs en aménagement & environnement, formés pour adapter nos modes de vie au cycle environnemental.

Qu’il exerce en bureau d’études ou en laboratoires, au sein de groupes industriels puissants ou pour une collectivité territoriale, l’ingénieur en aménagement et environnement est celui qui édicte les normes, s’assure de leur respect, mesure les impacts des productions sur notre environnement et agit pour leur réduction, travaille à la réduction des pollutions et à la maîtrise des énergies.

À la fois acteur de l’aménagement du territoire et protecteur de l’environnement, l’ingénieur en aménagement et environnement doit être capable d’observer, de protéger et prévenir les risques sur l’environnement, tout en préservant les productions industrielles.

 

 

Les Spécialisations 

Formés à la conduite de projets, à l’écologie et la biodiversité, et aux matières générales (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la terre, langues, informatique, économie-gestion, droit...) la formation dispensée par les écoles spécialisées dans l'environnement et le développement durable est axée principalement sur :

  • l'assainissement et les sols,
  • les analyses chimiques et biologiques (chimie analytique, biochimie...)
  • la gestion et le traitement des déchets,
  • le droit environnemental, les normes et réglementations,
  • l'étude des milieux (hydrogéologie, pédologie, métrologie...)
  • l'écologie générale, l'écologie appliquée, l'écologie industrielle,
  • l'économie environnementale,
  • l'éco-conception, les éco-technologies, les éco-produits,
  • l'efficience énergétique,
  • le génie industriel de l'environnement,
  • le génie des procédés (procédés physico-chimiques, procédés membranaires, procédés de transfert, procédés énergétiques, procédés de dépollution...),
  • le génie des matériaux,
  • le management environnemental,
  • la mécanique des fluides,
  • la microbiologie,
  • la toxicologie et l'écotoxicologie...

 

 

Les étudiants ingénieurs en aménagement & environnement doivent par ailleurs choisir une spécialité en deuxième année. Ils auront alors possibilité d’opter pour différentes filières orientées vers l’urbanisme ou l’environnement et de se spécialiser en :

  • Aménagement du territoire
  • Aménagement et développement durable
  • Gestion des déchets
  • Horticulture et aménagement paysager
  • Science de l’eau

 

 

Accéder à la formation d’ingénieur en Aménagement et Environnement

Toutes les écoles d’ingénieurs en Aménagement & Environnement ne proposent pas le même niveau d’admission. Si certaines sont admissibles en post Bac, d’autres ne le sont qu’après Bac +2.

  • En post Bac

Vous êtes bachelier (série S ou STI2D, STAV ou STL), certaines écoles d’ingénieurs en Aménagement et Environnement sont accessibles en prépa intégrée sur dossier ou concours propres, via la procédure APB.

 

  • Après un Bac + 2

Vous avez suivi une classe préparatoire aux grandes écoles BCPST, MPSI, MP ou PT ou BT, ou êtes titulaire d’un premier diplôme d’études supérieures scientifiques (BTS ou DUT), vous pouvez rejoindre les écoles d’ingénieurs en aménagement & environnement en présentant les banques de notes G2E ou ENSAM, en fonction du diplôme initialement obtenu, du niveau d’entrée dans le cursus d’ingénieur et de la spécialisation souhaitée.

 

 

Et après ?

Après cinq ans d’études, le diplôme d’ingénieur est décerné par la CTI. 

L'environnement vous offre de multiples de débouchés professionnels que ce soit dans le secteur privé (entreprises industrielles ou de service) ou dans le secteur public.

Les groupes industriels, les bureaux d'études, les sociétés de conseil, les entreprises chimiques, pétrolières, agroalimentaires, de transport, automobile ou du bâtiment,  des agences spécialisées en gestion de l’eau, des déchets, aménagement du territoire ou urbanisme mais également dans les administrations, des entreprises publiques,  les collectivés territotiales et les agences publiques seront vos employeurs potentiels.

 

Voici les principaux postes auxquels vous aurez accès en tant qu'ingénieur en Environnement :

  • consultant en environnement,
  • ingénieur territorial,
  • ingénieur écologue, 
  • ingénieur en maîtrise des risques industriels,
  • ingénieur en traitement sanitaire des eaux,
  • ingénieur hydraulicien,
  • ingénieur en dépollution de sites et sols pollués,
  • responsable environnement en industrie,
  • directeur de projet
  • responsable d'exploitation d'eau,
  •  responsables de bureaux d’études.
  • ingénieur QSE (Qualité-Sécurité-Environnement)
  • ingénieur HQE (Hygiène-Qualité-Environnement)
  • ingénieur procédés en environnement
  • ingénieur procédés en éco-industrie
  • ingénieur en management environnemental
  • ingénieur études et conseil en efficacité énergétique et développement durable...

 

 

Pour quel salaire ?

Le salaire moyen d’un ingénieur en environnement en début de carrière s’établit autour de 3 000 €bruts/mois. Ce salaire évoluera jusqu’à environ 7 000 €bruts/mois pour les ingénieurs confirmés.

 

 

 Cette formation vous intéresse, découvrez les écoles d'ingénieurs en Environnement via le service d'orientation en ligne

 

Image de courtoisie Suwit Ritjaroon / FreeDigitalPhotos.net

 

Lecture recommandée sur ce thème

Design4Green : quand l’EPITA s’engage pour une informatique responsable

Organisé du mercredi 22 au vendredi 24 novembre 2017, le nouveau challenge DESIGN4GREEN mobilise étudiants et professionnels pour que l’informatique de demain soit la moins énergivore possible.  L'EPITA met ses locaux à disposition pour l’organisation du challenge en Île-de-France.

ESAIP Aix-en-Provence : Ingénieur prévention des risques, environnement

ESAIP Aix-en-Provence forme des Ingénieurs prévention des risques, environnement. Découvrez cette formation habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieurs (CTI). 

 

ESAIP LaSalle Angers: Ingénieurs du numérique, Ingénieur prévention des risques, environnement

ESAIP LaSalle Angers forme des Ingénieurs du numérique et des Ingénieurs prévention des risques, environnement, formations habilitées par la Commission des Titres d'Ingénieurs (CTI). L'ESAIP LaSalle est membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE), du PRES l'UNAM (Université Nantes Angers Le Mans) et de la Fédération d'Écoles Supérieures d'Ingénieurs et de Cadres (FESIC).

 

Haut de Page