Annabelle Boudinot arrive 9ème à Pointe-à-Pitre !

 

Après 24 jours de traversée de l’Atlantique en solitaire dans le cadre de la mini-transat :

Annabelle arrive 9ème à Pointe-à-Pitre !

 

Traverser l’Atlantique en solitaire sur un monocoque de 6,50 m de longueur, c’est le défi que c’était lancée Annabelle Boudinot, ingénieure diplômée UTBM en 2004 en Génie mécanique et conception.

 

C’est après 24 jours, 19 h 47 min et 3s qu’Annabelle est arrivée à 05 h 32 heure Française, dimanche 8 décembre en Guadeloupe à Pointe-à-Pitre.

 

Ainsi, elle se classe 9ème sur 31 dans la catégorie proto, comme seule femme de ce classement, 13ème au classement général sur plus de 80 participants.

 

Annabelle, a su prouver que les fibres végétales sont viables dans le temps et en milieu hostile en traversant l’atlantique de
Douarnenez à Pointe-à-pitre.

 

Une très belle occasion pour l’UTBM de valoriser son savoir-faire dans les domaines de la conception et des matériaux biosourcés.

 

Après un peu de repos, Annabelle viendra à l’UTBM pour rencontrer ses supporters et témoigner de cette fabuleuse expérience. En attendant, retrouvez le recit et les photos de son aventure :

 

www.agro650.org

et

http://www.minitransat.fr

 

> A Visiter : UTBM : Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Lecture recommandée sur ce thème

L’UTBM INNOVATION CRUNCH TIME : Un défi hors normes

Le plus important défi technologique universitaire Français - 4 jours de challenge - 1800 étudiant-es ingénieur-es dans 7 spécialités - 150 projets technologiques dans 3 catégories - 40 conférences thématiques animées par les ingénieurs, des enseignants et des chefs d’entreprises - 100 coachs pro (industriels, académiques...) impliqués

L’UTBM fait sa grande rentrée lundi 1er septembre

740 nouveaux étudiants intégreront une formation d’ingénieurs au sein de l’UTBM le 1er septembre prochain, ce qui portera l’effectif total à environ 2 850 étudiants, dont 2 650 en formation d’ingénieurs et 200 en 3e cycle. Cette année, la rentrée est marquée par l’ouverture d’une 4ème formation d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage en «Conception mécanique pour l’énergie et les transports»

Horlogerie de luxe : des carrières dans l’air du temps ?

La position frontalière avec la Suisse, berceau de l’industrie horlogère réputée pour ses produits haut de gamme, favorise certainement la naissance des vocations pour ce secteur, chez les ingénieurs que « fabrique » l’UTBM.

 

Haut de Page