L'ESILV Paris La Défense intègre le Concours Avenir

 

 

NOUVELLE FORTE AUGMENTATION DU NOMBRE

DE CANDIDATS AU CONCOURS AVENIR en 2012

QUI CONFIRME SON ATTRACTIVITE ET

POURSUIT SON DEVELOPPEMENT

AVEC L’INTEGRATION DE 2 NOUVELLES ECOLES EN 2013

 

 

Septembre 2012 – Pour sa troisième année d’existence, le Concours Avenir enregistre une augmentation de 11% du nombre de candidats issus de la filière S par rapport à l’année dernière et confirme ainsi sa forte attractivité et sa sélectivité pour l’entrée en première année dans ses écoles membres.

 

4 960 candidats se sont inscrits au Concours Avenir qui offrait 815 places pour cette seconde édition, soit 6 candidats pour 1 place (contre 5 candidats pour 1 place en 2011).

 

Les quatre écoles membres totalisent ainsi 15 380 candidatures ce qui représente en moyenne 19 candidatures pour 1 place (contre 14 700 candidatures soit 17 candidatures pour 1 place en 2011).

 

Ces résultats positionnent le Concours Avenir comme l’un des plus attractifs à ce jour parmi les concours permettant l’accès à des écoles d’ingénieurs postbac et confirment le fort intérêt des élèves de Terminales S et BAC + 1 pour ses écoles membres.

 

L’objectif de simplification de la procédure pour les candidats a été atteint : 1 seule journée d’épreuves (le 8 mai) dans 28 centres d’examen répartis dans le monde avec 1 dossier unique et des frais d’inscription réduits.

 

Cette année, les candidats issus de la filière STI pouvaient également déposer leur candidature. 240 candidats ont fait ce choix. Avec 45 places offertes, le Concours Avenir présente, là encore, une attractivité importante : 5 candidats pour 1 place.

 

Arrivée de deux nouvelles écoles dans le Concours Avenir pour la session 2013

Cette sélectivité croissante depuis sa création attire de nouvelles écoles d’ingénieurs dont l’attractivité dans le recrutement postbac s’inscrit parfaitement dans la sélection des écoles fondatrices du Concours Avenir.

 

Pour cette raison, le Concours Avenir accueille, à partir de la rentrée 2012 : l’EISTI (Cergy-Pontoise et Pau) et l’ESILV (Paris-La Défense).

 

Le Concours Avenir proposera donc en 2013 la possibilité de candidater auprès de 6 écoles d’ingénieurs, réparties sur 10 campus distincts :

 

« L’intégration de nouvelles écoles au sein du Concours Avenir nous a semblé naturelle » indique Alexandre RECCHIA, Délégué Général du Concours. « Cela va dans le sens des différents regroupements qui s’opèrent dans le paysage des écoles d’ingénieurs postbac ces 2 dernières années… et c’est tant mieux car, au final, c’est le candidat qui est gagnant à tous les coups ! Plus les écoles se regroupent, moins les candidats auront à déposer de dossiers différents et plus ils feront d’économies substantielles sur leurs frais de candidatures… sans compter le gain de temps et d’énergie si utiles lors de l’année du Bac ! Bien entendu, les écoles membres du Concours Avenir bénéficient également d’une plus grande visibilité et peuvent ainsi, en augmentant le nombre de candidats, faire croitre leur sélectivité comme cela est le cas depuis la création du Concours.»
 

 

> A visiter :

 

Lecture recommandée sur ce thème

Création du DeVinci Start Up, l'espace de PRE INCUBATION du Pôle Léonard de Vinci

Afin d'aider les étudiants souhaitant créer leur entreprise, le pôle Léonard de Vinci a crée DE VINCI Startup. Découvrez cet espace de pré-incubation des 3 écoles du pôle Léonard de Vinci.

 

 

ESILV : Bachelor Ingénierie Numérique

Accessible aux séries de bac S, ES, STI2D et STL, le Bachelor Ingénierie Numérique de l’ESILV forme des spécialistes du numérique dans toutes ses composantes : informatique, systèmes et objets connectés et fondamentaux scientifiques. Découvrez ce nouveau Bachelor proposé par l'ESILV.

HappyTech : avec Comeet, le Pôle Léonard de Vinci fédère ses étudiants et collaborateurs

Engagé dans une démarche en faveur du bien-être et de la qualité de vie au travail, le Pôle Léonard de Vinci a noué un partenariat avec Comeet, un des fondateurs et catalyseur de la HappyTech. Grâce à une application ludique et conviviale, les 5000 étudiants et 240 collaborateurs du Groupe peuvent désormais créer davantage de liens et de moments de partage.

 

Haut de Page